Cuisson du biscuit

Le céramiste donne forme à sa pièce.
Quelque soit la technique employée : modelage, coulage, estampage ou tournage ,après séchage, les pièces seront chargées dans un four.
Il est important que les pièces ne soient pas trop serrées les unes contres autres et qu’elles soient bien sèches au moment de leur enfournement que ce soit pour une cuisson de biscuit ou d’émail.
La première cuisson : le « Biscuitage »
L’humidité entraîne l’évaporation de l’eau que les pièces renferment et provoque l’éclatement des biscuits ou la fissuration des glaçures. Cette cuisson permet de chasser toute l’eau, de rendre la pièce dure.
Nous obtenons alors le « biscuit » , pièce rugueuse et poreuse.
Je laisse la porte de mon four électrique légèrement entrouverte jusqu’à 200° pour bien laisser la vapeur d’eau s’échapper quand j’ai encore quelques doutes sur l’une ou l’autre pièce, ou quand je veux faire un peu vite…
Les pièces sont cuites en biscuit entre 980° et 1100° (mais ceci ne sont que des températures indicatives tout dépend du céramiste et du matériaux employé ; toutes les terres ne supportent pas la même température).
Plus la température de cuisson est élevée moins le tesson est poreux.
Il est amusant de constater les différences de nuances de couleur de la terre suivant le degré de cuisson.
Le biscuit donne à la pièce assez de solidité pour être glaçurée.
On parle de double cuisson (cuisson de biscuit et cuisson d’émail).
Il est à noter que l’on peut appliquer la glaçure à cru, sur la terre sèche, puis procéder à une mono-cuisson. Ce procédé épargne du temps et économise une cuisson mais la manipulation d’une pièce non cuite est périlleuse.

exemple de four chargé (dans le cas présent il s’agit d’un four d’email… 🙂 )

En ce qui me concerne, j’en suis à la recherche de ma température idéale de biscuit pour les terres que je privilégie, j’ai commencé à 900° ce qui était trop peu pour monter à 980°, puis 1000° et là j’envisage de monter de continuer l’ascension de la température de mon prochain four de biscuit.

5 réponses sur “Cuisson du biscuit”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *