Carburant : l’herbe à éléphant bientôt dans notre réservoir ?

« Le plein de miscanthus, s’il vous plaît ! » Et si cette plante asiatique devenait notre carburant providentiel ?
Cette plante asiatique est plus connue sous le nom d’herbe à éléphant, « parce qu’elle mesure trois à quatre mètres de haut et permet aux éléphants de se cacher ».
« Un hectare de miscanthus a le même pouvoir calorifique que douze tonnes de charbon ou 7 300 litres de fuel »,

« On oublie de parler de l’agro-carburant de 2e génération. Et pourtant… Tous les scientifiques sont unanimes : jusqu’à ce jour, le miscanthus présente le meilleur bilan en termes agronomique, écologique et économique ! »
article intégral

Une pensée sur “Carburant : l’herbe à éléphant bientôt dans notre réservoir ?”

  1. Sur la voix du Nord, on peut lire :
    Le test « herbe à éléphants » bousculé par les lapins

    Il y a un an débutait l’expérimentation « miscanthus », autrement appelé herbe à éléphants. Sur six hectares aux alentours de l’ancien site Metaleurop, des agriculteurs ont accepté de planter des parcelles avec cette plante à haut pouvoir calorifique et pouvant être utilisée à terme dans la production d’électricité. Un peu plus de douze mois après les premières plantations, le constat est mitigé. Trois des six hectares ont été la cible des lapins qui se sont visiblement régalés des pousses d’herbe à éléphants.
    Demeure le problème d’un répulsif contre les lapins pour lequel un agriculteur héninois se propose de tester (sans rire) l’huile de foie de morue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *