Se faire tirer le nez

En Afrique du Sud, dans le Parc National Kruger, un troupeau d’éléphants arrive près d’un petit plan d’eau près d’un petit plan d’eau pour s’abreuver.

Un éléphanteau aperçoit une petite flaque et tout naturellement s’y dirige sans imaginer qu’ un crocodile se cachant sous la vase va surgir et lui attraper la trompe.

La tension est immédiatement palpable dans le troupeau. Les éléphants frappent par terre de toute leur force et agitent leur trompe.
Effrayé, le crocodile lâche sa proie.
La mésaventure de l’éléphanteau finie bien et il se retrouve aussitôt escorté par les éléphants pour traverser ce plan d’eau.

Il est exceptionnel qu’un crocodile attaque un éléphant, car ce saurien, qui est très intelligent, ne s’attaque normalement pas à une proie plus grosse que lui.
hormis l’homme, l’éléphant n’a pas de prédateur naturel.
attaque d'un crocodile sur éléphanteau © 2010 Johan Opperman
Une version bien moins poétique
du très joli conte de Rudyard Kipling
dans lequel on apprend pourquoi les éléphants ont des trompes.
l'enfant d'elephant - Rudyard KiplingJadis, l’éléphant n’avait pas de trompe, rien qu’un tout petit nez noiraud, courtaud, gros comme une botte.
À cette même époque vivait un éléphant tout neuf, un enfant d’éléphant, très curieux.
Il posait un tas de questions mais ne recevait que des coups en guise de réponse.
Alors, quand il voulut savoir ce que le crocodile mangeait pour son dîner, il décida de le découvrir par lui-même…

Cet éléphanteau souhaitait il lui aussi se faire tirer le nez ?

Sammy n’est plus

Sammy (1992/2009)En Belgique c’est la consternation au Parc Paradisio.
Né en captivité le 27 mars 1992 au zoo de Vincennes à Paris de l’accouplement de Siam et Billy, Sammy, l’éléphant asiatique mâle âgé de 18 ans, s’est couché jeudi matin dans son écurie pour ne plus se relever.
Rien ne laissait présager une issue aussi brutale même si depuis quelques jours son état s’était quelque peu dégradé faisant l’objet d’une attention redoublée de la part de ses soigneurs et des vétérinaires du Parc.
L’éléphant sera transféré sous peu à l’Université de Liège en vue d’y être autopsié.
Les plus grands scientifiques belges et européens compétents en la matière tenteront de déterminer les causes de ce décès inexpliqué.
Cet événement suscite une forte émotion parmi le personnel du Parc Paradisio ainsi que du Zoo d’ Amersfoort (Pays-Bas), où il a grandi et à qui il appartenait toujours.

18 ans c’est jeune pour un éléphant, ses parents ont à ce jour respectivement 52 et 27 ans…
La polémique concernant la captivité de ces animaux avides d’espace est relancée…

Parc à éléphants pour le zoo de Zurich

Au nombre de 7,
les éléphants d’Asie du zoo de Zurich peuvent ce réjouir…
Bientôt ,parc-elephants-projet
en 2012,
un parc indépendant des autres attractions leur sera attribué.
L’investissement est important ( 32 millions de francs suisses),
pour reconstituer l’environnement naturel des éléphants et
proposer aux visiteurs une vision réaliste
de la vie quotidienne de ces pachydermes.
Les éléphants auront un grand bassin leur permettant d’y nager et de s’y amuser
comme ils le font en milieu naturel…
à la plus grande joie des visiteurs qui grâce à un système de vitres au-dessous du niveau de l’eau profiteront au maximum du spectacle.

En 1984,
un éléphanteau y avait vu le jour
sans doute pour faire un clin d’oeil à PtitOurs 🙂

Barrière virtuelle, les éléphants annoncent leur visite…

Au Kenya, certains éléphants du parc d’Ol Pejeta, pillent régulièrement les récoltes des cultures des paysans aux alentours de la réserve ce qui n’aide pas à l’entente entre éléphants et cultivateurs.
Pour mettre fin à la guerre de voisinage des habitants et des éléphants, les rangers du parc ont décider de tester le SMS d’éléphant.
Ce n’est pas un canulard…
les rangers ont donc placé une carte SIM dans le collier de Kimani, dernier pillard survivant, et mis en place une clôture virtuelle, en utilisant un GPS reflétant les limites du parc.
Chaque fois que Kimani approche la barrière virtuelle, son collier envoie un SMS aux rangers.

Ce système semble efficace pour les cultures, car Kimani s’est déjà fait prendre 15 fois en train de tenter de se faire un repas copieux… Alors qu’il avait pris l’habitude de festoyer pratiquement toute les nuits, Kimani ne s’est plus approché du champ d’un fermier depuis quatre mois (SMS oblige !).

Il ne reste plus qu’à penser à renouveler les piles du colier d’ici quelques temps et aux rangers de continuer à lire à temps les SMS… pour arriver sur les lieux et chasser les éléphants gourmands avant dégâts.

L’expérience avec Kimani est un succès, et du coup, une autre clôture virtuelle a été dressée dans une autre partie du pays, pour un éléphant connu sous le nom de Mountain Bull.
Mais l’effet le plus positif à ce jour est la chute rapide des raids sur les plantations.
Ainsi, pister et contrôler un seul pillard permet à tout un groupe de changer ses habitudes, car les éléphants se communiquent leur expérience et enseignent les plus jeunes.

Gabon, braconnage d’ivoire

Vous n’êtes pas à table, j’espère…
Dans le Parc National de l’Ivindo, au Gabon, l »éléphant gît mort dans la jungle exhalant une forte puanteur: les braconniers ont simplement arraché ses deux défenses en ivoire, laissant sa viande aux mouches et asticots victime des braconniers spécialisés dans l’ivoire car les braconniers de viande (de brousse) chassent au petit calibre et auraient pris de la viande (la trompe surtout).
Ce malheureux éléphant a été tué avec du gros calibre. Donc juste pour en tirer un profit financier…
Le commerce de l’ivoire est interdit, mais trouve toujours preneur à prix cassé chez des marchands ouest-africains ; l’ivoire est alors exportée vers le Cameroun ou le Congo ou il est retravaillé avant d’être revendu illégalement sur des marchés occidentaux, mais surtout « arabes et asiatiques ».
Comme quoi il y a la loi, les textes et… la pratique.
Jusqu’où mène l’appât du gain !
Les éléphants sont une cible facile surtout dans le Parc de l’Ivindo, sanctuaire pour les animaux. La chasse est facile car il existe une piste construite en 2007 qui permet d’accéder au milieu du Parc en voiture, piste dégagée empruntée par les éléphants les rendant ainsi plus vulnérables.

Un jour on s’étonnera de ne plus avoir d’éléphants !

2 éléphants et 2 enfants tués dans le parc des Virunga

Les deux éléphants portent à cinq le nombre total d’éléphants tués par les FDLR au cours de cette semaine dans la partie du parc entre Kiwanja et Kanyabayonga, dans le territoire de Rutshuru.
(11 éléphants ont été tués dans cette région centrale du Parc depuis début août)

Deux enfants ont été tués par des gardes du Parc national des Virunga, près de Béni, dans l’est de la République démocratique du Congo
Un enfant de 14 ans a été tué lundi par un garde qui l’avait pris pour un braconnier
L’enfant a été tué dans le nord-est du Parc, près de Ruhenzori, à 50 km de Béni. “ Selon sa famille, l’enfant n’était pas un braconnier. Il gardait simplement le champ de riz con­tre les oiseaux en bordure du parc ”
La famille a tenté sans succès de récupérer la dépouille mortelle de l’enfant auprès des gardes, et, le lendemain, une centaine de villageois ont organisé une manifestestation de protestation.
« Les gardes ont alors tiré sur la foule, un garçon de huit ans a été tué par balle »,

La mort des deux enfants intervient au moment où les actions des gardes s’intensifient contre le braconnage de la faune des Virunga et la « carbonisation » (abattage du bois pour en faire du charbon) par les bandes armées qui occupent le Parc.

article intégral
article intégral

Rambo

Rambo, femelle éléphant de 27 ans, fait virevolter une poussette… avec un petit garçon dedans.
Malte, un garçon danois de deux ans, était venue mardi faire un tour au parc de loisirs de Hee (nord-ouest du Danemark) avec sa famille, s’arrêtant devant l’enclos de Rambo,
Malte a eu la frayeur de sa vie lorsque ,sans crier gare, Rambo a pris sa poussette avec sa trompe, l’élevant à deux mètres au-dessus du sol avant que la mère ne réussisse à libérer non sans mal son enfant qui n’était pas attaché.
La poussette a été totalement brisée sous le choc.

La direction du parc a déploré cet incident, offrant 4.000 couronnes (536 euros) à la mère pour l’achat d’une nouvelle poussette et des billets gratuits pour le cirque.
La responsable du cirque a défendu Rambo, « l’éléphant le plus gentil du monde », estimant que l’on a « exagéré l’incident ».
article AFP intégral
🙂Je suis sure qu’à force de se faire appeler Rambo, la pauvre femelle qui ne devait pas assumer se prénom peu féminin a voulu montrer sa puissance

Asie, un éléphant sauvage fait 7 morts et 24 blessés…

NEW DELHI – Un éléphant sauvage a pénétré jeudi dans un village du nord de l’Inde, faisant sept morts et 24 blessés avant d’être abattu, selon les autorités.

Cette femelle éléphant a pénétré dans le village de Bhudaheda, situé en bordure du parc national Jim Corbett, (Le parc Jim Corbett est situé à environ 600 kilomètres à l’est de New Delhi) et a commencé à détruire les cultures.
L’éléphant s’est apparemment égaré de son troupeau avant d’entrer dans le village, a précisé Belinda Wright.
Les habitants ont essayé de l’effrayer avec des tambours.
C’est à ce moment-là que le pachyderme a commencé à piétiner les villageois.
Il a ensuite été abattu sur ordre des autorités de l’Etat d’Uttarakhand. Plus de 100 balles ont été tirées pour en venir à bout…

Plusieurs incidents se sont produits dernièrement dans lesquels des animaux sauvages ont attaqué et tué des être humains, les contacts étant de plus en plus fréquents en raison de la diminution des habitats naturels de ces espèces.

article intégral

L’effectif des éléphants du parc kenyan d’Amboseli chute vertigineusement

L’effectif des éléphants du parc kenyan d’Amboseli chute vertigineusement.
Face à ce phénomène alarmant, les écologistes du Kenya attirent l’attention de tous. En effet, ce pays est connu pour sa faune extraordinaire et il est vraiment dommage que la biodiversité de la région soit menacée.

Aux mois de janvier et février 2008, une quinzaine d’éléphants ont été retrouvés morts à Amboseli. La cause de leur décès ? Des lances acérées.
Le massacre des éléphants peut être motivé pour différentes raisons. Il est tout à fait possible que des villageois se soient vengés, ont protègé les pâturages et les zones de cultures mais le braconnage y est également pour beaucoup.

article intégral