Mammouth laineux le retour !

IL y a 10 000 ans, le mammouth laineux peuplait encore l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord. Cette espèce d’éléphant comme les éléphants d’Afrique et d’Asie est originaire d’Afrique.
De nombreux scientifiques caresse le rêve de revoir les mammouths fouler le sol terrestre.
Pour la première fois le matériel génétique d’un animal disparu a pu être reconstitué. Des chercheurs américains et russes ont annoncé être parvenus à décrypter environ 80 % du génome du mammouth laineux en analysant les poils de plusieurs espèces de mammouth.
Ces scientifiques au vu des informations génétiques obtenues révèlent que ces animaux avaient des gènes communs aux éléphants actuels et que pour arriver à clonner un mammouth à partir de son ADN, il faudra encore connaître les derniers % de ce génome, puis produire des chromosomes synthétiques et les transférer dans un ovule d’éléphant.
De nombreuses carcasses de mammouths ont été découvertes dans le pergélisol sibérien, environnement idéal pour la conservation des poils, source d’ADN.
Mais de là à recréer un animal vivant ?
En tous cas, une première étape vers une possible renaissance même si actuellement la technique nécessaire à une telle résurrection n’est pas maîtrisée, obtenir un animal vivant devrait être possible « un jour » !
Encore faudra t- il arriver à prélever un ovule d’éléphant et la seule façon envisageable actuellement est de prélever les ovules d’une éléphante morte…
Il est regrettable que le romancier Michael Crichton, auteur de Jurassic Park, se soit éteint avant d’avoir eu connaissance de la nouvelle. Il aurait sûrement apprécié et qui sait concocté un scénario à la hauteur des mammouths !

3 réponses sur “Mammouth laineux le retour !”

  1. Oskour! Ils sont tous fous! A quoi cela sert-il de recréer un mammouth? Et laineux en plus! Que viendrait-il faire dans un temps qui n’est plus le sien et alors que l’on va vers un réchauffement de la planète. Les ours blancs sont amenés à disparaître (ou comme je l’espère, à s’adapter) car les icebergs fondent; pauvre mammouth laineux, il aurait bien chaud !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *