Femmes, femmes, femmes…

Femmes, femmes, femmes…
assise ou debout …tout un programme
en tout cas c’est le thème retenu lors de mon dernier stage
femmes___

femme assise
Créer son personnage, respecter un thème et tenir compte de la réalité des proportions est une sacrée aventure surtout quand le regard expert du maître se pose sur votre oeuvre…
Travail guidé s’appuyant sur quelques bases de proportionnalité
Travail personnel au niveau des expressions, des vêtements…
Inspiration des sculptures de Jean-Philippe Richard pour la femme debout

Quand enfin la posture est approuvée et que la première cuisson peut être envisagée
le dilemme de la mise en beauté arrive
mettre sa pièce en couleur pour la sublimer est une autre épreuve…
certaines couleurs ne se révèlant qu’après cuisson
D’où l’intérêt des stages où conseils avisés sont donnés pour arriver à ce résultat…
femmes © Michèle Ruffin aka Eléphant Gris
Merci Suzanne, un stage chez Toi, c’est que du bonheur…
l’une est partie chez Francine, l’autre chez Christine…
Christine - sculpture céramique  © Michèle Ruffin
christine © Michèle Ruffin

abstraction

Un thème de stage : Abstraction de la tête humaine d’après Modigliani et Brancusi

Je me dis génial !
je me documente sur Brancusi, fais quelques recherches sur Modigliani et … je m’inscris.
Le temps passe et arrive enfin le week end du stage.
Les stages chez Karine sont toujours pleins presque un an à l’avance. Il faut dire qu’essayer c’est adopter, c’est toujours un moment de travail, découverte et détente superbe.
NWP_140125_0001_

abstraction ça vous parle ?
moi qui suis trop tout,
trop famille,
trop expansive,
trop dépensière,
ou peut être de trop tout court…
je ne vous raconte pas le challenge

WP_001607_dire les choses avec un minimum de mots
se réduire à l’essentiel,

mais d’abord c’est quoi l’essentiel !

un exercice qui n’a rien eu d’évident pour moi.

personnage_abstractionneBrancusi et Modigliani,
artistes pionniers de la chose, peuvent dormir tranquillement sur leurs lauriers,
je ne suis pas prête d’assurer la relève 🙂
abstrasction
abstrasctiondapresmodigglianni
mon abstraction à moi façon Modiglianni … !
____________________________________
abstrasction_
Et mon personnage inspiration Brancusi
qui sera finalement
monté sur un support
brut
en pierre de taille
grès des Vosges

baptisé

« Abstraction Brancusienne »

(il fallait
au moins
cela 🙂 )

abstractionbrancusienne

Je « spirale » … ! ter

Jamais deux sans trois…
"Infinitif" © Michèle Ruffin
2012 _ la vie en rouge
Un premier essai en terre rouge
qui
avant cuisson
est jaune 🙂
_______________________________
spirales bis _ 2013
2013 _
deuxième tentative en terre jaune
(avant cuisson rouge… !)
________________________________
spirale_ter
Et 2014, cette terre grise,
grise à cru, grise après cuisson,
chercher l’erreur 🙂

toujours la même base
l’anneau de möbius pour partir à l’infini !
variation : jeux d’effets de texture

Céramique inspiration Paul Klee – Bis

2013 est l’année des bis pour Eléphant Gris

« L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible. » Paul Klee

img173klee

_________________________________________

stageKS_kleeLes stages
de Karin Stegmaier
sont un tel havre de paix
que j’ai profité d’un désistement de dernière minute pour prendre la place libérée pour le stage
tableaux-en-ceramique-inspiration-paul-klee

Ce qui me permet de patienter en attendant celui pour lequel vont toutes mes impatiences « terre et verre » en mars prochain ou encore ceux de 2014 dont « les têtes façon Brankusi et/ou Modiglianni »

_________________________________________

img172klee

Un bis pour un stage qui ne m’avait pas particulièrement parlé (trop de lacunes dans mes connaissances sans doute)
mais la répétition ou plutôt le recul me permet d’appréhender les choses autrement…

« Le génie, c’est l’erreur dans le système. » Paul Klee

Voilà au moins qui me conforte dans l’idée que l’erreur c’est pas moi…
Donc me voilà repartie pour appliquer des engobes et faire du graphisme (scraffito) d’après le monde imaginaire de Paul Klee…
et…………….
etape1_le fond

étape un, établir le fond

etapeé_ scraffito

étape deux, scraffito

________________________________________

incrustation

et autre monde… approche de l’incrustation
comme quoi
mon « bis » se justifie…

Un stage c’est aussi des rencontres…
l’occasion de revoir Anne et Martine
et découvrir Florence, Gabrielle, Brigitte, Yasmine, Régine et Richard

________________________________________

et……………….
voilà mes chefs-d’œuvre inspiration Klee 2013 partis pour un temps sèchage avant cuisson 🙂
ab

________________________________________

ccbbaa

Sauf retouches en fonction de l’humeur du « chef », voilà ce qui devrait entrer d’ici une quinzaine de jours dans mon four….
Alors Docteur, y a t-il une évolution dans ce travail entre février 2010 et février 2013 ?
En ce qui me concerne,
j’avoue qu’il y a encore du travail,
mais progression j’y voie 🙂
ne serait ce que par les cuissons à domicile….

Je « spirale » … ! bis

A Wasselonne spiraleQuand on aime,
on ne compte pas…
En 2011, j’effectue un stage « Spirale »

je découvre
un
autre horizon…

en avant l'aventure spirale
L’anneau de Möbius,
un infini mystérieux !

tellement mystérieux qu’en 2013 j’ai eu envie de refaire l’expérience avec les conseils du Maître

Et c’est parti, le temps d’un week end pour
« Un voyage tournant à l’infini
Un mouvement rotatif évolutif à l’infini
Un renouvellement évolutif du plus petit au plus grand… »

_________________________________________

1e SPIRALE CRUfour_spiralespirale_cru__

________________
pièces
prêtes
à
être
enfournées
pour
un voyage
à 1230° degrés …

_________________________________________

2013_spirales_
et en 2013
cela donne cela…
(Steinzeugmasse 265940
« IndianSummer » Chamottée 2,00 mm)

spirales2013
un petit breack hors du temps pour se ressourcer… fuir le temps d’un week end le quotidien… s’oublier, oublier…

Inspiration Zadkine

Tout commence avec un bloc de terre…
Ossip Zadkine,
a 10 ans et découvre les joies de la sculpture
dans sa Russie natale,

De la terre,
il passera par le bois
puis la pierre
et
quand il ne sculptera pas,
il dessinera…
Ses premières réalisations sont influencées par les idées d’Auguste Rodin et par les cubistes dont il applique les principes à ses créations. A 30 ans, il se détournera du langage cubiste des formes et aura un style plus doux…

Ce stage intitulé  » Zadkine  » consiste en s’inspirant des œuvres de cet artiste
(né le 14/07/1890 à Vitebsk et décédé le 25/11/1967 à Paris)
à retranscrire un mouvement,
à faire des recherches de lignes, de droites, d’angles et de volumes
pour aller vers cette simplification qui apporte la force.

« Laisser la place libre à une autre forme, à une autre courbe souriante ou pathétique, ou même à une ligne dure. »
Zadkine

Pour ma part,
la sculpture en pierre de « la belle servante » datant de 1920 variante de « la femme à l’éventail » de 1914 a retenu mon attention.
On se lance
On essaye d’être dans l’idée
tout en étant dans une démarche propre…


Force est de reconnaître
que sans les conseils
toujours avisés
de Suzanne
mon bloc de terre
serait vite redevenu bloc de terre,
car
les deux premières heures

j’ai eu vraiment beaucoup de mal à visualiser mon personnage
et entrer en communication avec lui.


Que voulez vous,
moi il faut que ma sculpture me parle…

Puis une courbe en entrainant une autre,
ma femme enceinte a pris forme
et voilà
ce ne sera pas une copie de « la belle servante »,
ni de « la femme à l’éventail »
mais une inspiration Zadkine
« la femme enceinte »

Tout commence avec un bloc de terre… et… voilà

Pour voir cette sculpture terminée, il faudra attendre mi avril où elle fera l’objet d’une cuisson raku (dans l’immédiat, un temps de séchage s’impose, ainsi qu’une première cuisson)…

Inspiration Tête d’ Ifé

Un cylindre, un œuf et…
une tête d’ Ifé voit le jour…
que dis je 7 têtes d’Ifé !!!!

L’art d’Ifè (Nigeria)
parti de la terre cuite pour être transposé dans le métal, une fois la technique de fonte introduite dans la région est marqué par Les têtes – en terre cuite ou en « bronze » (en réalité du laiton).
la fabrication de bronze est une prérogative royale, les têtes des souverains et de leurs serviteurs servant d’effigies funéraire.
L’art des têtes commémoratives des ancêtres est une tradition sculpturale ancienne dans le royaume du Bénin. Elle sert à honorer et parer les autels des aïeux.
Œuvres expressionnistes et stylisées ; technique typique du Royaume d’ifé du Nigeria (Ancien Bénin) qui aux VIIIe et IXe siècles, devint un centre artistique majeur. la période du XIIe au XVe siècle a laissé les témoins artistiques les plus remarquables, des points de vue esthétique et technique.
Ifé est le lieu où les divinités créatrices Odùduwà et Obàtálá débutèrent la création du monde… et reste un centre spirituel important pour le peuple Yoruba.

Qu’il s’agisse des pièces en bronze ou en terre cuite, l’art d’Ifè a la particularité de ne pouvoir être mis en parallèle avec d’autres productions africaines.

Un stage de modelage de deux jours
permettront à ces têtes de prendre forme.

Notre petit groupe
façonne
trouve les proportions,
l’expression « africaine »
les yeux,
la bouche parce que les lèvres africaines ne sont pas les lèvres européennes

et
je ne parlerai pas des oreilles
que nous avons
pour mon plus grand malheur
en double
une à droite
et
une à gauche

pas question d’en sacrifier une… rien n’échappe au regard de Suzanne

et dans une ambiance bon enfant mais néanmoins studieuse
(comme toujours dans cet atelier)
on écoute, enregistre et essayons de lui donner satisfaction

mais
parfois elle est obligée de baisser les bras,
quand on a un compas dans l’oeil on ne l’a pas ailleurs
et…
Eléphant Gris et les proportions ou Eléphant Gris et la réalité
il y a de quoi décourager
tout un régiment 🙂

En essayant
de se tenir à la réalité
des proportions

et

de donner
un air africain au visage
(souligner les lèvres et le nez)
pour qu’il puisse faire office
de tête d’Ifé ;

de respecter une espèce d’équilibre entre la création et la réalité…

Heureusement, il y a des moments où la pression baisse quand il s’agit de choisir les accessoires de la tête, parures diverses ou chacun se lâche comme il l’entend sans souci de normes et proportions

voilà l’évolution
que cela donne
entre les « pattes » d’ Eléphant Gris 🙂

Et vous me croirez ou non, mais le soir, on n’a plus qu’une idée,
prendre un bain
et se glisser sous la couette,
la créativité, ça use…

Un travail
de douze bonnes heures
pour
une sculpture
qui devra encore
prendre le temps de sécher
avant
de cuire une première fois…

Puis sa coiffe sera lustrée et le tout enfumé lors d’une cuisson raku ultérieure (photos suivront)


ci dessus, l’évolution au fil des heures de la tête dite « tête Ifé »

Elmer de verre

Infidélité à la terre…
Mais superbe découverte que le verre !

stage fusingL’atelier verrier
Verre à part d’Anne Gravalon
a plein de programmes à sa carte
Alors
parce que l’artiste est super sympathique
et que l’expérience « pâte de verre » m’a ravie
parce que Anne me fait entrer dans son monde
j’ai opté pour un stage de 5 séances de fusing thermoformage.

Le fusing est une technique millénaire consistant à assembler par superposition des morceaux de verre collés à froid, puis de les porter à leur point de fusion pour former une pièce homogène, lisse et translucide.

Pour ma première création (première séance fusing)
et mon initiation à la découpe du verre,
j’ai opté pour un plat à cake avec une copie grossière de l’éléphant multicolore de David Mc Kee.
J’ai coupé mes morceaux de verre à la roulette, choisi mes couleurs et essayé de faire « mon » Elmer.
J’ai appris que le verre avait un endroit et un envers !
On encolle à froid les morceaux superposés.
Et voici mon plat, prêt à prendre place dans le four.Elmer - fusing - pose et collage des découpes
elmerfourC’est donc avec beaucoup d’impatience que je suis arrivée à Barr, la semaine suivante pour découvrir le résultat de « ma » création…
Elmer après fusion
gros plan
sur
Elmer
posé sur une nappe blanche…

Et voici mon plat à cake
ou à…
je ne sais pas quoi encore !

j’adore le fusing chez Anne Gravalon, mais cela, vous l’aviez compris
__________________________________________ 🙂
Plat à cake "Elmer"
elmer
j’ai un peu de mal
à vous le restituer
tel qu’il est, mais… l’intention y est !

Le chat de l’année 2011

« Le Chat 2011 » a vu le jour !
Sculpture céramique de 38 / 36 cm.

Trois techniques pour un chat…
Après la plaque, base de la sculpture, montage du corps en colombins suivi du modelage de la tête… on assemble, on laisse sécher…
puis Le Maître a géré la première cuisson biscuitchat2011
Ensuite, après choix des effets souhaités (avec les précieux conseils du Maître), on habille sa pièce
avant un deuxième passage au four (cuisson émail toujours à charge de Suzanne)
chat2011_
puis
on peut, si besoin, la patiner pour la sublimer…
Et là, le regard du Maître est capital et, jamais, je n’ai eu à regretter de la suivre à l’aveugle ! Avant même que je n’accepte que quelque chose cloche, Suzanne voit et a la solution… que du bonheur….
chat2011__
Pour finir
le détail qui tue 🙂
la pousse des moustaches….
et oui un chat sans moustaches n’est plus un chat !Le Chat 2011 © Michèle Ruffin
Voilà l’accouchement presqu’en direct du « Chat 2011 »
né au Filon d’Argile avec l’assistance de Suzanne Capdevielle.
Une dernière pièce conçue lors de mon troisième stage dans son atelier ou on a repris le principe du scraffito sur engobe.
Chez Suzanne, on se sent écouté, guidé, encouragé et… le tout donne des créations dont on est ravi.
Encore une superbe expérience !

Sculpture en pâte de verre

Le temps d’un stage, « intitulé Pâte de verre »,
j’ai squatté l’atelier
Verre à part
d’Anne Gravalon
pour être initiée à la technique de la pâte de verre en réalisant en 5 étapes une création de sculpture en pâte de verre.
Une expérience superbe
que je ne peux que vous encourager à tenter si Barr est dans vos environs.
Nous étions 4 « élèves » avec une connaissance du modelage très différente,
l’une d’entre nous était totalement novice…. et pourtant chacune a eu un spectaculaire résultat.
Il faut dire qu’ Anne veille au grain 🙂

étape 1 - modelageCinq séances de 2h30 pour me faire une pièce.
Anne nous laissant le choix de la création à réaliser, j’ai opté pour…
au hasard, … un éléphant !
préparation pour le moulage
La technique utilisée au cours de ce stage de pâte de verre est la « technique de la cire perdue ».
Cette technique est utilisée pour la réalisation de pièces uniques en verre (ou en métal).
Deux séances pour le modelage et
un premier contact
pour moi
avec la cire….

et bien,
c’est une découverte !

au premier abord
je me suis demandée
dans quoi je m’étais lancée

puis à force de manipulation et avec les conseils d’Anne, on en arrive à se faire à ce toucher et contact si différent de celui de l’argile.

fabriquer le mouleLa troisième séance, après quelques finitions sur la pièce, consiste au moulage de l’oeuvre créée…
faire un moule en plâtre et prévoir les évents
une technique que gère Anne à merveille
l’éléphant est placé dans cette boîte dans laquelle on coule du plâtre réfractaire pour constituer le moule.

Le moule fait
il sèchera puis
la cire sera chauffée pour fondre et laisser place à un réceptacle prêt à recevoir
le verre.

ambre ou parme ?Quatrième séance
choisir son verre, sa couleur….
calculer la quantité de verre nécessaire à la sculpture,
puis piler les gros morceaux de verrre de façon à les faire pénétrer dans le moule (les pattes de l’éléphant sont finalement assez fines…)
remplir le moule qui semble trop petit pour accueillir la quantité nécessaire de verre…
Si j’étais ravie de ne pas à avoir à évider ma pièce comme je l’aurai fait pour la cuisson d’une pièce en céramique
je me rends compte que remplir son moule à partir des pattes de l’éléphant n’est pas forcément de la tarte
la difficulté évitée en temps 1 se retrouve au temps 4….

Le moule sera ensuite positionné dans le four avec la quantité de verre nécessaire placé dans l’entonnoir d’alimentation. Le four sera monté à la température permettant au verre de se ramollir pour qu’il descende remplir l’espace disponible au sein du moule.
Le temps passé au four chauffe + refroidissement en respectant des paliers de température peut atteindre 4 jours…

elephantCinquième et dernière séance
la découverte de l’œuvre….
Suspense
as t’on fait le bon choix de couleur ?
la pièce sera t elle fidèle à l’image que je m’en suis faite ?

Pour le savoir il faut :
dégager sa pièce du plâtre qui l’habille
la nettoyer….
et encore travailler la pièce par meulage et polissage pour obtenir l’état de surface souhaité (mais ça c’est Anne qui nous le fera…)

et voilà le résultat….
un éléphant en cristal couleur ambre !
Eléphant en cristal couleur ambre - pièce unique © Michèle Ruffin

En conclusion
je suis emballée
je sens que je vais retenter l’expérience
j’ai encore tant de choses à voir et la compagnie d’Anne est un régal !
mais d’abord je vais passer par un stage fusing, puis chalumeau….
j’ai encore tant de choses à découvrir…