Autour du bol

Dans la série « belle rencontre »,
un appel à stage qui m’a parlé m’a permis de rencontrer Anne…
bol
Que dire
Un stage c’est toujours magique, on se retrouve comme « sur les bancs de l’école » , avide de comprendre, de faire, en jouant avec la terre….
Et toujours vous revenez avec un plus, une technique autre, un regard autre sur les choses,
alors en rentrant,
on teste les nouvelles manières d’approcher la terre 🙂
variation autour du bol - cuisson
bolsChez Éléphant Gris, le bol c’est du costaud 🙂
On est loin de la fine et délicate porcelaine…
_____________
bol___
CUISSON HAUTE TEMPERATURE

émail bronze or

mes difficultés
à vous transmettre la vraie couleur des choses
ne se sont pas arrangées
donc à vous
d’imaginer
une couleur
bronze or !

_____________

bol_
quelques bols
et
ci dessous
une grande coupelle
bol_coupelle_gres_dechire
Voilà un petit aperçu de mes differents essais de forme et d’empreintes, une façon comme une autre de s’amuser,
d’autres sont en attente d’émaillage
mais devraient après cuisson venir aussi s’exposer sur la toile…

Secrets de four 2012 – 04

Un avant dernier
four 2012

année
pour le moins sabbatique
pour
Éléphant Gris

mais
parfois

des priorités s’installent
s’imposent

prennent la place de la créativité
ou offre prétexte à la nonchalance



Ça ne prévient pas quand ça arrive / Ça vient de loin
Ça c’est promené de rive en rive / La gueule en coin
Et puis un matin, au réveil / C’est presque rien
Mais c’est là, ça vous ensommeille / Au creux des reins

« la vie est un éternel recommencement »

« Jean l’éléphant » millésime 2012
qui succède à
celui de 2011

en attendant 2013 🙂

Des essais de plaques Haute Température qui m’épatent,
pas de déformations
le plat reste plat

on ne rigole pas

pour qui n’a pas essayé

ce n’est pas évident
le plat, en l’occurrence, la plaque peut gondoler….

et oui !

Donc qu’il soit dit….
ou
écrit
« Jean l’éléphant » millésime 2012 est plat…
et quand je dis  » plat  » , c’est plat

5 ans pour Jean l’éléphant, 5 ans ….
Cinquième année oblige 🙂 Jean l’éléphant est plat !
« plat de chez plat aurait dit Sylvie… »
Un dernier test à effectuer pour voir si Eléphant Gris maitrise la technique ou si cette maitrise du plat n’est due qu’à la terre employée pour l’occasion….

2007 / 2008 / 2009 / 2010 / 2011
en attendant barri, barri…. Eléphant Gris… content 🙂

Secrets de four 2012 – 03

« Y a plus de saisons… »
ça commence par des oeufs en automne….
pas n’importe quel oeuf
un oeuf d’ éléphant 🙂

pièce d’autant plus rare que fragile
l’omelette n’est jamais loin d’un éléphant


Un oeuf d’éléphant de presque 30 cm qui trouvera sa place au jardin puisque sa cuisson devrait lui permettre de supporter le gel éventuel…
si hiver il y a
car il n’y a plus de saison c’est bien connu 🙂

Secrets de four 2012 – 01


Avec le printemps,
le soleil….

l’envie de créer prend le pas,

le plaisir de jouer avec la terre

Premier four biscuit 2012 HT
avec une terre
couleur chocolat

Pâques oblige 🙂


On part d’un chocolat au lait…
La magie de la cuisson
en fera
un chocolat noir…

(je vous rassure
les propriétés de cette terre sont connues,
plus on monte en température,
plus elle fonce)
ici une cuisson haute température

Depuis quelques temps,
je privilégie la haute température afin de renforcer la résistance de mes pièces aux intempéries…
je touche du bois…
(enfin là en l’occurrence la terre),
mes dernières pièces cuites avec mes nouvelles courbes de température ont bien supporté l’hiver….


Voilà,
il ne reste plus qu’à penser finitions,
le masque « Chachémoi » sera rouge,
vous aimez le rouge !

les cœurs aussi rouge, rouge volcan, par endroit
pas partout
… ….

émail…
patine…

et puis magie du feu
hasard de cuisson
joie de la pièce unique

Joyeuses Pâques,
créativité, bonheur, santé… à toutes et tous
quelques soient vos croyances ou espoirs…

je vous souhaite,
je nous souhaite paix, harmonie,
et tout et tout…

aujourd’hui, parfois les infos ont quelque chose d’inquiétant, d’affolant … et … on se demande de quoi demain sera fait…
je n’ai de pas de réponse
mais je me dis que demain est un autre jour
après la pluie le beau temps…

JOYEUSES PÂQUES

Secrets de four 2011 – 08

Une année tranquille pour mon four

Parfois la vie vous réserve des surprises
et…
vos priorités changent…

Je me suis
donc
octroyée une année sabbatique (sans stress, sans obligations… et surtout sans expositions)

Pour jouer avec la terre
il faut l’envie
et quand l’envie vous abandonne,
l’inspiration ne suit plus
et
les états d’âme étant ce qu’ils sont
la création se fait rare…

Mais
heureusement
après la pluie
le beau temps !

tout passe, on se fait à tout parce qu’il le faut bien et qu’à quelque part la vie est bien faite

et

les amours ou plutôt les passions reviennent…

j’ai repris le chemin de mon atelier
pour refaire quelques cœurs d’éléphant
(cœurs en 3D qui ont, quand tout ce passe au mieux, la particularité de battre)
(puisque vous les aimez tant… !)
et des
coeurs à suspendre
(une face en relief, l’autre plate)

Quelques coupelles
« pensées »
pour présenter
des chocolats
quand j’arrive
chez vous…
reprise du modèle créé en 2009

Pour les curieuses…
les petites choses qui trainent au fond de la coupelle sont des projets de bagues….
j’anticipe car à tous les coups,
c’est la seule question que vous allez me poser 🙂


Ici
un four « première cuisson » haute température
qui sera
normalement suivi d’une deuxième cuisson
« émaillage »
avec
rien que pour vous
une avant-première du futur masque
« ambi-
valence »
2011
4e du nom !

la suite concernant mes céramiques au prochain épisode…

Secrets de four 2011 – 02

5secrets02 - four émaillage

Une envie de décorer mon massif d’Iris après floraison…
Il fallait donc une céramique fermée
pour essayer de résister au gel
et autres intempéries 6

Je me suis lancée dans un jeu de bleus…
Un peu à l’aveugle
n’ayant pas la patience de faire des essais préliminaires…
et,
ceci expliquant cela… avec l’émaillage il y a toujours des surprises !
il a fallu attendre l’ouverture du four
pour découvrir si harmonie avait pu se faire…

Voilà un aperçu de mise en place de ma « boule d’Iris », l’homme n’étant pas dans les parages,
la tige support est encore un peu trop en hauteur.
Par ces temps de sècheresse, la terre est dure, et comme déjà dit, la patience n’étant pas mon fort…, je n’ai pas réussi à faire mieux…

Il me tardait trop de vous faire partager ma création…
"boule d'Iris" grès - © Michèle Ruffin
« Boule d’Iris » – grès

Secrets de four 35

émaillageToujours le même rituel, après une première cuisson, on émaille…

enfournement - avant cuisson Cuisant à haute température
mon biscuit
pour des pièces que je veux pouvoir laisser dehors, l’émaillage
est
un peu plus délicat
car la terre n’est plus vraiment poreuse donc le temps de séchage est plus long
mais c’est mon choix…

Secrets de four 35
Et j’avoue que je ne suis pas trop déçue du résultat…
________________________ 🙂

Secrets de four 14


Premier four pour un émaillage haute température…
Pour un premier essai,
je ne peux pas dire que cela soit un coup de maître…
l’émail n’a pas le rendu souhaité
un peu trop foncé
et surtout a coulé et pas qu’un peu…
Restera à voir
si mon « cher et tendre » saura me récupérer mes plaques
et poncer le dessous de certaines pièces (le moule à kougelopf superbe vu de haut est une catastrophe en dessous)


Les petites pièces n’ont pas eu assez d’émail et sont noires…
Heureusement tout n’est pas décevant, il y a tout de même quelques rescapés qui s’en sortent sans coulures, sans noircissement de l’émail et qui rendent pas trop mal (à mon goût).
Bien m’a pris de bien poser chaque pièce sur des petites cales, sinon je pense que j’aurai eu tout collé sur les plaques..
Le Père Noël est bien mal en point avec ses cadeaux !Il va lui falloir courir les boutiques, je crois que cela sera préférable…

Voilà, il ne me reste plus qu’à courir chez mon Maître pour avoir les réponses à mes questionnements sur mes loupés… Trop chaud ? Pas assez ? l’émail étant prévu pour des températures allant de 1180-1250°C…
trempage trop long de mes pièces ?
Pfou ! dur le métier de céramiste 🙂

J’aurai voulu être un artiste… je crois la chanson a déjà été faite !
Grès de Saint Amand pour les pièces tournées et argile grise pour celle modelées
(émail du commerce)