L’hiver en fleurs

amamelis Hamamelis
Appelé aussi noisetier de sorcière, l’Hamamelis doit son nom aux sourciers qui utilisent ce bois pour leurs recherches.
Isolé pour mieux être en valeur, au cœur de l’hiver il se couvre de fleurs jaune d’or (comme du safran) après de superbes couleurs automnales dans des tons rouges.
Comme le Forsythia, les rameaux d’Hamamelis fleurissent en bouquet, si l’on attend pour les couper les premières vraies gelées .

cotoneaster-lacteusCotoneaster lacteus
De la famille des rosacees , le Cotoneaster lacteus est un arbuste apprécié pour son feuillage persistant vert foncé avec une floraison blanche en début d’été suivie de nombreux fruits rouges qui persistent en automne et en hiver.

euomymus-japonicum
Euonymus japonica

Fusain

de la famille des Célastracées,

arbuste persistant
originaire du Japon.

viburnum-bodnantense
Viburnum bodnantense

Le Viburnum bodnantense ‘Dawn’
est un arbuste à fleurs,
caduc,
de la famille des caprifoliacées
qui fleurit rose clair, fleurs parfumées

viburnum-tinus

Viburnum Tinus ou Laurier Thym

Arbuste persistant
de la famille des Caprifoliacées
qui apporte des fleurs à une haie en hiver,
puisque sa floraison blanche
s’étale de novembre jusqu’au printemps.

Voilà, avec le partage de mes premières ou dernières fleurs du jardin que je rencontre chaque matin sur mon chemin de ronde,
ma façon de vous souhaiter une bonne et heureuse année pour 2009.

Ma haie mixte est encore dans sa toute première jeunesse, puiqu’elle n’en est qu’à son troisième hiver (deuxième pour un tiers), mais elle est pleine de promesses et je pense que d’ici une ou deux années ce sera une adolescente ravissante
Si j’arrive à l’éduquer (la tailler) sans la massacrer… 🙂

BONNE ET HEUREUSE ANNEE A VOUS QUI M’ENCOURAGEZ PAR L’INTERET QUE VOUS DAIGNEZ PORTER A MES ARTICLES
Et merci à tous ceux qui laissent une trace de leur passage par leur commentaire, Eléphant Gris barrit toujours de joie en vous lisant.

Eleagnus ebbingei

L’Elaeagnus ebbingei est un arbuste rustique à port dressé, touffu et dense, à feuillage persistant de la famille des Eleagnacées.
Ses feuilles sont dures, vert foncé au revers argenté.
Il fleurit tout l’automne, avec de petites fleurs blanchâtres et parfumées.
L’Elaeagnus ebbingei aime être stimulé de temps en temps par une taille qui lui procure un surcroît de vigueur et lui permet de développer un grand nombre de nouvelles pousses. Il pousse vite, se taille facilement.
L’Eleagnus se taille à 2,50 mètres de hauteur en moyenne mais peut aussi être maintenu à 95 cm et monter jusqu’à 3,50m. Tailler l’Eleagnus au mois de mars.
Le fruit de l’éléagnus peut être consommé à pleine maturité.

Weigelia bristol ruby

Le Weigelia de la famille des caprifoliacées se décline de différentes façons…
Les Weigelia sont des arbustes à floraison estivale très communs cultivés pour leurs fleurs rappelant celles des digitales. Ils sont rustiques à feuillage caduc.
Déjà rencontré en 9e position sur le chemin de ronde d’Eléphant Gris dans une variété panachée au feuillage teinté de jaune avec des fleurs rosesWeigelia Florida variegata , on le retrouve maintenant sous l’appelation bristol ruby dont les fleurs sont rouges.

Weigelia bristol ruby a des feuilles opposées elliptiques vertes et des fleurs rouges.

Les Weigelia se taillent après floraison.
Ils atteignent en géneral entre 1.5 à 2 m en hauteur et pareil en largeur.

Spiréa van houttei

Qu’il est long, qu’il est long ton chemin Papa…
pas tant que cela en somme, nous sommes au 21e arbuste sur le chemin de ronde d’éléphant gris
et ici les plantations sont de par et d’autres avant d’arriver dans l’espace piscine.
En passant le deuxième portillon, on avait sur sa gauche un viburnum puis toujours en quinconce la spirée van houttei.
C’est un arbuste qui a vraiment mes faveurs bien que communément utilisée pour former des haies libres fleuries. Les longs rameaux arqués de la spiraea vanhouttei se couvrent en avril mai de bouquets de fleurs blanches qui retombent en cascade.
Un régal pour les yeux.
Les spirées sont des arbustes rustiques à feuillage caduc.

Viburnum rhytidolphyllum

Planté en quinconce dans ma haie du chemin de ronde en 20e position le Viburnum phytidolphyllum est un arbuste persistant.
Les viornes sont des petits arbres appartenant au genre Viburnum de la famille des Adoxacées. On en compte entre 150 et 220 espèces dans le monde… (deux autres variétés dans mon chemin : en 08 – Viburnum bodnantense ‘Dawn’ et en 28 – Viburmum tinus persistant )
Les Viornes sont des arbustes appréciés pour leur floraison abondante et remarquable en hiver et au printemps ainsi que pour leurs fruits (fruits non comestibles) d’automne dont sont aussi friands les oiseaux.
Le nom viburnum, également écrit viburna, désignait déjà la viorne chez les Romains venant sans doute du verbe vieo (lier, attacher), leurs rameaux ayant souvent été utilisés pour la confection de liens.
Les rejets, très rectilignes ont souvent été utilisés pour confectionner des fûts de flèches.
Le Viburnum rhytidolphyllum a des feuilles persistantes et des fleurs blanches, il atteint environ 2m en hauteur et s’étale sur 1,50 voir 2 mètres.
Aucune taille régulière n’est exigée, il convient de retirer les tiges endommagées ou en surnombre au printemps. Le viburnum rhytidolphyllum est très rustique.
Les plantes trop touffues dénudées à la base seront rabattues assez près du sol.

Cornus stolo ‘Flavimarea’

on le retrouve en 19e position sur mon chemin de ronde, ici une photo prise au printemps qui ne correspond déjà de loin plus à la réalité tellement la plante s’est étoffée…

Cornus stolo ‘Flavimarea’ bois jaune en hiver
Le Cornus est un genre botanique composé d’une cinquantaine d’espèces d’arbres et arbustes caduques de la famille des Cornaceae appelés « cornouiller » (ou parfois « cornelier »).
Le cornouiller est un arbuste cultivé pour son feuillage décoratif et son écorce colorée en saison hivernale.
En opposition au cornus alba (11e position sur mon chemin de ronde) qui a un bois rouge, le cornus stolonifera flaviramea à une écorce jaune-vert très vif.
De croissance rapide, il s’étale vite et prend rapidement de l’ampleur.
fleurs blanches en cymes couleur blanche de 5 cm de diamètre puis baies blanches.
La plupart des cornouillers sont rustique et poussent bien en tous sols.

Le même cornus pris en photo aujourd’hui de l’autre côté de la haie…

Au printemps, il convient de rabattre sévèrement les tiges de ces espèces pour couleurs d’automne au ras du sol.

Impressionnant !

Malus evereste

On a pris le tournant du chemin de ronde, après le petit banc adossé au mur des lamentations, et en 18e position on tombe sur un petit arbre caduc nommé Pommier Malus Evereste.
C’est l’endroit du dernier soleil du soir avant la nuit… !
Arbuste ou arbre 5à forme régulière arrondie pouvant mesurer jusqu’à 5 m de haut comme de large) apprécié pour sa spectaculaire floraison printanière fleurs roses virant au blanc suivie d’une abondante fructification très décorative, les grappes de petites pommes insipides rouge-orangé de 1 à 3 cm de diamètre restant sur l’arbre jusqu’au milieu de l’hiver.
Ces pommes miniatures permettent par ailleurs de superbes décorations d’automne…

Prunus Cerasifera Nigra

16e du chemin de ronde, on a dépassé le mur des lamentations et son petit banc de repos pour tourner direction Temple

Le Prunus Cerasifera Nigra est un arbre caduc de la famille des Rosaceaes qui
se couvre, en fin d’hiver tout début du printemps, de fleurs en coupe, roses, sur des rameaux nus en même temps que les feuilles d’abord rouge, puis pourpre foncé.
Communément appelé Cerisier à fleurs ou Prunier myrobolan, les feuilles pourpres sont spécifique à la variété Nigra.

Il faut noter que sous le terme générique de prunus se cachent plusieurs arbres bien différents comme l’abricotier, le pêcher, l’amandier, le cerisier et le prunier.

Pavot et Coquelicot

Les pavots de la famille des Papavéracées donnent au même titre que les coquelicots de nombreuses fleurs à vie éphémère aux couleurs éclatantes qui apparaissent de mai à juillet.
On appelle pavots toutes les papavéracées du genre Papaver, regroupant plusieurs espèces allant du coquelicot (Papaver rhoeas) au pavot à opium (Papaver somniferum).
Les pavots ont de grandes fleurs solitaires, souvent très colorées, à quatre pétales satinés et légèrement froissés, à sépales caducs. Les étamines sont nombreuses. Le pistil est une capsule le plus souvent courte et renflée, portant à son sommet des stigmates disposés comme les rayons d’un cercle.
La plante produit un latex blanc, les feuilles sont pennées ou bi-pennées.

Le coquelicot (Papaver rhoeas), appelé aussi ponceau, pavot coquelicot ou encore pavot rouge, est donc une plante dicotylédone de la famille des Papavéracées, ou pavots.
D’abord écrit coquelicoq (1545), son nom est une variante de l’ancien français coquerico, désignant le coq par onomatopée.
Il s’agit d’une métaphore entre la couleur de la fleur et celle de la crête du coq.
Le coquelicot est une plante annuelle d’apparence fragile, à l’image de sa tige peu ramifiée, très fine et velue, qui se débrouille pourtant pour dépasser dans les champs les herbes et les céréales parmi lesquelles elle pousse.

Papaver orientalis le pavot d’orient est assez résistant à la sécheresse et nécessite un sol ordinaire, léger, bien drainé.

On devrait toujours avoir un petit coquelicot chez soi…


J’ai descendu dans mon jardin
(bis)
Pour y cueillir du romarin
Gentil coquelicot, Mesdames
Gentil coquelicot nouveau
J’n’en avais pas cueilli trois brins (bis)
Qu’un rossignol vint sur ma main
Gentil coquelicot, Mesdames
Gentil coquelicot
Il me dit trois mots en latin (bis)
Que les hommes ne valent rien
Gentil coquelicot Mesdames
Gentil coquelicot
Que les hommes ne valent rien (bis)
Et les garçons encore moins bien
Gentil coquelicot Mesdames
Gentil coquelicot
Des dames, il ne me dit rien (bis)
Mais des d’moiselles beaucoup de bien
Gentil coquelicot Mesdames
Gentil coquelicot

Photinia Fraseri Red Robin

Le Photinia x fraseri ‘Red Robin’ est un grand arbuste persistant de la famille des Rosacées très décoratif par son feuillage changeant (La variété red robin est la plus connue du genre). Il se distingue à ses nouvelles pousses rouges au printemps virant à l’acajou puis finit au vert foncé.
En effet ce dernier passe d’un beau rouge brillant sur les nouvelles pousses vers une coloration vert lustré au fil du temps.
Sa végétation dense le prédispose à un usage en haie taillée ou libre mais aussi en fond de massif, en isolé ou en bac.
Pour avoir un feuillage rouge au printemps et à l’automne, il est conseillé de le tailler à la fin de l’été ou en hiver, une taille en hiver favorise le feuillage au détriment de la floraison.

Le Photinia x fraseri ‘Red Robin’ fleurit en avril-mai (Fleurs blanches disposées en ombelle . De 10 à 15 cm de diamètre).

Cette plante est issue du croisement entre le Photinia glabra et le Photinia serratifolia.