Collection « goulots »

goulot incolore
Goulot, nom masculin, désignant le Col d’une bouteille.
Synonyme bec, canal, col, cou, ouverture goulots2014_

« Dans l’ouverture de son chemisier,
à l’orée de son cou et juste en dessous du col,
elle portait un « goulot » qui attirait tous les regards… »

______________________________________
port du "goulot"

goulot_art écolo
recycler
jeu de verre
jeu
jouer avec les températures
jeu
jouer avec les couleurs
découvrir un résultat en jouant des formes, des positions, des températures…
Chercher le joyau à partir de rien ou presque, recycler… et…
donner une autre vie à la chose
🙂
______________________________________

goulots2014
goulotincolore_Chaque goulot est unique
Chaque goulot a son truc
Bouteilles recyclées de bière, de vin blanc rouge ou rosé, de crémant, de champagne, de vodka, de rhum ou cognac… chaque verre raconte une histoire et donne vie à son « goulot »
Quelques uns ont qui sait un peu de mon ADN car le travail sans gants a mes faveurs, et que Monsieur le verre a un côté assassin, mais …. cela fait aussi partie de son charme…

😉

« Autour de mon cou, je porte ce goulot…. qui autant que des mots me parle et m’apaise… »
___________________________________________
Et pour finir

je vous propose de jouer
pour tenter de gagner votre « goulot »
pour la rentrée
3 « goulots » seront mis en jeu
pour cela,

1 aimer la page Éléphant Gris
en cliquant sur le premier logo 2e colonne de cette page (ou sur un goulot de la page)
(à ce jour déjà 154 « j’aime » en faites vous partie ?)

2 pour multiplier vos chances,
partager l’info sur facebook, twitter, ou sur votre blog

laissez moi un « fait » en message sur ma page pour m’en informer
si le tirage au sort vous est favorable, je vous contacterai par email début septembre

goulot bleu
jeu concours goulots

Verre à plat

On s’en va vers du verre se prendre des revers de verre pour finir par mettre le verre à plat… en temps de crise, le recyclage y a pas mieux…
Je m’obstine à vouloir allier deux passions
la terre
le verre
dans un seul four !
Des expériences qui font grandir … ou pas…
Glass Bottle essai A

trouver une courbe de fusion
avec un four à résistance que je préférerai ne pas traumatiser à coup de chocs thermiques me pose problème…
S’amuser en recyclant, c’est fun s’il y a résultats à la clé !
principe de la fusion du verre (fusing) et technique de thermoformage « slumping »…

2_Glass_Bottle_760

Maîtriser la courbe de cuisson des pièces pour éviter l’apparition des tensions dans le verre (compatibilité des verres : même catégorie et même coefficient de dilatation)
3_Glass_Bottle_Le principe est de refroidir le verre rapidement jusqu’au point de recuisson, palier se situant en dessous du point de ramollissement et donc en dessous des paliers de travail.
Test des moules 780Respecter une durée déterminée par l’épaisseur de la pièce à ce palier… avant le refroidissement total de la pièce.

La descente en température peut s’opérer en ouvrant la porte du four pour laisser s’échapper la chaleur accumulée par les pièces ; lorsque l’on a atteint la température de recuisson, on maintient cette chaleur pendant la durée nécessaire CQFD 🙂
Glass Bottle 770

verre à plat Donc entre les conseils de mon maître verrier que je dois saoûler avec mes questions à chacun de mes passages,
mes recherches sur la toile,
les fours que j’enchaîne sans me soucier de ma facture d’électricité ce qui me fera sans doute moins rire prochainement,
je tâtonne…
éviter la dévitrification, obtenir la forme souhaitée en gardant le souvenir de la bouteille de départ mais en lui donnant une nouvelle vie…. voilà mes nouvelles préoccupations…
P1450216-

A petits pas, j’avance 🙂

Encore un peu de tests et de travail
mais…

bientôt ….

quand j’aurai vidé assez de bouteilles …
l’heure sera de
découvrir
un éléphant en verre recyclé

ou
celle de ne plus voir mon voisin…
P1450197_
A suivre . . . 🙂

Revers de verre

Après ce pervers revers sur la route du verre

Eléphant Gris un peu vert persévère…

il ne faut pas être trop sévère,
il erre, espère,
cherche des repères
du verre naîtra le verre !

Dans sa quête du travail sur verre recyclé,
il a déjà compris que le verre de bouteille fond a une température plus basse que des verres « neuf » ou de meilleure qualité.

Anne ma sœur Anne… au secours

ce qui ne veut pas dire que le verre à bouteille soit plus facile à travailler que du « bon » verre ; le verre ça se ramolli progressivement en fonction de la composition du verre…
Il semblerait que les verres n’ont pas de point de fusion précis ;
les verres ordinaires (bouteilles, flacons), se ramollissent à partir de 550 à 600°C.
mais plus le verre est riche en silice plus la température sera élevée, soit au minimum 750°
Le premier essai sur verre recyclé étant monté jusqu’à 830°,
il est clair qu’ un problème est né… mais avec la terre, un petit 1250° n’étant pas un souci cette courbe de température pouvait sembler correcte…

On se console et on répète :
« On ne s’improvise pas verrier »
et
« Qui ne tente rien, n’a rien »
🙂
Il a été dit que « C’est en se lançant dans l’expérimentation qu’on fait de merveilleuses découvertes, qui sortent de l’ordinaire et du déjà-vu. Tous les plus grands créateurs sont des aventuriers.« , alors Eléphant Gris croise les pattes…

Donc on ne se décourage pas, on se motive et on recommence, en révisant ses températures
les bouteilles de verre de vin sont produites à partir d’un verre sodocalcique, le plus commun des verres sensible aux chocs thermiques et utilisé en bouteillerie.

Je remets donc ma bouteille dans mon four froid et je monte mon four en température le plus rapidement jusqu’à 700°,
arrivé à ce premier palier, avec l’espoir que le verre sera suffisamment pâteux pour s’affaisser un peu et pas trop, puis laisse mon four descendre à 532°, palier que je maintiens 50mn.
pour supprimer les tensions qui auraient pu apparaître pendant la descente.
puis
troisième étape,
je laisse refroidir le four jusqu’à la température ambiante.

Et le moins que l’on puisse dire,
c’est que ce n’est pas gagné,
mais…
il y a de l’espoir !


Après
les
essais
précédents
inspirés des

courbes de température du verre
données ici

830°/550°2H30/450°2H30 trop chaud,

550°32mn / 420°10mn rien n’a bougé,

700°/532°50mn
est un moindre mal

pour les verriers en herbe comme moi d’autres recettes sur le verre de bouteilles sont données ici, et
un convertisseur degré(s) Fahrenheit en degré(s) Celsius ici

bien entendu, il aura fallu que je tombe sur ces sites après mes premiers essais… dommage, cela m’aurait évité quelques tracas

la patience d’ Eléphant Gris est de notoriété publique 🙂

Maintenant,
il me faut penser à mieux protéger mon four,
pleurer chez l’homme pour qu’il regarde si les dégâts sont importants,
dessiner, puis travailler mes moules ou supports pour créer « mon objet recyclé »
ajuster la température de ma courbe de température : quelques degrés de + ne seront pas superflus
et trouver un spray antidévitrificateur (borax, borate de sodium) … de façon à ce que mes jeux de verre recyclé offre réellement une deuxième vie à mes bouteilles de verre
pour que
tel le phœnix
du verre renaisse le verre !

A l’heure, où il est préconisé d’économiser l’énergie
ces essais devront attendre un peu,
chauffer mon atelier par ses températures relève du délire, y travailler la terre aussi quant à lancer un four alors que certains n’ont plus d’électricité ne me semble pour l’heure pas très citoyen, donc, on attendra un peu…

La bouse d’éléphant recyclée !

La bouse d’éléphant recyclée ou comment envoyer des déjections animales pour entretenir l’amitié …

Très tendance les vœux sur des cartes au mode de fabrication original et écologique en bouse d’éléphant provenant du Sri Lanka ou du Kenya…

Avec ce papier, participez au maintien des éléphants dans leur habitat naturel !
De quoi entretenir l’amitié et respecter la tradition qui veut que l’on présente ses vœux à son réseau social pour les fêtes de fin d’année.
L’achat de ces cartes de vœux pour le moins originales contribue au financement des réserves et de la protection des éléphants. (le papier obtenu n’a pas d’odeur et il est 100% stérile !)
Il faut savoir que l’alimentation exclusivement végétarienne des éléphants produit des bouses contenant beaucoup de fibres. Ces bouses séchées et rincées permettent la récupération de ces fibres qui renforcées par des fibres naturelles végétales (paille de riz…) permettent d’obtenir des feuilles de papier.
(Un mâle de 5 tonnes mange 300 kg de végétation par jour et n’en digère que 44% … les 160 kg de dejections quotidiennes permettent de fabriquer 200 feuilles de papier recyclé.)

Elephant Poo Poo est une société qui prospère grâce aux bouses des éléphants en fabriquant cartes de voeux, blocs notes, cahiers, papier à lettres…
En vente en France sur le site Nature et Papiers

Par correspondance sur le site de l’Association Sens Afrique où les communautés villageoises recherchent des fonds pour développer un tourisme responsable.
Etre les acteurs et les bénéficiaires de cette économie permettrait de préserver leur environnement et leur mode de vie.

Alors prenez de bonnes résolutions pour 2009
et
D’ Afrique où d’ Asie, l’essentiel est de participer
envoyez de la bouse d’éléphant à vos amis, je suis sure qu’ils seront ravis… excellent moyen de joindre l’utile à l’agréable !