Secrets de four 15

C’est reparti pour un four basse température.
Non pas que je n’ai pas été convaincu par l’émaillage haute température mais parce que je voudrai terminer mon stock d’émail avant de changer de technique de cuisson
Mon Père Noël arrive donc à temps pour les fêtes !

Mes photophores (essai de couleurs) mais il est clair qu’en ces temps de fêtes le rouge a tous les suffrages… (sur la photo il ne rend pas mais il est en réalité beaucoup plus flamboyant moins bordeaux)

Et comme avec un four de biscuit, on multiplie les fours d’émail, j’enchaine les cuissons, un four en refroidissement que je pourrai peut être ouvrir tard dans la soirée, et prévision d’un troisième four dans la semaine… avec un peu de chance j’aurai une ou deux pièces suffisamment sympa pour faire mes cadeaux…

L’Eléphant de Noël – Michèle Ruffin

Depuis la nuit des temps,
et quelque soit le temps,
La nuit de noël l’éléphant
se déguise en barrissant
pour la joie des enfants
petits et grands.

L’éléphant de Noël
derrière ses oreilles
dans une grande corbeille
tressée par les abeilles
apporte des merveilles

Avec sa trompe, il prend
lentement un présent
et dans un barrissement
ressemblant à un tintement
le tend tendrement à l’enfant
qui le prend avec ravissement.

Maintenant il est temps
de dire à tous les enfants
un secret assourdissant
depuis la nuit des temps
déguisé de rouge et blanc
le père noël est un éléphant.

© Michèle RUFFIN – états d’âme – décembre 2000
Depuis la nuit des temps, et quelque soit le temps, la nuit de noël l’éléphant se déguise en barrissant pour la joie des enfants petits et grands.

Le petit renne au nez rouge

Il commence à être temps de réviser ses Chants de Noël …
De mon temps, il fallait chanter une chanson pour que le Père Noël puisse passer… sinon, pas question d’ouvrir ses cadeaux…

Le petit renne au nez rouge


Quand la neige retrouve la verte Finlande / Et que les Rennes traversent la lande
Le vent dans la nuit / Au troupeau parle encore de lui
On l’appelait Nez Rouge / Ah ! Comme il était mignon
Le p’tit Renne au nez rouge / Rouge comme un lumignon

Son p’tit nez faisait rire / Chacun s’en moquait beaucoup
On allait jusqu’à dire / Qu’il aimait boire un petit coup

Une fée qui l’entendit / Pleurer dans le noir
pour le consoler lui dit / « Viens au paradis ce soir »

Comme un ange Nez Rouge / Tu conduiras dans le ciel
Avec ton p’tit nez rouge / Le chariot du Père Noël

Quand ses frères le virent d’allure aussi leste / Suivre très digne les routes célestes
Devant ses ébats / Plus d’un renne resta baba
On l’appelait Nez Rouge / Ah ! Comme il était mignon
Le p’tit Renne au nez rouge / Rouge rouge comme un lumignon

Maintenant qu’il entraîne / Son char à travers les cieux
C’est lui le roi des rennes / Et son nez fait des envieux

Vous fillettes et garçons / Pour la grande nuit
Si vous savez vos leçons / Dès que sonnera minuit

Ce petit point qui bouge / Ainsi qu’une étoile au ciel
C’est le nez de Nez Rouge / Annonçant le Père Noël
Annonçant le Père Noël

Chant populaire de Noël inspiré du poème « Rudolph the Red-Nosed Reindeerde » de Robert L. May (1905-1976).
Johnny Marks decide d’adapter en 1939 ce poème en chanson sous le titre de « Petteri Punakuono »
L’adapation française (Rudolphe le renne au nez rouge) est de Jacques Larue.

Ici la chanson est chantée par Henri Dès

Petites suspensions de Noël en céramique

Sèchage ou début de l’attente !

Et voilà
il faut attendre
encore attendre
Ayez de grandes attentes et de grandes choses se produiront. [Art Fettig]

j’en profite pour les retoucher, les bichonner
La réussite d’une production repose sur l’attention prêtée aux détails.[David O. Selznick]
mais c’est long de respecter les temps de séchage…

Et,
à force de jouer avec les détails,
je me demande si on en arrive pas à surcharger !
sans compter les risques de casse…

Modelage d’un Père Noël

Quand on veut avoir une pièce pour un temps donné, mieux vaut être prévoyant… quand on joue avec l’argile
A l’heure où certains s’attèlent aux rois mages, Éléphant Gris se lance dans le modelage de son Père Noël…
Toujours avec mon argile grise de prédilection…
Un premier temps pour la mise en forme (on laisse travailler l’imaginaire),
un premier séchage court jusqu’à l’obtention d’une texture plus solide,
je ne sais si « mon Maître » dirait texture cuir …


un deuxième temps pour évider la pièce
et un troisième temps pour les finitions

La texture actuelle est encore relativement souple, après sèchage plus avancé, je lui oterai le reste des imperfections.
Chaque regard sur mes pièces me fait voir un autre détail à fignoler, poncer ou lisser… et il faut être patient et minutieux car elles sont fragiles ces petites choses là…
Alors imaginez un éléphant avec ses grosses pattes qui essaye de faire du délicat… c’est tout moi !

Maintenant il faut compter encore cinq à six semaines avant le four biscuit… puis un émaillage où il faudra encore bien réfléchir à ses couleurs… (bien sur il ne sera pas vert.., j’entends par là travailler soigneusement pour que la fourrure soit blanche et le manteau rouge…)
c’est long tout cela
mais avec un peu de chance, il sera sur les rangs pour amener à temps les cadeaux de Noël…