Vers du verre

Le premier four 2012 sera un four de verre
mes différents stages chez Anne m’ont donné le virus et en attendant d’y retourner, je n’ai pu résister à l’expérience de l’essai d’une cuisson de verre en amateur avec les moyens du bord…

Après des recherches sur la toile de courbes de température,
différentes pour chaque type de verre et chaque épaisseur de verre,
quelques savants calculs
(la température des cuissons est variable suivant les épaisseurs des verres)
et
malgré ce grain de folie qui me poursuit,
je me lance.
un handicap mon four n’est pas un four de thermoformage ou fusing et mon programmateur ne me permet pas de réaliser les 6 paliers projetés, il va donc me falloir ne pas trop m’éloigner de mon four pour le guider manuellement.

Il est 13h40, c’est parti pour ma première cuisson verre…
Aurai je encore un four après 🙂
je ne tiens plus en place
j’ai trouvé un nouveau jeu….


Car si mon essai fonctionne,
une porte pourra s’ouvrir pour de nouvelles aventures,
dans un esprit récupération, j’ai un projet recyclage à partir du détournement de bouteilles travaillées à plat qui pourrait alors être exploité….
mais attendons la suite…
en attendant je rêve sur l’autre vie des bouteilles…. clic

Il me faut vérifier ma montée en température,
j’aimerai atteindre 520° en une heure,
mon four tiendra t il le challenge ou est il trop faible….
attendre
que c’est long une heure, 60 mn…. il est des moments où l’espace temps semble immobile….

14H03, mon four semble répondre au challenge, il est déjà à 230° (il est parti de -1 car il gèle en Alsace)
14H25 : 359° encore 11mn pour atteindre le premier pallier soit 520°
14H40 : 431° une heure de passée…. ma montée en température est un peu lente puisque 100° en dessous de la température souhaitée… pour le premier palier.
15H : 477°
deux heures après son lancement mon four est enfin à 570°, en route vers le 2e palier soit 830°….
16H : 659°
17h : 784°

17h25 : 830° on laisse redescendre en température jusqu’à 531° pour le 3e palier…

19H Troisième palier ou je vais maintenir la température de 531° pendant 2H30

21h30 Laisser tomber la température à 450°, et pour ce quatrième palier, dernière re-programmation de mon four pour encore une fois encore maintenir le four 2H30 à 450°, le processus de refroidissement est important parait il…

Puis on laissera faire les choses jusqu’à refroidissement complet du four, jusqu’à température ambiante
(le défournement des pièces ne peut se faire qu’à partir de moins de 80°).

On a laissé passer la nuit…
Ce matin, 2 février, fête de la chandeleur,
à l’extérieur les températures annoncées sont à -9 avec un ressenti de -20…
Je vais braver ce froid pour aller de mon chez moi chauffé vers mon glacial atelier pour me rendre compte qu’il est encore à 162°… attendre, encore attendre pour savoir…. à 10H encore 137°…. à 12h 108°
et quand enfin,
vers 15h30
mon four est à température
ou
je peux l’ouvrir

il me convient de reconnaître
qu’on ne s’improvise pas verrier 🙂

il va me falloir revoir mes courbes de température car à première vu mon verre a eu chaud… et pourtant j’étais loin des 1250° que je donne à ma terre !
consolation : mon séparateur était efficace donc aucun dégât !
Si vous cherchez la désillusion, n’hésitez pas à suivre ce « tutoriel » à la lettre…

Une technique à trouver, une recherche à l’instinct ou l’envie, tant que les formules ne viendront pas remplacer le jeu ou la magie de l’essai, le travail du verre recyclé laisse au facteur hasard, entre la déformation et le ramollissement, une belle place permettant de laisser une marge de manœuvre sympathique pour laisser son empreinte dans un monde où les artistes ne manquent pas.

12 réponses sur “Vers du verre”

  1. Cela doit être un drôle de travail,mais c’est formidable ce que tu fais,bravo.J’avais laissé un message hier mais je vois qu’il n’a pas été enregistré.Bonne soirée,très amicalement,nadine.

  2. J’ai déjà jouer à ça maintenant pour faire de tes bouteilles des petits plats à cochonnailles ou à fromage, il te reste à faire le thermoformage, tu poses le goulot sur une forme en céramique ou terre réfractaire ou briquette pas trop haute, tu mets du séparateur et recuisson. Amuse-toi bien. Bises

  3. Il aura fallu une centrale électrique rien que pour toi en ce jour de chauffe dans ton atelier !! lol
    le verre, voilà un matériau qui m’est totalement étranger !! Intéressant de découvrir tes essais amateur !
    bonne semaine

  4. chapeau… tu as osé essayer … je me suis souvent demandée si il y avait moyen de mettre en surface de la céramique de la poudre de bouteille de verre, au milieu d’un émail… vitrifier avec le verre..est-ce que j’oserai essayer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *