CONGO : Depuis 1980 le nombre d’éléphants a triplé…

La population des éléphants dans la forêt congolaise a triplé depuis 1980, passant de 10.800 têtes à plus de 30.000, selon une estimation lundi du ministre congolais de l’Economie forestière Henri Djombo. »Concrètement, on est à plus de 30.000 éléphants dans le pays. C’est un indice de l’amélioration de notre gestion environnementale. C’est l’expression de notre politique de conservation », s’est félicité M. Djombo, en reconnaissant que cette population était sans doute renforcée par l’exode de pachydermes de pays voisins.

« La plupart des animaux menacés au Cameroun et en République centrafricaine (voisins) finissent par venir vers le Congo, parce qu’au Congo il y a une faible pression démographique et que l’organisation de la lutte contre le braconnage y est très poussée », a expliqué le ministre à la presse.

Il a toutefois souligné que malgré cette lutte contre le braconnage, des « pachydermes sont souvent tués par un réseau mafieux international de commerce illégal des ivoires » au Congo, sans plus de précisions.

L’augmentation de la population est également accompagnée par la destruction de champs agricoles par les éléphants, comme l’a reconnu M. Djombo. « Cette destruction des cultures ne nous satisfait pas. Nous devons assurer à ces populations les moyens de leur vie », a commenté le ministre.

ARTICLE INTEGRAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *