Modelage d’un ours brun

L’argile est une matière provenant de la désagrégation des roches.
Une bonne argile de modelage doit se déformer sans se fissurer et pouvoir être étirée sans se briser.
Pour modeler mon ours, j’ai opté pour une argile noire chamottée (25% de chamotte) avec un grain de 0 à 0.2 mm.
La chamotte laisse passer l’air lors de la cuisson ce qui évite les fissures, elle améliore la solidité de l’argile.

chamotte : Argile cuite et broyée. Introduite dans les pâtes,elle permet l’amélioration du séchage et de la cuisson, leur confère un aspect rustique.

En ce qui me concerne, j’aime travailler mes pièces sur une tournette sur trépied.
On part d’un pain d’argile sur lequel avec un fil à couper on détache le morceau de terre et on se lance…


© Michèle Ruffin

La seule difficulté est d’arriver à avoir un ours qui ressemble à un ours…
Quand on estime avoir un résultat satisfaisant, on laisse l’argile durcir un peu de façon à ce que la forme modelée garde la pose ; on peut alors délicatement creuser ou évider sa pièce avec des mirettes.
Le but étant d’éviter la bulle d’air.
l’évidage : On laisse durcir l’argile puis on vient la couper en deux avec un fil. Ensuite on évide l’intérieur de chaque moitié, jusqu’à ce que les parois aient l’épaisseur voulue. On recolle les deux parties avec de la barbotine (préparée avec des petits bouts d’argile mince et secs réduits en poussière et mélangé avec de l’eau)

Un petit coup d’éponge pour faire ressortir le grain de la chamotte en surface.
Puis, un peu de patience, on laisse sécher et on enfourne.
Et voilà un ours brun unique de fabrication 100 % artisanale né en direct, ou presque…

biscuit 1000°

L’ours brun (Ursus arctos) est une espèce d’ours qui peut atteindre des masses de 130 à 700 kilogrammes.
Le grizzly, l’ours kodiak et l’ours brun mexicain sont des sous-espèces nord-américaines de l’ours brun.
Cette espèce fait localement l’objet de programmes de protection et/ou réintroductions, dont en France dans les Pyrénées.
Debout, l’ours atteint une hauteur de 1.5 à 3 mètres. Malgré leur taille, ils peuvent courir à des vitesses allant jusqu’à 56 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *