salamandre


La salamandre, dragon miniature, désigne en mythologie l’être élémentaire associé à l’élément Feu des Anciens.
En zoologie, la salamandre n’est pas considéré comme un lézard mais comme un amphibien, un batracien.
La salamandre d’un point de vue mythique était connu pour loger dans le feu. Elle ne disparaissait qu’avec l’extinction des flammes qui l’avaient vu naître.
Diverses légendes lui prêtent des pouvoirs mauvais de reptile maudit disant que la salamandre peut par sa morsure rendre un homme chauve voir le tuer ou tuer en empoisonnant l’eau d’un puits ou encore tuer en grimpant dans un arbre pour empoisonner ses fruits.
En héraldique, la salamandre est l’ animal utilisé par François Ier accompagnée de la devise : « Nutrisco et extinguo » (Je m’en nourris et j’éteins) comme emblème royal.
Son aspect particulier la rend difficile à confondre avec une autre espèce : un long corps noir pouvant avoir jusqu’à 20 cm et la peau luisante tacheté de jaune (parfois d’orange) . La salamandre a d’une démarche pataude et se déplace avec lenteur.
La salamandre se défend en secrètant du samandarin (une neurotoxine).
La salamandre a aussi la particularité de pouvoir régénérer rapidement des parties blessées de son corps.

2 réponses sur “salamandre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *