Amarula et bêtes sauvages

Amarula FruitL’homme n’a rien inventé…
Les animaux aussi savent se mettre dans de drôles d’états… pour oublier leurs tourments, le stress de leur vie et cette lutte quotidienne pour leur survie
ou simplement pour leur plaisir nombre de mammifères, reptiles, oiseaux et insectes ingèrent des stupéfiants tels que le chanvre indien, les feuilles de coca, les fruits du pavot et l’alcool produit par la fermentation des fruits…

L’éléphant, lui, a un goût prononcé pour
l’amarula, fruit d’un arbre « Sclerocarrya Birrea Caffra » (appelé plus communément l’arbre Marula) qui ne pousse que dans les régions chaudes de l’Afrique sub-équatoriale et ne peut être cultivé.
Cet arbre de 15 mètres de haut, qui peut vivre jusqu’à 150 ans, produit 2 tonnes de fruits par an.
Les éléphants, mais pas qu’eux, s’en nourrissent copieusement, et souvent sans modération..
Une fois tombé par terre, l’amarula fermente…

Et comme l’homme
quand il y a abus, il y a des conséquences… et ces animaux ivres
vacillent avec le même ridicule que l’être humain trop alcoolisé.

amarulaL’homme se rendant compte des qualités de ce fruit
s’est empressé d’aller en faire la cueillette
sous le chaud soleil africain
puisque cet arbre ne se cultive pas
et
d’en fabriquer cet alcool sud-africain,
délicieuse liqueur appelée du nom du fruit Amarula …

4 réponses sur “Amarula et bêtes sauvages”

  1. Les animaux aussi connaissent la gourmandise, les excès. Je ne crois pas que cette cuite (appelons les choses par leur nom) les empêchera de recommencer. Bien au contraire !
    Merci pour ce reportage rigolo.
    Bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *