Isabelle Deloron artiste peintre

Elephants © IsabelleDeloronDepuis qu’Isabelle a commencé à peindre elle n’a plus lâché ses pinceaux pour notre plus grand plaisir
et c’est ainsi
que s’agrandit une famille éléphant avec Anatole, Rémi & Co, Maurice, Ernest, Edmond, Arsène, Henriette, Marcel, Pompon… etc.

Et pour le plus grand bonheur des cartophiles
certains ont eu droit à une édition en cartes postales qu’Isabelle Deloron, artiste peintre, vend volontiers sur son blog.
Mais rassurez vous si l’éléphant n’est pas votre tasse de thé, ce que je ne peux que déplorer
Chats, Girafes, tortues, moutons… ont aussi vu le jour sous les coups de pinceaux d’Isabelle…
Elephant, Acrylique © IsabelleDeloron
Maintenant, il est clair qu’en tant que pachydermophille ou pachydermopathe,
je privilégie sa vue réjouissante du monde éléphantesque !
Le comportement des collectionneurs a fait l’objet de réflexions et d’études chez les philosophes, les psychologues et les médecins. Ceux-ci distinguent la collectionnomanie, qui n’est autre que la manie du collectionneur, et le collectionnisme, qui est le besoin pathologique de rassembler des objets hétéroclites et inutiles, caractéristique de certaines formes de névrose obsessionnelle.

Anatole

Quand Isabelle prend ses pinceaux
il en sort toujours quelque chose de bien
Anatole, petit éléphant, aquarelle, vient agrandir sa famille d’éléphants pour mon plus grand plaisir.
Mais cette artiste n’a pas que du talent
elle est en plus très généreuse
puisque à peine pris forme, ce petit éléphant « Anatole » a juste eu le temps de sécher derrière ses oreilles pour venir rejoindre mon troupeau à moi
Cadeau !
Cadeau pour moi… le bonheur !
Anatole - Aquarelle © 2010 Isabelle Deloron

Ne soyez pas jaloux, bientôt, elle me l’a promis, ils sortiront en cartes postales, ainsi vous aussi si vous aimez les petits formats, vous pourrez les admirer chez vous… à moins que vous ne vous offriez ses originaux qu’elle vend (voir son blog).

Mémoire d’éléphants

Eléphant par Jacques Charrier - PeintreSuperbe découverte pour moi sur ce site
des talents de peintre de Jacques Charrier…
En voulant encore plus,
j’ai trouvé la présentation d’ ARTI’AMO de Jacques Charrier
ainsi qu’un diaporama de ses éléphants  » Mémoire d’éléphants du peintre Jacques Charrier » que
vous pouvez voir en cliquant sur ce mini éléphant .
(possibilité de l’enregistrer sur le site Arti’amo)

Comme quoi même sans Brigitte Bardot, il y a une vie… 🙂
huile sur papier "Mémoire d' elephants" © Jacques Charrier

Séraphine – Séraphine Louis dite de Senlis par Martin Provost

Une avant première qui me donne envie de parler du film de Martin Provost (né en 1957 à Brest, Martin Provost , décide de se consacrer après quelques années en tant que comédien à l’écriture et à la réalisation.)
Un très beau film qui permet aux novices de se faire une idée de la vie de cette femme,Séraphine Louis dite de Senlis, peintre française méconnue au destin singulier magistralement incarnée par Yolande Moreau sous la mise en scène de Martin Provost.

L’actrice Yolande Moreau prend les traits de Séraphine de Senlis dans le film simplement intitulé Séraphine par Martin Provost.

Séraphine Louis dite de Senlis est née à Arsy en 1864. Alors qu’elle travaille comme femme de ménage à Senlis, Séraphine est découverte vers 1900 par le collectionneur Wilhelm Uhde qui soutient son œuvre. Séraphine de Senlis s’inspirait des images religieuses pour peindre à la bougie ses tableaux.
Mais en 1905, elle sombre dans la folie et passe les dernières années de sa vie dans un hôpital psychiatrique.
Séraphine meurt en 1942 dans la plus grande misère à l’hôpital de Clermont-de-l’Oise.

Le critique d’art Wilhelm Uhde fera connaître les naïfs.
Après avoir acquis de nombreuses œuvres de Rousseau, il organise en 1928 une exposition à la galerie des Quatre-Chemins, sous le nom de « peintres du Cœur-Sacré ».

Après avoir été gardienne de moutons, Séraphine Louis (1864-1942) devient femme de ménage à Senlis (Oise), où le hasard la met en présence de W. Uhde, chez qui elle travaille. Celui-ci, après avoir vu ses œuvres, l’encourage à persévérer.
Pour cette femme pieuse qui n’a jamais appris à peindre, les seules sources d’inspiration sont les vitraux de la cathédrale. Vivant dans un isolement quasi total, elle travaille à la lumière d’une bougie, devant une image de la Vierge. Ses tableaux répétent tous les mêmes motifs décoratifs : arabesques, feuilles-plumes, fleurs, fruits paradisiaques, ornés de cils, buissons ardents. Les motifs et les couleurs profondes traduisent les rêves et les extases de Séraphine qui perd la raison en 1930 et meurt douze ans plus tard misérablement dans un asile d’aliénés.

Sophie Jourdan ou la vie en couleur…

Une galerie qui vaut le détours, on y contemple des maisons, des paysages, des animaux (à mon regret, pas d’éléphants…), des portraits… etc, le tout en couleur et quelles couleurs !

« C’est une invitation au voyage, parfois intérieur, que Sophie Jourdan nous fait partager, comme on invite au bonheur. »

Rembrandt

Il y a 402 ans… (rien que cela) est né le 15 juillet 1606 à Leyde.

Rembrandt Harmenszoon van Rijn (15 juillet, 1606 – 4 octobre, 1669) considéré comme l’un des plus grands peintres de l’histoire de l’art baroque européen, et le plus important des peintres néerlandais du XVIIe siècle. Rembrandt est le prénom du peintre.

Une des caractéristiques majeures de son œuvre est l’utilisation de la lumière et de l’obscurité ; palette très sombre d’or, de brun, d’ocre et de noir (technique du clair-obscur), qui attire le regard par le jeu de contrastes appuyés.
La vie de Rembrandt est, comme sa peinture, pleine de demi-teintes et de coins sombres.
Les scènes qu’il peint sont intenses et vivantes, dépourvues du formalisme que l’on pouvait rencontrer chez certains de ses contemporains.
Ce n’est pas un peintre de la beauté ou de la richesse,
il sait montrer une compassion et une humanité qui ressort dans l’expresion de ses personnages, qui sont parfois pauvres et âgés.
Galeries de tableaux

Gustav Klint

14 Juillet… Fête nationale en France… C’est certain mais pour d’autres aussi c’est une grande date…
50 ans que Gustav Klimt, Décorateur et peintre autrichien [artiste peintre art nouveau], figure du renouveau de l’art monumental, nous a quitté…
Aujourd »hui il fêterait son anniversaire !
Gustav Klimt est né le 14 juillet 1862 à Baumgarten dans la banlieue de Vienne en Autriche.
Décédé à Vienne le 06 février 1918
Gustav Klimt démontre son réel goût pour les arts et pour la décoration, et entre dès 1876 à l’Ecole des Arts Décoratifs de Vienne.
Son style inspiré des Arts de Ravenne, des estampes japonaises et du symbolisme, le met en chef de file de la ‘Sécession viennoise’ fondée en 1897 : le rejet des conventions, le recours à des allégories complexes, le goût pour les thèmes mêlant sexe et mort, la précision du dessin et la profusion décorative caractérisent la fascinante Frise Beethoven (1902).
Cette nouvelle vision provoque un scandale en 1900 lors de la présentation d’un décor pour l’Université de Vienne : les corps morbides de femmes lascives choquent le public autrichien.
Les panneaux seront retirés, puis brûlés en 1945…

L’utilisation de l’or,
à partir de 1901, ajoute encore à sa luxuriance de sa peinture ;
ses cycles décoratifs – ‘Le Baiser’, ‘Frise Beethoven’. .. – et ses peintures, portraits ou paysages, marquent par leur contraste entre de riches fonds ornementaux et la précision des figures.


Le tableau « Le Baiser » qui est le tableau le plus représentatif du génie de Gustav Klimt et qu’il peint en 1905 sera reproduit dans le thème de « L’Accomplissement » pour la fresque d’Adolphe Stoclet.

La peinture d´éléphant rapproche la Chine et la Thaïlande

Une nouvelle insolite avec des tableaux peints par des éléphants!
Ces gros mammifères, avec leur puissante trompe et leurs oreilles pendantes, ont eu droit à leur heure de gloire à Beijing. Leurs trompes ont servi à peindre de magnifiques toiles. Il faut beaucoup de temps pour entraîner un éléphant à peindre. Ces pachydermes se sont inspirés des prochaines olympiades d’été 2008 de Beijing. Le spectacle a été organisé par l’Association de l’Amitié sino-thaïlandaise. Comme le panda pour la Chine, l’éléphant est l’animal national de la Thaïlande. Il y symbolise le bonheur. Cette exposition de tableaux peints par des éléphants est un cadeau du peuple thaïlandais à Beijing.

article integral

Un éléphant peint un autoportrait

Un éléphant Bhab que l’on a sauvé de mal traitances en Birmanie (Myanmar), vit maintenant en Thaïlande et apprend à peindre. Bhab, l’éléphant, est capable de peindre un autoportrait.
une vidéo existe sur le site koreus.com elle est assez longue (8 minutes – 20 Mo ) mais on peut voir Bhab, l’éléphant, peindre un autoportrait.
L’éléphant est l’un des rares animaux, avec certains singes, à avoir la conscience de soi ?
Si on dessine une tache sur le front d’un éléphant et qu’on le place devant un miroir, il va se reconnaitre et essayer de toucher la tache sur son front avec la trompe.
site référend

Accouplement d’un rhinoceros et d’un éléphant

A propos de vidéos concernant les éléphants il y en a pour tous les gouts …

Eléphant Rouge de Valy B.

Et bien aujourd’hui pendant que certains visitent Londres, Moi,

c’est chez un peintre sur la Toile que je me suis perdue VALY B. alias Picotine

Ne me demandez pas comment j’y ai atterri

mais mon regard est tombé sur une petite demoiselle, la fraicheur du tableau

m’a tant séduite que je me suis aventurée plus loin et …

J’ai rencontré l’éléphant rouge elephantrouge.jpg

Acrylique sur bois,

alors là… j’ai su que c’était mon destin… lol

je vous convie à y faire un tours, c’est trop beau !