Je « spirale » … ! bis

A Wasselonne spiraleQuand on aime,
on ne compte pas…
En 2011, j’effectue un stage « Spirale »

je découvre
un
autre horizon…

en avant l'aventure spirale
L’anneau de Möbius,
un infini mystérieux !

tellement mystérieux qu’en 2013 j’ai eu envie de refaire l’expérience avec les conseils du Maître

Et c’est parti, le temps d’un week end pour
« Un voyage tournant à l’infini
Un mouvement rotatif évolutif à l’infini
Un renouvellement évolutif du plus petit au plus grand… »

_________________________________________

1e SPIRALE CRUfour_spiralespirale_cru__

________________
pièces
prêtes
à
être
enfournées
pour
un voyage
à 1230° degrés …

_________________________________________

2013_spirales_
et en 2013
cela donne cela…
(Steinzeugmasse 265940
« IndianSummer » Chamottée 2,00 mm)

spirales2013
un petit breack hors du temps pour se ressourcer… fuir le temps d’un week end le quotidien… s’oublier, oublier…

« strates en folie « 

« strates en folie » est l’intitulé du stage que propose
Karin Stegmaier dans son thème 1 en ce début d’année 2011.
Éléphant Gris a un tel coup de cœur pour les stages de Karin
qu’il s’est bien entendu inscrit il y a presque un an jour pour jour
aux 3 thèmes proposés cette année …
Chez Karin, il faut se décider vite, les places sont très demandées…

thème 1
« strates en folie »

une appelation mystérieuse pour introduire des feuilletées en terre qu’on met en mouvement.
De l’expérimentation à la conception…
voilà le point de départ est posé…

donc donnez moi la main
je vous emmène à Wasselone, aux contreforts des Vosges, à proximité de la Route des Vins dans un écrin naturel de vergers et de collines ..
stage fevrier 2011
Des étapes qui semblent enfantines pour un résultat
pas facile à maîtriser
il faut sentir la terre
lui donner la pulsion
pour essayer d’obtenir une pièce sympathique…
J’avoue ne pas être très douée mais voilà ce que j’ai réussi à obtenir…
pour une première approche, c’est pas trop mal
il y a mieux, mais… c’est plus cher
il ne reste plus qu’à laisser sécher et les mettre au four
strates
un superbe week end
vous l’aurez compris…
Il ne reste plus qu’à mettre à profit ces enseignements… mais ça c’est une autre histoire !

en attendant, le 6 c’est l’épiphanie, donc…. à vos galettes 🙂

Coquillage

un côneCoquillage
construction d’une grande coquille avec son architecture intérieure….
Cela vous parle t il ?
Et bien en ce qui me concerne
il m’aura avoir fallu attendre d’avoir dépassé la cinquantaine
pour
découvrir la vue cachée d’une coquille
(Enveloppe dure, calcaire, constituant le squelette externe de la plupart des mollusques et des brachiopodes) …
la spirale... du plus petit au plus grand !coquillage_--
Comme tout un chacun
j’ai ramassé des coquillages sur la plage,
joué avec des escargots dans mon jardin
mais jamais
je n’avais réfléchi à l’architecture intérieure d’un coquillage.

Voilà que grâce à ce stage une de mes nombreuses lacunes est comblée…
coquillage__
Je reviens d’un stage « week end  » avec Karin Stegmaier à Wasselonne
et j’en suis
encore
toute émoustillée….

Cette artiste nous a appris à construire une coquille,
mais pas seulement la partie visible à l’œil, (cela aurait été trop simple)
mais à la construire telle qu’elle se façonne en respectant l’axe, l’inclinaison et le rythme de croissance de la coquille et force est de constater que la nature fait des choses merveilleuses et pas si évidente à reproduire….

Et là,
j’ai pu me rendre compte que nous avons des choses sous le nez et qu’on regarde sans regarder… enfin, moi, en tous cas…

Avec les conseils de Karin qui partage généreusement ses travaux de recherche
tous les stagiaires ont réalisé avec brio un coquillage (les plus avancés ont reproduit l’escagot forme ronde donc plus complexe)… Ma première pièce est encore à Wasselonne pour sécher et subir sa première cuisson.
Le comble, c’est que cette artiste s’étonne que tout le monde se batte pour avoir une place dans un de ses stages et réserve sa place plus d’un an à l’avance !

modelage du coquillageDe retour, chez moi, il fallait que je tente de reproduire un coquillage, coquillage ne serait ce que pour voir si j’en étais maintenant capable…
Petit à petit,
je reprends mes notes
et
la tête pleine de souvenirs
je me lance dans le modelage de mon deuxième gastropode dont la coquille en spirale est une des plus belles formes produites par un organisme vivant.coquillage - intérieur après ouverture...coquillage - cavité intérieure

Le moment choisi,
on ouvre
sur un côté
sa coquille
(suspens assuré)
pour découvrir les cavités et les enroulements de la coquille résultat de la croissance…

Et là…
roulement de tambour
merci Karin ,
tu enseignes tellement bien
que, même moi,
j’ai réussi à reproduire l’intérieur d’un coquillage.
(bon d’accord, il n’est pas parfait, mais pour un premier essai je suis assez contente).
Maintenant, il convient de lui faire quelques finitions, de le laisser sécher, de le cuire une première fois (dégourdi) puis de réfléchir à son futur émaillage…
cru - sculpture coquillage © Michèle Ruffin

Tableaux en céramique inspiration Paul Klee

Superbe expérience ce week-end
que ce stage
« tableaux en céramique d’après le monde imaginaire de Paul Klee »
Il s’agissait de découvrir de nouvelles techniques d’application d’un fond pictural (engobes) et graphisme (scafitto)
chez la renommée et non moins charmantestageKS_place03 Karin Stegmaier où les places sont très demandées…
Après une approche théorique de la vie de Paul Klee, et rappel des couleurs primaires magenta, cyan et jaune. On aborde
le cercle chromatique.
un grand choix d'engobe...Entre vert-jaune et rouge-violet, s’opposent, d’un côté, les couleurs chaudes (du jaune au rouge), de l’autre, les couleurs froides (du violet au vert).
Karin Stegmaier nous sensibilise à l’emploi des couleurs puis
nous montons dans l’atelier, ou dans un souci d’équité les places des stagiaires sont tirées au sort.
Le n° 3 a été pour moi …
On commence par choisir sa terre, en fonction de la couleur désirée (blanche, grise, rouge, ocre…)stageKS_
On prépare sa « toile »
Et on choisit les engobes pour faire son fond de tableau…
Ensuite, chacun fait un graphisme de son choix sur sa plaque.
stageKS_tableau1Le lendemain,
après un café et un peu de théorie, sensibilisation au nombre d’or, on remonte dans l’atelier pour faire un tableau dans le tableau…

On repart d’une grande toile, on applique les techniques de la veille et on cherche deux, trois, cinq…. tableaux dans le tableau pour présenter son tableau sous forme de triptyque ou tableaux en plusieurs pièces.tableaux

Une pause déjeuner est prévue, et là, c’est le régal… (plaisir des yeux, du palet, et le tout bio…) mais c’est encore une autre histoire.

Entre temps, nous avons eu le droit d’apprendre à encadrer son oeuvre, apprendre à prévoir le système de fixation sympathique et tous ces petits tuyaux que seules les vraies artistes maîtrisent.

Merci Karin
tableaux dans tableau

Maintenant, il reste à toutes ces créations le temps de sécher, et de découvrir le passage au four…

Et comme pour moi,
si le devenir de ces petites choses vous intéresse
il vous faudra patienter
pour apprécier ou non le résutat final.

Et encore une fois, force est de constater,
qu’entrer dans le monde la céramique est une chose, maîtriser toutes les possibilités qu’il offre, en est une autre… et la vie est courte !


Paul Klee, Peintre suisse [Arts plastiques]
Né à Münchenbuchsee le 18 décembre 1879 / Décédé à Berne le 29 juin 1940

«La lune est le rêve du soleil.» [ Paul Klee ]