Verre à plat

On s’en va vers du verre se prendre des revers de verre pour finir par mettre le verre à plat… en temps de crise, le recyclage y a pas mieux…
Je m’obstine à vouloir allier deux passions
la terre
le verre
dans un seul four !
Des expériences qui font grandir … ou pas…
Glass Bottle essai A

trouver une courbe de fusion
avec un four à résistance que je préférerai ne pas traumatiser à coup de chocs thermiques me pose problème…
S’amuser en recyclant, c’est fun s’il y a résultats à la clé !
principe de la fusion du verre (fusing) et technique de thermoformage « slumping »…

2_Glass_Bottle_760

Maîtriser la courbe de cuisson des pièces pour éviter l’apparition des tensions dans le verre (compatibilité des verres : même catégorie et même coefficient de dilatation)
3_Glass_Bottle_Le principe est de refroidir le verre rapidement jusqu’au point de recuisson, palier se situant en dessous du point de ramollissement et donc en dessous des paliers de travail.
Test des moules 780Respecter une durée déterminée par l’épaisseur de la pièce à ce palier… avant le refroidissement total de la pièce.

La descente en température peut s’opérer en ouvrant la porte du four pour laisser s’échapper la chaleur accumulée par les pièces ; lorsque l’on a atteint la température de recuisson, on maintient cette chaleur pendant la durée nécessaire CQFD 🙂
Glass Bottle 770

verre à plat Donc entre les conseils de mon maître verrier que je dois saoûler avec mes questions à chacun de mes passages,
mes recherches sur la toile,
les fours que j’enchaîne sans me soucier de ma facture d’électricité ce qui me fera sans doute moins rire prochainement,
je tâtonne…
éviter la dévitrification, obtenir la forme souhaitée en gardant le souvenir de la bouteille de départ mais en lui donnant une nouvelle vie…. voilà mes nouvelles préoccupations…
P1450216-

A petits pas, j’avance 🙂

Encore un peu de tests et de travail
mais…

bientôt ….

quand j’aurai vidé assez de bouteilles …
l’heure sera de
découvrir
un éléphant en verre recyclé

ou
celle de ne plus voir mon voisin…
P1450197_
A suivre . . . 🙂

Revers de verre

Après ce pervers revers sur la route du verre

Eléphant Gris un peu vert persévère…

il ne faut pas être trop sévère,
il erre, espère,
cherche des repères
du verre naîtra le verre !

Dans sa quête du travail sur verre recyclé,
il a déjà compris que le verre de bouteille fond a une température plus basse que des verres « neuf » ou de meilleure qualité.

Anne ma sœur Anne… au secours

ce qui ne veut pas dire que le verre à bouteille soit plus facile à travailler que du « bon » verre ; le verre ça se ramolli progressivement en fonction de la composition du verre…
Il semblerait que les verres n’ont pas de point de fusion précis ;
les verres ordinaires (bouteilles, flacons), se ramollissent à partir de 550 à 600°C.
mais plus le verre est riche en silice plus la température sera élevée, soit au minimum 750°
Le premier essai sur verre recyclé étant monté jusqu’à 830°,
il est clair qu’ un problème est né… mais avec la terre, un petit 1250° n’étant pas un souci cette courbe de température pouvait sembler correcte…

On se console et on répète :
« On ne s’improvise pas verrier »
et
« Qui ne tente rien, n’a rien »
🙂
Il a été dit que « C’est en se lançant dans l’expérimentation qu’on fait de merveilleuses découvertes, qui sortent de l’ordinaire et du déjà-vu. Tous les plus grands créateurs sont des aventuriers.« , alors Eléphant Gris croise les pattes…

Donc on ne se décourage pas, on se motive et on recommence, en révisant ses températures
les bouteilles de verre de vin sont produites à partir d’un verre sodocalcique, le plus commun des verres sensible aux chocs thermiques et utilisé en bouteillerie.

Je remets donc ma bouteille dans mon four froid et je monte mon four en température le plus rapidement jusqu’à 700°,
arrivé à ce premier palier, avec l’espoir que le verre sera suffisamment pâteux pour s’affaisser un peu et pas trop, puis laisse mon four descendre à 532°, palier que je maintiens 50mn.
pour supprimer les tensions qui auraient pu apparaître pendant la descente.
puis
troisième étape,
je laisse refroidir le four jusqu’à la température ambiante.

Et le moins que l’on puisse dire,
c’est que ce n’est pas gagné,
mais…
il y a de l’espoir !


Après
les
essais
précédents
inspirés des

courbes de température du verre
données ici

830°/550°2H30/450°2H30 trop chaud,

550°32mn / 420°10mn rien n’a bougé,

700°/532°50mn
est un moindre mal

pour les verriers en herbe comme moi d’autres recettes sur le verre de bouteilles sont données ici, et
un convertisseur degré(s) Fahrenheit en degré(s) Celsius ici

bien entendu, il aura fallu que je tombe sur ces sites après mes premiers essais… dommage, cela m’aurait évité quelques tracas

la patience d’ Eléphant Gris est de notoriété publique 🙂

Maintenant,
il me faut penser à mieux protéger mon four,
pleurer chez l’homme pour qu’il regarde si les dégâts sont importants,
dessiner, puis travailler mes moules ou supports pour créer « mon objet recyclé »
ajuster la température de ma courbe de température : quelques degrés de + ne seront pas superflus
et trouver un spray antidévitrificateur (borax, borate de sodium) … de façon à ce que mes jeux de verre recyclé offre réellement une deuxième vie à mes bouteilles de verre
pour que
tel le phœnix
du verre renaisse le verre !

A l’heure, où il est préconisé d’économiser l’énergie
ces essais devront attendre un peu,
chauffer mon atelier par ses températures relève du délire, y travailler la terre aussi quant à lancer un four alors que certains n’ont plus d’électricité ne me semble pour l’heure pas très citoyen, donc, on attendra un peu…

Vers du verre

Le premier four 2012 sera un four de verre
mes différents stages chez Anne m’ont donné le virus et en attendant d’y retourner, je n’ai pu résister à l’expérience de l’essai d’une cuisson de verre en amateur avec les moyens du bord…

Après des recherches sur la toile de courbes de température,
différentes pour chaque type de verre et chaque épaisseur de verre,
quelques savants calculs
(la température des cuissons est variable suivant les épaisseurs des verres)
et
malgré ce grain de folie qui me poursuit,
je me lance.
un handicap mon four n’est pas un four de thermoformage ou fusing et mon programmateur ne me permet pas de réaliser les 6 paliers projetés, il va donc me falloir ne pas trop m’éloigner de mon four pour le guider manuellement.

Il est 13h40, c’est parti pour ma première cuisson verre…
Aurai je encore un four après 🙂
je ne tiens plus en place
j’ai trouvé un nouveau jeu….


Car si mon essai fonctionne,
une porte pourra s’ouvrir pour de nouvelles aventures,
dans un esprit récupération, j’ai un projet recyclage à partir du détournement de bouteilles travaillées à plat qui pourrait alors être exploité….
mais attendons la suite…
en attendant je rêve sur l’autre vie des bouteilles…. clic

Il me faut vérifier ma montée en température,
j’aimerai atteindre 520° en une heure,
mon four tiendra t il le challenge ou est il trop faible….
attendre
que c’est long une heure, 60 mn…. il est des moments où l’espace temps semble immobile….

14H03, mon four semble répondre au challenge, il est déjà à 230° (il est parti de -1 car il gèle en Alsace)
14H25 : 359° encore 11mn pour atteindre le premier pallier soit 520°
14H40 : 431° une heure de passée…. ma montée en température est un peu lente puisque 100° en dessous de la température souhaitée… pour le premier palier.
15H : 477°
deux heures après son lancement mon four est enfin à 570°, en route vers le 2e palier soit 830°….
16H : 659°
17h : 784°

17h25 : 830° on laisse redescendre en température jusqu’à 531° pour le 3e palier…

19H Troisième palier ou je vais maintenir la température de 531° pendant 2H30

21h30 Laisser tomber la température à 450°, et pour ce quatrième palier, dernière re-programmation de mon four pour encore une fois encore maintenir le four 2H30 à 450°, le processus de refroidissement est important parait il…

Puis on laissera faire les choses jusqu’à refroidissement complet du four, jusqu’à température ambiante
(le défournement des pièces ne peut se faire qu’à partir de moins de 80°).

On a laissé passer la nuit…
Ce matin, 2 février, fête de la chandeleur,
à l’extérieur les températures annoncées sont à -9 avec un ressenti de -20…
Je vais braver ce froid pour aller de mon chez moi chauffé vers mon glacial atelier pour me rendre compte qu’il est encore à 162°… attendre, encore attendre pour savoir…. à 10H encore 137°…. à 12h 108°
et quand enfin,
vers 15h30
mon four est à température
ou
je peux l’ouvrir

il me convient de reconnaître
qu’on ne s’improvise pas verrier 🙂

il va me falloir revoir mes courbes de température car à première vu mon verre a eu chaud… et pourtant j’étais loin des 1250° que je donne à ma terre !
consolation : mon séparateur était efficace donc aucun dégât !
Si vous cherchez la désillusion, n’hésitez pas à suivre ce « tutoriel » à la lettre…

Une technique à trouver, une recherche à l’instinct ou l’envie, tant que les formules ne viendront pas remplacer le jeu ou la magie de l’essai, le travail du verre recyclé laisse au facteur hasard, entre la déformation et le ramollissement, une belle place permettant de laisser une marge de manœuvre sympathique pour laisser son empreinte dans un monde où les artistes ne manquent pas.

Origami

ORIGAMIOrigami ou art japonais millénaire du papier plié

un article que je dédie tout spécialement à Sandrine
qui m’a (il y a quelques temps) bien gâtée….

Prendre un papier facile à manipuler, que l’on puisse plier sans qu’il s’abîme, ne s’ondule ou se distende… Les papier fins seront les plus adaptés.
Puis :
disposer d’une surface plane pour le pliage
Calculer précisément le format du papier à plier et découper le proprement
Exécuter précisément les pliures (les renforcer avec l’ongle)
Exécuter les figures dans l’ordre
Chaque étape dépend de la précédente et détermine la suivante
En cas déchec d’une pliure, pas de désespoir …!
Recommencer chaque étape, un mot, une flèche ou la direction d’une pliure ont pu être négligés…

Bon éléphant à toutes et à tous…..

1 origamie - Suivant le pointillé,  plier la pointe droite vers l'avant
1
Suivant le pointillé,
plier la pointe droite vers l’avant.

2 origamie - Replier cette même pointe,  suivant le nouveau pointillé...
2
Replier cette même pointe,
suivant le nouveau pointillé…

3 origamie - .. vers la droite.  Retourner la figure.
3
.. vers la droite.

Retourner la figure.

4 origami - rabattre l'angle gauche sur la pliure (1)...
4
Rabattre l’angle gauche
sur la pliure
(1)…

5 origamie- .. vers la droite, puis sur la pliure (2)...
5
.. vers la droite,
puis sur la pliure
(2)…
6 - origamie - ..vers la gauche.  Plier la figure par son milieu.
6
..vers la gauche.
Plier la figure
par son milieu.

7 origamie - Replier suivant le pointillé
7
Replier
suivant le pointillé

8 origamie - Ouvrir légèrement la figure par le dessous.
8
Ouvrir légèrement
la figure
par le dessous.

9 origami - déployer suivant les pliures obtenues
9
Déployer
suivant
les pliures obtenues

10 origami - Préparer une pliure au niveau du pointillé
10
Préparer une pliure
au niveau du pointillé

11 origami ... Ouvrir légèrement la tête par le  dessous et...12 origami - ... replier la pointe vers l'intérieur,  suivant la pliure11
Ouvrir légèrement la tête par le

dessous et…
12
… replier la pointe vers l’intérieur,
suivant la pliure

13 origami - Rabattre suivant les pointillés et presser  fortement
13
Rabattre suivant les pointillés
et
presser

fortement

14 origami - Rouvrir et enfoncer  le petit triangle formé par la pliure...
14
Rouvrir et enfoncer
le petit triangle formé par la pliure…
… vers l’intérieur.
Recommencer sur l’autre côté.

15 origami - suivant le pointillé redresser la trompe vers le haut.
15
Suivant le pointillé

redresser la trompe…
…vers le haut.

16 origami - aplatir la trompe en pressant les pliures.
16
aplatir la trompe en pressant les pliures.

17 origamie -  	Rabattre le bout de la trompe vers la  gauche, l'ouvrir17 origami - .. vers la gauche, l'aplatir fortement et  la refermer par son milieu
17
Rabattre
le bout de la trompe
vers la
gauche,
l’ouvrir
… vers la gauche,
l’aplatir fortement
et
la refermer par son milieu

18 origami - Rabattre les oreilles vers l'arrière.  Voici un superbe éléphant...
18

Rabattre
les oreilles
vers l’arrière.

Voici
un
superbe éléphant…
origami éléphant

3 boules en céramique

lampe montageEt la lumière fut…
Les boules de céramique n’ont plus de secret pour vous.
Donc après avoir prévu mes boules,
première cuisson dégourdi, puis deuxième cuisson émaillage, arrive le temps du montage…
lampe montage __
Pour cela,
il vous faudra,
une tige filetée creuse, une douille, un socle (si besoin), 4 caoutchoucs, un passe câble, 9 vis de serrage, un câble interrupteur, une ampoule, 10 rondelles et un abat-jour.
lampe : test et... cela marche :)
Ensuite, avoir de la main d’œuvre, gratuite de préférence, est assez sympathique…

Quand le montage est effectué,
on teste, et normalement la lumière se fait !
lampe : essai de coiffure !
Ensuite,
après s’être suffisamment émerveillé devant la magie de la lumière qui s’allume quand on clique et s’éteint de la même façon,
il convient de coiffer sa lampe…

lampe_____Et là,
c’est
une
autre
affaire !

Un
parce que vous n’avez pas
de stock
sous la main
pour faire des essais (et présentement les magasins sont fermés)

Deux
parce que la main d’oeuvre
se permet
de donner son avis

Trois
parce qu’en fait
vous n’y avez pas vraiment réfléchi

lampe

Je sais…
vous allez me donner la théorie de la démarche de l’artiste,
quand on crée on sait vers où on va, c’est réfléchi, pensé, en vous quoi !
Moi, je voulais m’essayer aux boules et en profiter pour faire une lampe
donc en attendant de lui acheter une perruque qui la mette en valeur, voilà ma première lampe dont je ne suis pas mécontente
même si ce rouge particulièrement fusible a fait quelques dégâts dans mon four
mais là on en revient à l’émaillage et
c’est un autre sujet…

Modelage d’une boule

Petit tuto pour réaliser une boule en céramique…
1 - Faire une plaque1.
faire une plaque
(étaler
l’ argile
sur un chiffon
avec un rouleau
en prenant appui
sur
deux
tasseaux)

Moule en platretapisser le moule avec un morceau de la plaque
2.
mettre une partie de la
plaque dans un moule en plâtre
(on en trouve de différents formats)

bien lisser l’argile dans le moule
pour bien
épouser la forme

3.
laisser
sécher
pour avoir
une
consistance
cuir qui
permettra
de bouger
la plaque
modelée sans la déformer

boule5
4. tirer la terre sur la moitié du moule et compléter le bol en prenant soin de bien encoller les raccords préalablement striés à la fourchette avec de la barbotine

étape boule en terre5.
laisser à nouveau sécher
(comme au numéro 3)

puis
tourner à nouveau la terre
pour compléter la boule

boule d'argilel’espace de manœuvre se rétrécissant à chaque opération,
les morceaux de plaque rajoutés seront de plus en plus petits…

et ainsi de suite
jusqu’à obtention d’une boule complète
ne pas oublier de laisser une petite ouverture pour laisser l’air s’évacuer lors de la cuisson.
modelage boule argileEt voilà,
vous avez réalisé une boule en argile
qui
après séchage complet
pourra passer au four pour une première cuisson.
Puis être patinée ou émaillée (deuxième cuisson)…

Quant à moi, que suis je donc en train de réaliser…
vous le saurez
bientôt

🙂

Modelage d’un poisson

Manger du poisson, c’est tellement bon pour la santé !…
Compliqué à cuisiner ! poisson_modelage
poisson_______Une recette de poisson qui ne vous fera pas grossir…
Partie sur la base de la plaque, qu’on enroule sur elle même
en maintenant un orifice ouvert pour la gueule et en modelant la queue.
Quelques rajouts de terre de ci, de là pour les yeux, les nageoires…

poisson_________Voilà comment ont vu le jour 3 essais de poissons.
Il ne leur reste plus qu’à prendre le temps de sécher et de passer au stand «  »finitions » avant le premier enfournement…
Je ne me prononcerai pas sur le côté comestible de la bête…
poisson__________
eau pour sol en siVoilà les inspirations qui me sont venues suite au thème de l’eau pour Sol en Si
à voir après cuisson mais je crois qu’en fait ce sera sans doute une tortue de mer que je choisirai d’offrir…
ne serait ce que pour me faciliter l’envoi et éviter la casse

Modelage d’un porte-savon

Tendance du mois : le porte-savon…
Support ou récipient disposé près d’un évier, d’une baignoire, d’un lavabo pour recevoir le savon. Le porte-savon permet au savon de sécher après emploi évitant ainsi le développement de germes.

porte-savon_decoupeLe modelage est à la portée de tous.
J »étale ma terre en plaque d’épaisseur égale SVP !
J’attends d’obtenir la consistance cuir…

porte-savon_soucoupe
Je découpe 2 formes identiques,
ici un cœur.
La première découpe sèchera à plat et servira de support à mon porte savon.
porte-savon_collage
Je perfore la deuxième découpe cœur de petits trous
puis la fait reposer sur une forme arrondie pour lui donner un aspect un peu creu
et prépare trois petits pieds (ici des gouttes obtenues en coupant un petit cœur en deux).
porte-savon_coupelle
Je fixe les pieds à la barbotine en laissant mon cœur sur son support pour qu’il ne se déforme pas à la pression.
Je laisse sécher le tout.

Je ponce mes pièces une fois sèches et voilàporte-savon
un porte savon prêt pour une première cuisson (biscuit), puis une deuxième (émaillage)…

Il ne reste plus qu’à attendre le résultat final !
Et voilà comment on obtiendra un porte-savon en céramique de fabrication artisanale, unique, fait main.
Pour le voir fini, prêt à l’emploi, il faudra revenir plus tard…

Petit tutoriel pour vos activités avec vos enfants… 🙂

Modelage d’un crocodile

crocoLe froid
a ses bons côtés
on se retrouve à ses habitudes au chaud, on prend le temps de surfer et on travaille la terre…
croco_

En visitant le blog
de Cris,
une céramiste raku plus que géniale
,
je suis tombée sur le tutoriel d’un crocodile
et …
croco__
il a fallu que j’essaye
bien sur, je suis mauvaise élève

et je n’en ai fait qu’à ma tête,
croco___

mais je dois avouer que je m’en suis tout de même bien inspirée…croco____
On lui ouvre le ventre,
on l’évide,
on recolle le tout,

on laisse sècher et

on fignole un peu…
Et…
voilà mon crocodile en attente de séchage pour cuisson biscuit.

crocodile

« Larmes de crocodile »
Larmes feintes destinées à émouvoir et tromper l’entourage.
Expression venant d’une légende disant que les crocodiles attiraient leurs proies en gémissant à fendre l’âme des malheureux qui passaient à proximité et venaient s’enquérir, de trop près, de ce qui pouvait susciter ces pleurs.

les crocrodiles (chanson)

Un crocrodile s’en allant à la guerre
Disait adieu à ses petits-enfants
Traînant sa queue, sa queue dans la poussière
Il s’en allait combattre les éléphants
Ah ! les crocrocro, les crocrocro, les crocrodiles
Sur les bords du Nil
Ont disparu n’en parlons plus
Ah ! les crocrocro, les crocrocro, les crocrodiles
Sur les bords du Nil

Ont disparu n’en parlons plus
Un éléphant parru et sur la terre
Se préparait à un combat de géants
Mais près de là coulait une rivière
Le crocrodile s’y jeta subitement
Ah ! les crocrocro, les crocrocro, les crocrodiles
Sur les bords du Nil
Ont disparu n’en parlons plus
Ah ! les crocrocro, les crocrocro, les crocrodiles
Sur les bords du Nil
Ont disparu n’en parlons plus

Les crocodiles sont des reptiles aquatiques de l’ordre des crocodiliens qui
tendent à vivre dans des rivières lentes et à se nourrir de mammifères et de poissons vivants et morts.

Modelage d’un chat


Première étape, le modelage : mise en forme d’un morceau d’argile jusqu’à l’obtention de la figure désirée ou approchant l’idée que l’on ce fait de sa création…
Je sais qu’on dit « du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas » mais les mots, toujours les mots…
Chez moi, il y a le rêve et, la réalité… et tout cela ne se confond pas forcément 🙂

Deuxième étape, l’argile commence à durcir et atteint la consistance du cuir. Il convient d’évider le chat de façon à retirer le maximum d’argile pour éviter de laisser des masses trop épaisses où une bulle d’air pourrait subsister (risque d’explosion à la cuisson).
J’adore… Toujours la peur de perforer sa pièce, bien que tout soit rattrapable, mais quand même on s’attache à ces petites choses qui sortent de nos petits doigts…
Donc travail tout en douceur, sans précipitation, avec patience… Tout moi en somme !

Ouverture du Chat, on va lui sortir les entrailles ! (évidement )

Après colmatage des plaies…, (gaillochage puis barbotine) on recommence de la même façon avec la tête car non accessible depuis le dos du chat…

Troisième étape, le séchage.
Il faudra donc attendre que la pièce soit bien sèche pour pouvoir ensuite prévoir les cuissons.(la règle est : ne pas forcer les choses et de maintenir un environnement moyen.) Le soleil est à éviter mais la tentation d’activer le processus est grande…

Le plaisir de l’artisanat est que même si ce deuxième chat reste dans la lignée du premier, chaque pièce reste unique .