Le Laos, Pays du million d’élephants, craint de perdre ses derniers pachydermes

Jadis célèbre pour ses troupeaux d’éléphants, le Laos qui était surnommé « Prathet Lane Xane » (Pays du million d’éléphants) ne compterait plus que 700 animaux sauvages. Tant bien que mal, plusieurs ONG se battent pour repousser le spectre de la disparition de l’espèce
« Beaucoup de gens en Asie disent que les éléphants font partie de leur patrimoine national »
La condition des éléphants au Laos apparaît meilleure que dans la plupart des douze autres pays où vit l’animal: ils bénéficient de forêts vastes et une population humaine clairsemée. Mais comme ailleurs, c’est une course contre la montre. Les éléphants sont menacés par les braconniers, les constructeurs de barrages, les bûcherons et les paysans
Les éléphants domestiqués seraient environ 570, soit une baisse de 20% au cours de la dernière décennie.
A leur âge d’or, les éléphants faisaient office de camion, de taxi et de char d’assaut. Le Laos était un royaume qui avait réussi à conserver son indépendance en offrant des éléphants à la Chine et au Vietnam.
article intégral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *