Les chrysanthèmes à l’honneur à Lahr en Allemagne

Les chrysanthèmes (fleurs d’or) sont des plantes annuelles ou vivaces appartenant à plusieurs genres de la famille des Asteraceae.
Il en aura fallu des années, pour le sortir du cimetière…
Lahr, (une vingtaine de km de Strasbourg) en Allemagne , célèbre comme chaque année le chrysanthème… (11ème édition du festival des chrysanthèmes)
On y va ?


Cette fleur souvent consacrée au fleurissement des tombes lors de la Toussaint trouve dans ce village une place de star.


Et, à Lahr, on peut le voir : aussi bien dans les jardins que sur les balcons, le chrysanthème pris la place de choix qu’il mérite.
De petites scènes sont créées, avion, maison, jardin… .
à voir cette année cette jusqu’au 9 novembre 2008…


Mauve, orange, cassis, jaune, blanc…
toutes les variantes de chrysanthème ont leur place !



Une ballade dans cette petite ville pleine de charme qui fait tout pour nous réconcilier avec le chrysanthème.



Et je m’arrête là, car je pourrai en mettre encore autant,

voilà donc juste un aperçu de ce que réserve Lahr en ce début d’automne…
près de 10 000 chrysanthèmes sont implantés un peu partout !

Cerfs, biches, faons… confrontés au sort des éléphants : disparaître ?

J’ai pour passion les éléphants,
je vous saoule assez avec le résumé de tous les articles de presse que je vous ressors…

Là en surfant d’un blOg à un autre je me suis retrouvée à la porte de la cabane, et les potins écoutés m’attristent..

L’an prochain combien de biches restera t-il et combien auront un faon ?

Je ne peux que vous inviter à faire un détour sur ce blog
les potins de la cabane
En Côte d’Or, un village, la nature, la chasse, nos potes, ceux qu’on aime, ceux qu’aiment nos potes, des photos et des réflexions saines et authentiques. Par Jean-Pierre et Thierry DROUOT

Il serait tout de même bien triste que nos enfants ne connaissent de ces animaux que chef d’oeuvre de Walt Disney : Bambi
Oui j’exagère tout de suite… enfin j’espère !
A propos, . Walt Disney Pictures présente Bambi 2, le 1er février au cinéma. L’aventure continue après le chef d’oeuvre de Walt Disney.

Walt Disney – Little April Shower
Found at skreemr.com

Strasbourg – Pont de la fonderie – Pudelbrücke

Strasbourg vaut le détours et pas seulement pour sa cathédrale et sa gastronomie. Chaque quartier a une âme.
Voilà un des plus beaux pont de Strasbourg à mon goût situé dans le quartier de ma première enfance…

Les quatre lions de grès rose surveillant les extrémités de l’ouvrage ont valu au pont son surnom de Pudelbrücke (pont aux caniches !).
Le pont de la Fonderie se caractérise par la présence d’une voûte unique, longue de 24 mètres enjambant le canal du Faux-Rempart et non l’Ill contrairement à ce que l’on peut croire.

C’est aux architectes de la ville, Mr Ott et Mr Beutner, que l’on doit la construction de ce pont inauguré en 1893.
Ainsi le quartier de la fonderie et le quartier de la finckmatt se trouve reliés

Le pont de la Fonderie s’intégre au cadre défini par la présence de l’église catholique Saint-Pierre-le-Jeune (église où je me suis mariée… SVP !)
et du Palais de Justice (où par contre je ne suis pas encore une habituée..).

Séraphine – Séraphine Louis dite de Senlis par Martin Provost

Une avant première qui me donne envie de parler du film de Martin Provost (né en 1957 à Brest, Martin Provost , décide de se consacrer après quelques années en tant que comédien à l’écriture et à la réalisation.)
Un très beau film qui permet aux novices de se faire une idée de la vie de cette femme,Séraphine Louis dite de Senlis, peintre française méconnue au destin singulier magistralement incarnée par Yolande Moreau sous la mise en scène de Martin Provost.

L’actrice Yolande Moreau prend les traits de Séraphine de Senlis dans le film simplement intitulé Séraphine par Martin Provost.

Séraphine Louis dite de Senlis est née à Arsy en 1864. Alors qu’elle travaille comme femme de ménage à Senlis, Séraphine est découverte vers 1900 par le collectionneur Wilhelm Uhde qui soutient son œuvre. Séraphine de Senlis s’inspirait des images religieuses pour peindre à la bougie ses tableaux.
Mais en 1905, elle sombre dans la folie et passe les dernières années de sa vie dans un hôpital psychiatrique.
Séraphine meurt en 1942 dans la plus grande misère à l’hôpital de Clermont-de-l’Oise.

Le critique d’art Wilhelm Uhde fera connaître les naïfs.
Après avoir acquis de nombreuses œuvres de Rousseau, il organise en 1928 une exposition à la galerie des Quatre-Chemins, sous le nom de “peintres du Cœur-Sacré”.

Après avoir été gardienne de moutons, Séraphine Louis (1864-1942) devient femme de ménage à Senlis (Oise), où le hasard la met en présence de W. Uhde, chez qui elle travaille. Celui-ci, après avoir vu ses œuvres, l’encourage à persévérer.
Pour cette femme pieuse qui n’a jamais appris à peindre, les seules sources d’inspiration sont les vitraux de la cathédrale. Vivant dans un isolement quasi total, elle travaille à la lumière d’une bougie, devant une image de la Vierge. Ses tableaux répétent tous les mêmes motifs décoratifs : arabesques, feuilles-plumes, fleurs, fruits paradisiaques, ornés de cils, buissons ardents. Les motifs et les couleurs profondes traduisent les rêves et les extases de Séraphine qui perd la raison en 1930 et meurt douze ans plus tard misérablement dans un asile d’aliénés.

P’tit coup de coeur !

Un petit coup de cœur sur le blog Pas si bête,
(scènes humoristiques animalières)
goubliboulga poste de superbes dessins quotidiens, et partage ses liens pour les fanas de dessins BD
une image pleine de trésors
on ballade sa souris et on va de surprise en surprise
à voir absolument !

à noter
4e festiblog BD
festival des blogs BD et du webcomics
les 27 et 28 septembre 2008 à Paris Cour St Emilion

Strasbourg / Strasbulles, festival BD 1er !

Il était temps !
Strasbourg, capitale européenne, voit enfin la BD avoir son festival grace à ABD (Alsace Bandes Dessinées)!
Vous connaissiez celui d’Angoulème, de Chambéry et bien venez découvrir celui de Strasbourg 🙂
On n’a pas fini de parler du 9e art !
De l’envie de partager davantage est né le projet d’organiser un festival à Strasbourg, STRASBULLES 2008, dont l’ambition clairement affichée est de devenir un grand rendez-vous incontournable de la Bande Dessinée.
Du 15 au 21 septembre 2008, tous à Strasbourg, pour le premier festival BD !

PROGRAMME

S’imaginer célèbre !

La célébrité tout le monde en rêve…
Une expérience à vivre ou plutôt à s’imaginer…
One million Man
c’est idiot, ça rapporte rien
mais cela prête à sourire, alors pourquoi s’en priver !
Bon j’admets, il n’y a pas de quoi y passer la journée…

Faire son rébus…

Regarder Télématin en faisant son repassage a du bon
On a toujours une info originale par la jolie Laura Tenoudji, aujourd’hui je vous la transmets
Coller ses amis avec un rébus !
Se fabriquer son rébus…

Rébus-O-Matic qui transforme instantannément votre phrase en rébus (machine à faire des rébus).
On tape sa phrase, on clique, et une superbe illustration de rébus se met en place et vous pouvez l’envoyer à qui vous voulez, il suffit de saisir son adresse email et celle du destinataire 🙂
Rigolo, amusant…
Et avec les jours gris qui s’annoncent, on en a bien besoin

voilà le mien

le trouverez vous ?

Chambéry fête le 9ème art (BD)

2ème plus important festival d’auteurs en France, Chambéry BD accueille chaque année plus de 20 000 bédéphiles et mobilise une équipe de 120 membres dont 100 bénévoles.

Le 32ème festival de la bande dessinée de Chambéry, se déroulera les 3, 4 et 5 octobre prochains.
Arleston est l’invité d’honneur de cette nouvelle édition.

Et avec une tellement belle affiche 2008
que je ne pouvais pas vous en parler

Article intégral

Sophie Jourdan ou la vie en couleur…

Une galerie qui vaut le détours, on y contemple des maisons, des paysages, des animaux (à mon regret, pas d’éléphants…), des portraits… etc, le tout en couleur et quelles couleurs !

“C’est une invitation au voyage, parfois intérieur, que Sophie Jourdan nous fait partager, comme on invite au bonheur.”