Eleagnus ebbingei

L’Elaeagnus ebbingei est un arbuste rustique à port dressé, touffu et dense, à feuillage persistant de la famille des Eleagnacées.
Ses feuilles sont dures, vert foncé au revers argenté.
Il fleurit tout l’automne, avec de petites fleurs blanchâtres et parfumées.
L’Elaeagnus ebbingei aime être stimulé de temps en temps par une taille qui lui procure un surcroît de vigueur et lui permet de développer un grand nombre de nouvelles pousses. Il pousse vite, se taille facilement.
L’Eleagnus se taille à 2,50 mètres de hauteur en moyenne mais peut aussi être maintenu à 95 cm et monter jusqu’à 3,50m. Tailler l’Eleagnus au mois de mars.
Le fruit de l’éléagnus peut être consommé à pleine maturité.

Viburnum rhytidolphyllum

Planté en quinconce dans ma haie du chemin de ronde en 20e position le Viburnum phytidolphyllum est un arbuste persistant.
Les viornes sont des petits arbres appartenant au genre Viburnum de la famille des Adoxacées. On en compte entre 150 et 220 espèces dans le monde… (deux autres variétés dans mon chemin : en 08 – Viburnum bodnantense ‘Dawn’ et en 28 – Viburmum tinus persistant )
Les Viornes sont des arbustes appréciés pour leur floraison abondante et remarquable en hiver et au printemps ainsi que pour leurs fruits (fruits non comestibles) d’automne dont sont aussi friands les oiseaux.
Le nom viburnum, également écrit viburna, désignait déjà la viorne chez les Romains venant sans doute du verbe vieo (lier, attacher), leurs rameaux ayant souvent été utilisés pour la confection de liens.
Les rejets, très rectilignes ont souvent été utilisés pour confectionner des fûts de flèches.
Le Viburnum rhytidolphyllum a des feuilles persistantes et des fleurs blanches, il atteint environ 2m en hauteur et s’étale sur 1,50 voir 2 mètres.
Aucune taille régulière n’est exigée, il convient de retirer les tiges endommagées ou en surnombre au printemps. Le viburnum rhytidolphyllum est très rustique.
Les plantes trop touffues dénudées à la base seront rabattues assez près du sol.

Photinia Fraseri Red Robin

Le Photinia x fraseri ‘Red Robin’ est un grand arbuste persistant de la famille des Rosacées très décoratif par son feuillage changeant (La variété red robin est la plus connue du genre). Il se distingue à ses nouvelles pousses rouges au printemps virant à l’acajou puis finit au vert foncé.
En effet ce dernier passe d’un beau rouge brillant sur les nouvelles pousses vers une coloration vert lustré au fil du temps.
Sa végétation dense le prédispose à un usage en haie taillée ou libre mais aussi en fond de massif, en isolé ou en bac.
Pour avoir un feuillage rouge au printemps et à l’automne, il est conseillé de le tailler à la fin de l’été ou en hiver, une taille en hiver favorise le feuillage au détriment de la floraison.

Le Photinia x fraseri ‘Red Robin’ fleurit en avril-mai (Fleurs blanches disposées en ombelle . De 10 à 15 cm de diamètre).

Cette plante est issue du croisement entre le Photinia glabra et le Photinia serratifolia.

Mahonia Media charity

Le chouchou de PtitOurs en dixième position du chemin de ronde est le Mahonia Media charity rebaptisé pour le folklore « Charly »…
Superbe arbuste persistant de la famille des berberidacees au port dressé et à la silhouette stylisée.

la floraison (qui dure 2 mois) en janvier/février est magnifique : les inflorescences se développent aux extrémités des tiges en faisceaux de superbes épis portant de petites fleurs en clochettes jaune vif au parfum de muguet.
Les fleurs sont comestibles.

Les fruits apparaissent sous forme de baies ovales de couleur passant du vert pâle au bleu foncé à maturité. La pulpe des baies est comestible, mais il convient d’écarter les graines car elles contiennent des traces d’alcaloïdes pouvant, en très grande quantité, causer des troubles mineurs.

Le jus des baies peut aussi servir à fabriquer des vins ou liqueurs (c’est ainsi que les Américains ont appelé « vigne de l’Orégon » une de leur variété de Mahonia).


Edit du 17 avril – Photo rajoutée suite aux réclamations de PtitOurs…!

Osmanthus burkwoodii

Osmanthus burkwoodii est un Arbuste persistant de la famille des Oléacées avec des feuilles de 3 à 5 cm de long, vert foncé, légèrement dentées et ovales. En avril, apparaissent des petites fleurs blanches tubulées groupées en bouquets. Elles sont très parfumées. Osmanthus burkwoodii fructifie rarement.
Quand il est en fleur, ce petit arbuste est tellement odorant qu’il pourrait presque vous emmener au 7e ciel…. !

Comme tout se mérite
il faut être patient
car il pousse lentement…

Eleagnus limelight

Numéro quatre de la haie plantée en quinconce le long du chemin de ronde d’ Éléphant Gris dans sa maison Elefante Hiesel’
Eleagnus limelight arbuste rustique de la famille des Eleagnacées, persistant à floraison crème parfumée en septembre/octobre
Il aime être stimulé de temps en temps par une taille qui lui procure un surcroît de vigueur et permet le développement d’un grand nombre de nouvelles pousses, toujours plus joliment colorées.
Le fruit de l’éléagnus peut être consommé à pleine maturité.

Les éléagnus apportent toujours une précieuse touche de lumière au jardin.

L’éléagnus est aussi connu sous de nom de chalef [Vient du saule, en arabe, dont on l’a cru apparenté.] ou d’olivier de Bohème.