Véronique Sanson fête ses 59 ans !

Artiste à la voix exceptionnelle, Véronique Sanson est également une musicienne de haut niveau, auteur et compositeur de la totalité de son répertoire. Elle est une des interprètes majeures de la chanson française.

veronique sanson

Deux ans après sa sœur Violaine, c’est le 24 avril 1949 que naît Véronique à 03h25 à Boulogne-Billancourt (92) (France) dans les Hauts-de-Seine.

Ses parents, René et Colette sont des mélomanes qui très vite inscrivent leurs fillettes à un cours de piano.

Le talent de Véronique pour le classique devient vite évident, et encore aujourd’hui, elle joue Mozart, Bach ou Gershwin chez elle pour faire travailler ses doigts.

Dès 13 ans, elle commence à écrire des chansons et à s’accompagner à la guitare. La musique l’intéresse plus que les études. A l’occasion d’un séjour dans un pensionnat anglais, elle découvre les Beatles qui lui donnent envie de mieux travailler ses compositions.

A l’occasion de vacances en Espagne, Véronique et sa soeur Violaine rencontre François Berheim, un jeune musicien, avec qui elles décident de monter les Roche Martin.

En 1967, alors qu’ils sont en studio, Véronique rencontre Michel Berger. Il décide de faire enregistrer à Véronique un 45 tours en solo. En 1969, sort donc « le Printemps est là / le feu du ciel ». Michel Berger et Véronique Sanson, qui sont très proches, se motivent et se font travailler mutuellement. Nous sommes au début des années 70. Véronique, découvre à cette époque ce fameux vibrato qui rendra sa voix célèbre. Elle écrit, compose et passe des heures au piano.

Amoureuse, son premier album sort en 1972, suivi un an plus tard de De l’autre côté de mon rêve. Véronique s’impose avec des titres comme Besoin de personne, illustrés par son vibrato et sa maîtrise du piano.

Son apprentissage de la scène continue lors des tournées de Julien Clerc, Claude François ou Michel Polnareff dont elle fait les premières parties.

C’est à cette époque qu’elle rencontre le musicien américain Stephen Stills, membre et principal compositeur du groupe Crosby Stills and Nash. En mars 1973, le couple se marie en Angleterre et s’envole pour les Etats-Unis. C’est à Denver dans le Colorado que naît leur fils Christopher, le 19 avril 1974.
Elle y restera pendant dix ans.
Deux ans plus tard, elle enregistre à Londres, avec cette fois-ci des musiciens anglais. En 1976, sort donc son quatrième album, « Vancouver ». Véronique Sanson est désormais une réelle vedette en France où le public lui fait une fête lors de son second passage à l’Olympia pendant deux semaines. Sa musique, très influencée par le meilleur de la production américaine, se distingue de la chanson française de l’époque. Très riches en orchestrations, interprétées par des musiciens de haut niveau, les compositions de Sanson, qui mêlent textes de qualité et mélodies sublimes, font un malheur en France. « Vancouver » devient disque d’or.

Elle est de retour en 1979 avec un album, « 7ème », et un nouveau passage de deux semaines à l’Olympia. Le rythme de deux ans entre chaque album étant plutôt régulier, elle sort donc encore un album en 1981, « Laisse la vivre », et s’installe trois semaines au Palais des Sports pour un concert qui sera enregistré. La fin des années 70 est difficile sur le plan familial. Véronique, qui s’est séparée de son mari, doit se battre devant la justice américaine pour pouvoir ramener son fils en France. Ce n’est qu’en 1983 qu’elle remporte ce procès et récupère ainsi le passeport de son fils

De retour en France,Véronique, qui s’est installée dans sa maison des bords de Seine avec son compagnon, le comédien Etienne Chicot, sort en 1985, un album éponyme. et après Moi le venin, dont est extrait Allah, titre qui nécessite à sa sortie, une protection rapprochée, contre des menaces islamistes.

Véronique repart en tournée et participe à l’aventure des Enfoirés au profit des « Restaurants du cœur » de l’humoriste Coluche avec quatre autres grands noms de la chanson française, Johnny Hallyday Michel Sardou, Eddy Mitchell et Jean-Jacques Goldman, elle entreprend une tournée.

Sans regrets sort en 1992 et trois ans plus tard, en février 1995, Véronique Sanson rencontre l’humoriste Pierre Palmade qu’elle épouse le 27 juin à Triel-sur-Seine dans les Yvelines.

Suivent Indestructible en 1998 et D’un papillon à une étoile en 1999 et Avec vous, contenant essentiellement des titres de son premier amour, Michel Berger.

Suit en 2001 Les Moments importants.

Alors qu’elle s’apprête à remonter sur scène en 2002, Véronique Sanson est obligée d’annuler. Une maladie de sang est la cause d’une grande fatigue qui l’a obligée à se faire hospitaliser en mai et qui lui fait reporter les concerts qu’elle voulait donner jusqu’à la fin de l’année. Il faut attendre deux ans pour voir réapparaître sur le front artistique, la blonde chanteuse.

En effet, en septembre 2004, alors que les journaux ont annoncé quelques temps auparavant son divorce d’avec Pierre Palmade, Véronique Sanson revient avec un tout nouvel opus intitulé Longue distance. Marquée par la maladie du sang qui l’affaiblit depuis un certain temps déjà, marquée aussi par une dépression qui l’a entraînée vers l’alcoolisme (la chanson « la Douceur du danger » évoque ce problème), la chanteuse paraît revenir de loin. Pendant toute cette période, sa famille semble l’avoir beaucoup soutenue : elle rend ainsi hommage à son père et sa sœur Violaine avec le titre « 5ème étage ». Heureuse de renouer avec la musique, elle fait appel à deux complices de longue date, Bernard Saint-Paul (producteur) et Bernard Swell (compositeur). Les musiciens ont été recrutés parmi la crème des musiciens américains. Avec cet album, Véronique Sanson signe son vrai retour discographique depuis six ans.

Dans son livre La Douceur du Danger, elle décrit les événements qui ont ponctué sa vie dans un entretien avec Didier Varrod.

En 2007, un titre signé de Véronique apparaît sur le nouvel album de Michel Fugain Alleluia et celle ci prépare un duo avec Michel Dubois pour le nouvel album de celui ci (disponible en France fin 2007).

En octobre 2007, Véronique est l’invitée principale des 20 ans des Nuits de Champagne, elle y participe au grand choral « le Sanson polyphonique » .

Le temps est assassin – Véronique Sanson – Symphonique Sanson
Véronique Sanson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *