Mosha marche… avec une jambe artificielle !

Les mines n’épargnent personne !
En Thaïlande, Mosha a perdu une partie de sa jambe avant droite en marchant à l’âge de sept mois sur une mine.
Transportée dans un refuge où elle était condamnée à mourir, le docteur Therdchai Jivacate, expert en amputation humaine, a décidé de la sauver.
Aujourd’hui, âgée de 3 ans, Mosha peut désormais profiter d’une jambe artificielle.
Mosha et sa jambe artificielle en Thailande

Malgré cette jambe artificielle composé de plastique, de sciures de bois et de métal, Mosha semble être acceptée par les siens dans le sanctuaire et elle permet à l’éléphant de se déplacer confortablement et peut être en cas de besoin facilement enlevé.

Génial, le progrès !

17 réponses sur “Mosha marche… avec une jambe artificielle !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *