Le zoo d’Abidjan déserté et abandonné

Côte d’Ivoire : Le zoo d’Abidjan déserté et abandonné
Hier attraction touristique, le zoo d’Abidjan n’est plus que l’ombre de lui-même. Le nombre des visiteurs a été divisé par cinq, les recettes sont inexistantes et certains animaux, mal nourris, sont en piteux état.

SYFIA – Perché sur une colline, le zoo d’Abidjan, la métropole économique ivoirienne, n’attire plus que de rares visiteurs. Les véhicules ne se bousculent plus sur l’immense parking de ce site de 20 ha, devenu zoo public en 1972 et situé non loin de la voie express reliant Adjamé à Abobo, deux quartiers populaires de la ville. Une fois franchi l’imposant portail métallique, les cris de quelque 300 animaux de plus de 50 espèces (singes, serpents, éléphants…) accueillent le visiteur.

A l’entrée, à droite, les chimpanzés logés dans une vaste cour avec des abris rocheux.

A côté d’eux, trois cages contenant des serpents. Quelques mètres plus loin, un vaste espace délimité par de solides grillages abrite les éléphants, les hippopotames, les crocodiles…

L’ambiance est à la désolation.

Texte intégral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *