Les endormies

« L’absence… c’est quand tu arrives à regretter même ce qui t’énervait… »

1 – ébauche , mise en forme, avant séchage !
2 – les endormies avant cuisson

 

L’Endormie

 

 

 

Sans complainte
Ou plainte
Comme une Sainte
Abstraction de la douleur
être voyageur
sans frayeur
Plus de mort
Sans métaphore
Jusqu’à l’aurore

3 – après baptême du feu

Suspension des ennuis
Et de l’ennui
court-circuit
Pallier aux défaillances
En confiance
Bienveillance
Evasion du corps
Sans effort
Tu dors

Devenir l’endormie
tout finit
Tu souris
Répit

© Michèle RUFFIN – États d’âme « L’endormie » –  mars 2018

Oeufs cuvée 2018

Quand je vous  parlais de mon cochon…

je vous disais qu’il pondrait des œufs…

et il a pondu des œufs !

A nous, les œufs sous toutes les formes,  omelette, œuf brouillé, œuf sur le plat, œuf poché, œuf mimosa, œuf cocotte, œuf confit… il n’y a que l’embarras du choix !

#oeufs #Pâques #lapin

A moins que ce ne soit le lapin lièvre qui discrètement les a déposés  ?

En tous cas, Pâques arrive à grand pas

Joyeuses fêtes à toutes et à tous

Cochon qui s’en dédie

Un petit cochon

Dieu que c’est mignon

tirez lui la queue

il pondra des oeufs…

sculpture cochon céramique © Michèle RUFFIN – 2018

Petit cochon prêt à se rendre à la Grange, couler des jours heureux….

 

#cochon #sculpture #céramique #balancetonporc

Les Songeuses 4 et 5

Sincérité et Courage viennent rejoindre Aspiration, Gratitude et Persévérance
2016_songeuses_courage___De mon escapade en Inde, il me reste le souvenir des pétales de douze fleurs de couleur qui entourent la sphère en or de la Matrimandir à Auroville, chacune présentant une qualité.
D’où mon délire de faire douze songeuses pour les douze qualités… A défaut de les posséder… j’aspire à peut être un jour me rapprocher d’au moins une ou deux de ces qualités … l’espoir fait vivre… 2016_songeuses_sincerite____
____________________________________
twelvequalityLes 12 grandes «pétales» du Matrimandir: Sincérité, Humilité, Gratitude, Persévérance, Aspiration, Réceptivité, Progrès, Courage, bonté, générosité, égalité,paix.
____________________________________

2016_les_songeuses_________
Sincérite & Courage

Les songeuses

Les songeuses
songeuses_aspiration« Les songeuses font le songe
d’un monde sans mensonges.
Le temps d’une seconde
sortir de l’immonde
qui nous ronge.
Faire sauter les bondes
sans intarissables facondes.
Entrer dans une longue ronde,
féconde, avec rallonge.
Filer l’écorce de l’aliconde
Sentir les ondes profondes
Sur le rubicond passer l’éponge
Aider le quart monde
Oublier les odeurs moribondes.
Un songe, leur songe, mon songe…
et, peut être demain, ton songe »

© Michèle RUFFIN – États d’âme « Les Songeuses » – juillet 2016
gratitude © Michèle RUFFIN
perseverance © Michèle RUFFIN
Les songeuses © Michèle Ruffin
« Aspiration, Gratitude, Persévèrance »

Boulimiser avec boulimie

boulimiser© Michèle Ruffin

boules
« Boulimiser avec boulimie

Sujette à perdre la tête,
cultiver des farigoules ou des ciboules
sous ma cagoule.
Brûler toutes mes cigarettes.
Tourner des boules, des petites boules,
de grandes et nettes boules…


Avoir les boules quand tout s’éboule,
Ne pas être dans son assiette,
se faufiler dans les traboules,
prête à fuir goules et foule…
Boulimiser avec boulimie insatisfaite
jusqu’à en avoir des ampoules.


Etre discrète, affronter la tempête,
quitter ma retraite, faire ma reconquête…
Humeur aigrelette pour être honnête.
Comme une poule sans crête avec aigrette
que rien ni personne n’arrête…
Sortir du moule,faire des boules…

Telle est ma quête ou requête. »


© Michèle Ruffin –États d’âme– « Boulimiser avec boulimie » – juin 2016

boules__boules_

Tortue « Carmen »

tortue alsacienne
______________________________________
Carmen sculpture céramique

Sortir de l’hivernage
en vigilance orange
Passer la nuit debout
Et voir rouge…

Rentrer dans sa rouge carapace
attendre d’être sortie de l’impasse..
ou croire à une monde meilleur
et aller de l’avant… sans carburant 🙂

ssculpture céramique Tortue

les Charlottes paradent

"les charlottes" © Michèle Ruffin
Parce que l’histoire continue…
Que rien ne s’oublie…
charlotte © Michèle Ruffin
et qu’à défaut de mettre des mots sur leurs maux
il fallait bien
que
ces dames
revêtent leur couleur…

voici les Charlottes
après baptême
et confirmation par
le feu

(sculpture céramique hauteur environ 38 cm)
"les charlottes" © Michèle Ruffin
"les charlottes" © Michèle Ruffin

Ne pas perdre la boule…

boule bleueEst ce une façon de ne pas perdre la boule que de s’en poser à tous les coins de jardin…
Allez savoir 🙂
petite boule bleue

Cet été,
mes jardinières souffrent de la chaleur,
du coup j’ai eu envie de mettre un peu de couleur dans mon jardin pour compenser…

le bleu
couleur des gens heureux…

« Je viens de lire un article de yoga du palais savant sur le Yama 3/5 (vertu morale), Asteya (Asteya, c’est ne pas voler les autres mais aussi ne pas se voler soi même. Dans le yoga, on parle de concepts comme « se voler soi même » !).
Et je me suis rendue compte que tout à mes préoccupations, je ne partageai plus rien… alors j’ai pensé à vous, vous qui vous donnez la peine de me suivre et de me lire…. Donc voici un partage de mes derniers délires »


Et parce que parfois la vie vous réserve de jolies et sympathiques rencontres, une boule spéciale Maryse parce qu’elle le vaut bien…
Maryse de jardin

Bel été à Vous !

« Pages blanches »

« When your day is long
And the night, the night is yours alone
When you’re sure you’ve had enough
Of this life, well hang on
Don’t let yourself go
‘Cause everybody cries
And everybody hurts sometimes »

REM – Everybody_Hurts
la page blanche du présent qui laisse sans voix
"page blanche" © Michèle Ruffin

page blanche © Michèle Ruffin

Pages Blanches

« Un mental qui s’écoute
et je perds la route
Dans ce grand manuscrit
Où s’écrit mon histoire
déboires, espoirs
peur et soucis aussi…
Témoin obligé
de livres trop tôt terminés,
refermés par accident aux premiers chapitres,
achevés ou gribouillés…

page blanche © Michèle Ruffin

J’arrive aux deux tiers
étonnée d’être entière.
A se dire et se relire
tout à mes questionnements
on oublie de vivre le présent
ne plus se juger, vivre l’instant
être l’énergie de son livre…
trouver les mots pour le dire
Ecrire enfin le moment présent
pour ne pas laisser les pages blanches… »

© Michèle Ruffin – États d’âme « Pages blanches » – mai 2015

__________________________________
sculptures céramique réalisées en stage « Sculpture figurative »
___________________________________

Petit, on essaye de grandir ou survivre pour certains
Ados, on refait le monde avec toute la méconnaissance ou inexpérience de la vie
Adulte, on court après le temps, l’argent, travail, enfants, loisirs…
et vient le temps où… tout cela est dépassé…
A l’aube de mon dernier tiers de vie, il me paraît essentiel de finir ce chemin en harmonie avec mon moi profond, ce moi que je ne connais pas vraiment ou que j’ai fui si souvent…
page blanche © Michèle Ruffin

Dans mes différentes quêtes je suis tombée sur une traduction d’un poème de Charlie Chaplin écrit pour ses 70 ans… que j’ai envie de partager ici.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai compris qu’en toutes circonstances,
J’étais à la bonne place, au bon moment.
Et, alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….

Estime de Soi.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai pu percevoir que mon anxiété et
Ma souffrance émotionnelle,
N’étaient rien d’autre qu’un signal
Quand je vais contre mes convictions.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…..

Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente
Et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive,
Contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….

Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai commencé à percevoir l’abus dans
Le fait de forcer une situation, ou une personne,
Dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
Sachant très bien que ni la personne ni moi-même
Ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…..
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….

Respect.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai commencé à me libérer de tout ce
Qui ne m’était pas salutaire….
Personnes, situations, tout ce qui
Baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….

Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai cessé d’avoir peur du temps libre
Et j’ai arrêté de faire de grands plans,
J’ai abandonné les méga projets du futur.
Aujourd’hui je fais ce qui est correct, ce que j’aime,
Quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….

Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai cessé
De chercher à toujours avoir raison, et me suis
Rendu compte de toutes les fois ou je me suis trompé.
Aujourd’hui j’ai découvert…

L’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai cessé
De revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui je vis au présent,
Là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui je vis une seule journée à la fois
Et ça s’appelle…..

Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai compris que ma tête pouvait
Me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur
Elle devient une alliée très précieuse
Tout ceci est….
Savoir Vivre.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter….
Du chaos naissent les étoiles.
Aujourd’hui je sais que ca s’appelle…
La Vie!

Et pour ceux à qui tout cela parle, allez vous perdre sur les antisèches du bonheur, le bonheur s’y trouve certainement….