Un professeur, sinon rien…

décembre 3rd, 2010

Devidasan, 27 ans, a une carie.
C’est ennuyeux, mais juste que là rien que du banal…
Le problème réside dans le fait que ce patient n’est autre qu’un jeune éléphant domestique présentant une brèche de 50 centimètres de long sur 4 centimètres de profondeur dans sa défense.
Un éléphant, ça trompe énormément... !Et bien, en Inde,
plus précisément dans l’ État de Kerala,
un dentiste, le Dr Pradeep, a su faire face à la situation en tentant avec succès une opération sans précédent : combler la défense de Devidasan, à l’aide d’une résine spéciale et ça c’est une première…

Quarante-sept tubes de résine ont été nécessaires pour soigner ce courageux éléphant.
Il faut maintenant espérer que ce scellement tienne pour éviter une infection…

L’histoire ne dit pas si notre éléphant a remercié son merveilleux dentiste, professeur au collège d’odontologie de Trichur
(rien que cela !),
mais on sait que le pachyderme,
visiblement soulagé,
a pu prendre part au Dipavali, « fête de la lumière » qui se se fête pendant le Krishna Paksha ou la moitié sombre du mois de Karthik (nouvelle lune d’Octobre-Novembre)…..
donc tout va bien !
Timbre Inde 1973

DIWALI
Diwãli (forme contractée) est aussi transcrit Dīpavãli ou Deepavali (du sanskrit, rangée de lumière).
« La Fête des Lumières »
le passage de l’obscurité à la lumière

Diwali est, dans certaines régions de l’Inde, considéré comme le nouvel an hindou, fêté le jour de la nouvelle lune de novembre, aussi appelé « lune noire ».
Parmi les nombreuses fêtes hindoues qui représentent symboliquement l’ascension de l’âme individuelle vers les sommets divins, Deepavali est la plus populaire et la plus significative.

L’obscurité représente l’ignorance, mais la lumière symbolise le moi intérieur, la lumière intérieure dissipe toute obscurité et permet au moi de se voir alors la vie entière devient une vie de lumière, de sagesse et de réalisation personnelle.
Deepavali c’est « l’alignement de lumières ».

Be Sociable, Share!

Eléphant Gris a déjà barrit sur ce thème :

3 Responses to “Un professeur, sinon rien…”

  1. khahina on décembre 3, 2010 7:25

    et lui il a pas eu peur de la roulette …
    mon petit bout en a une frousse bleue !!!
    dur dur

    bonne journee

  2. Mamie Dany on décembre 3, 2010 8:09

    en fait il doit être plus facile de soigner une défense d’éléphanteau qu’une quenottre enfantine…

  3. Annick D/nicka28 on décembre 3, 2010 17:17

    Et voilà un petit éléphant tout neuf !!!!

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply

Name (required)

Email (required)

Site web

Speak your mind