Krut’art 17e

KRUT'ART 2010Et c’est parti ce week end pour le 17e Krut’art organisé par Le Village ,
association des commerçants de la Krutenau.
Cette exposition exclusivement réservée aux artistes aura lieu
du
samedi 15 mai au dimanche 16 mai 2010 de 10h à 19 h
place de Zurich
à Strasbourg.
regroupement de tortues de salon
D’année en année, Krut’Art attire davantage de public… la preuve même Éléphant Gris s’y aventurera !

Pour l’occasion,
les tortues de salon seront de sortie,
pour la plus grande joie des Chélonéphiles

Coeurs d'éléphant
quelques cœurs d’éléphant
pour
peut être
gâter les
mamans
à l’occasion de la fête des mères
à venir…

ainsi qu’une avant première pour mes “bijoux”.
bagues MR

Jenny Niess sort son troupeau

expo-JennyNiess-AnnickBeaurain_
Du 18/03/2010 au 31/03/2010
Vernissage le 20/03/2010 à 15h00
l’ Association des artistes indépendants d’Alsace organise une exposition Oeuvres de Annick Beaurain et Jenny Niess
Du 18/03/2010 au 31/03/2010
Vernissage le 20/03/2010 à 15h00
Galerie Maison d’Art,
130 Grand’Rue, à Strasbourg

Entrée libre dans la limite des places disponibles

JENNY NIESS déplacera pour l’occasion son troupeau de moutons en modelage céramique sous le regard des loups…
Donc si vous n’avez pas encore votre mouton pour Pâques, vous savez où aller le chercher…
céramique - © Jenny Niess

Et pour ceux qui sont loin…
quelques petits dessins d’Alsace de Pasklin pour vous donner envie de venir visiter “ma” région…

Nelson Rolihlahla Mandela

nelson mandelaMorgan Freeman
incarne
Mandela
dans le film
Invictus de Clint Eastwood.
Le film est centré sur la Coupe du monde de rugby à XV 1995 qui s’est déroulée en Afrique du Sud et sur la façon dont Mandela s’en est servi pour désamorcer les tensions raciales.

A VOIR….

Traduction littéraire du poème
Invictus de l’écrivain William Ernest Henley
poème préféré de Nelson Mandela qui a “soutenu” Nelson Mandela pendant ses 27 années de prison…

Dans la nuit qui m’environne
Dans les ténèbres qui m’enserrent
Je loue les Dieux quoi qu’ils puissent être
Pour mon âme indomptable.

Prisonnier de ma situation
Je n’ai pas gémi ni pleuré
Meurtri par les tribulations
Je suis debout bien que blessé.

En ce lieu d’opprobres et de pleurs
Je ne vois qu’horreur et ombres
Les années s’annoncent sombres
Mais je ne connaîtrai pas ma peur.

Aussi étroit soit le chemin
Bien qu’on m’accuse et qu’on me blâme
Je suis le maître de mon destin
Je suis le capitaine de mon âme.
traduction littéraire du poème Invictus de l’écrivain William Ernest Henley

Nelson Rolihlahla Mandela, né le 18 juillet 1918 à Mvezo dans l’est de la province du Cap en Afrique du Sud,
fut l’un des meneurs historique de la lutte contre le système politique d’apartheid en Afrique du Sud,
et président de la République sud-africaine de 1994 à 1999 à la suite des premières élections nationales non raciales de l’histoire du pays.

traduction littérale
Hors de la nuit qui me recouvre (Depuis l’obscurité qui m’envahit), Noire comme un puits d’un pôle à l’autre (le royaume de l’enfer), Je remercie les dieux, quoi qu’ils puissent être Pour mon âme indomptable.

Tombé dans l’étreinte des circonstances Je n’ai pas gémi ni pleuré à voix haute (Je n’ai ni bronché ni pleuré).
Sous les coups de l’adversité Ma tête (mon esprit) est ensanglantée, mais redressée (inflexible).

Au-delà de ce monde de colère et de pleurs Ne plane que l’Horreur de l’ombre (de la nuit).
Et pourtant la menace du temps Me trouve et me trouvera, sans peur (je me trouve et je reste sans peur)

Peu importe l’étroitesse de la porte (combien le voyage sera dur), Le nombre des punitions (la liste des châtiments) sur le parchemin,
Je suis le maître de mon destin : Je suis le capitaine de mon âme.
traduction litterale du poème Invictus de l’écrivain William Ernest Henley

INVICTUS
Out of the night that covers me
Black as the pit from pole to pole
I thank whatever Gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody but unbow’d.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the horro of the shade
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate
How charged with punishments the scroll
I am the master of my fate
I am the captain of my soul.
© Invictus de l’écrivain William Ernest Henley

Anne Bulliot Donne à voir

anne bulliot - parcours de 25 ans - donner à voir
Si vous n’êtes pas encore aller voir l’exposition
Donner à voir, un parcours de 25 ans, d’Anne Buillot
dans son atelier, 17 rue de Dunkerque à Strasbourg
il faudra faire vite, il ne vous reste plus qu’un dimanche (le 24).

céramique © anne bulliotcéramique © anne bulliotPour
Eléphant Gris,
c’est
une
découverte
de
son
travail
dont
tout
le monde
parle
et j’avoue que c’est surprenant…

Anne Bulliot
très
simplement
vous
explique
sa quête,
son travail
et
vous
ressortez
séduit.

A voir !

Née à Mulhouse en 1961, Anne Bulliot vit et travaille à Strasbourg depuis 1986.
La sculpture d’Anne Bulliot est intemporelle.

Mémoire d’éléphants

Eléphant par Jacques Charrier - PeintreSuperbe découverte pour moi sur ce site
des talents de peintre de Jacques Charrier…
En voulant encore plus,
j’ai trouvé la présentation d’ ARTI’AMO de Jacques Charrier
ainsi qu’un diaporama de ses éléphants ” Mémoire d’éléphants du peintre Jacques Charrier” que
vous pouvez voir en cliquant sur ce mini éléphant .
(possibilité de l’enregistrer sur le site Arti’amo)

Comme quoi même sans Brigitte Bardot, il y a une vie… 🙂
huile sur papier "Mémoire d' elephants" © Jacques Charrier

Strasbourg, Capitale de Noël

Strasbourg, capital de noel - © Françoise Burgunder
Noël
Fête de lumière
Noël
et ses senteurs
Noël
dans tous les cœurs

(vue aérienne de la place Kléber à Strasbourg – photographie FB)
Strasbourg, place kleber © Françoise Burgunder
Strasbourg, capitale de Noël, Village de Noël miniature © Geneviève Engel
un rêve éveillé
pour petits et grands…
qui chaque année
recommenceIlluminations de la Petite France (noël 2009).place Gutenberg et l'arbre bleu des vitrines de Strasbourg (noël 2009).
Panorama sur la Grand Rue
Edit 28/12/2010
Voici quelques vues prises par de superbes photographes pour la CUS (Communauté Urbaine de Strasbourg)
qui vous donneront peut être envie si ce n’est déjà fait de venir visiter Strasbourg et sa région…
La Place Kleber à Noël, avec son grand sapin © Geneviève Engel

Pour Noël, en Alsace, les ateliers s’ouvrent…

Brigitte Lion _ vernissage décembre 2009Alors bien entendu
toute à mes préoccupations propres
j’ai oublié de vous inciter à aller visiter
l’atelier de
Brigitte Lion

le week end dernier à Strasbourg.
Un vernissage de ses dernières toiles étaient proposé…
Consolez vous, je l’ai loupé aussi…

Stanissa_Pareil
pour l’exposition des sculptures de
Stanissa
à Geispolsheim
(artiste chez qui j’ai failli m’inscrire pour un stage à l’ ACLIG
car depuis la rentrée 2009/2010, l’ACLIG propose des cours de sculpture modelage avec Stanissa.
Stanissa qui a imaginé une Marianne pour la mairie d’Eckbolsheim
Stanissa qui s’est fait un nom bien au-delà de nos frontières dans le domaine de la sculpture
Suivre un cours de modelage chez StanissA, c’est finalement entrer dans l’univers passionné de cette artiste . Ce monde-là, elle l’a façonné à l’aide de ses outils favoris, un dynamisme et de l’enthousiasme aussi solides qu’un bloc de marbre – un matériau qu’elle aime travailler pour donner vie à ses créations.

Mais, pour moi, cette année cela n’aura pas été possible… emploi du temps non compatible avec les horaires proposés…).

Bien sur, P. et son atelier Céramique Terre de Lumière, je ne l’ai pas oublié,
je ne vous entends me reprocher à tord mon favoritisme, mais il y a des choses qui ne s’expliquent pas…
Et puis que serais je sans les réponses de P. à toutes mes interogations, cela ça n’a pas de prix…

Par contre pour les ateliers suivant je suis encore dans les temps.

SuzanneCapdevielle_Depuis début décembre, Suzanne Capdevielle,
(chez qui j’ai la chance en ce moment de suivre un stage
et oui tous les lundi c’est chez Suzanne que je cours
)
ouvrira les portes du Filon d’Argile
ce week end 12 & 13 décembre et
celui d’après le 19 & 20 décembre
vous y découvrirez ses bijoux, porcelaines, sculptures et panneaux muraux…
9 rue du Château à Krautergersheim

Karin Stegmaier
ouvre aussi son Atelier Spirale
les 12-13 déc de 10h-18h
à Griesheim sur Souffel, 7 rue Mozart.
Je m’y suis d’ailleurs programmer un stage en week end courant mars…

Bon maintenant
que je vous ai surbooké vos prochains week end
Je me sens la conscience tranquille

Cependant,
si le programme présenté ne vous inspire pas,
il vous reste à passer votre weekend devant votre écran en comptant les heures pour cliquer sur la photo de Léo
et
voter pour lui
🙂

Premier marché ou exposition

Et voilà,
après l’avant, il y a l’après… et l’heure du bilan
Je vous l’avais promis, donc je m’exécute


préparatifs
,
beaucoup d’air brassé au vu de l’état de stress dans lequel j’étais,
des rêves inavoués car, à quelque part, on y croit tout de même …

Avantmarche de noel - Reperage
repérage des lieux, imagination de la décoration du stand, de la présentation des sculptures, choix de ce que l’on tente de montrer,
et opération infecte : mise d’un prix sur les choses…

Pendant :

marche noel - 7h du matin, on est les premiersfroid même si la météo nous a épargné la pluie (j’avais eu la flemme d’emporter un chauffage),
malaise car difficile d’être l’artiste…. et d’exposer son “moi” au regard de tout un chacun
au cas où j’en aurai encore douté, il est clair que je n’ai pas l’âme commerciale !

rencontres d’autres exposants (on y trouve tout, des sympa_
thiques qui partagent votre expérience, des rivaux qui ont l’impression que vous aller leur prendre leur bénéfice même si votre activité n’a rien à voir avec la leur, des géniaux qui s’intéressent à votre passion et vous transmettent la leur, des jaloux qui pensent ne pas avoir eu la place idéale), écoute, et des encouragements

la fouleles amis sont tôt au rendez vous
C’est la crise le badaud se contente de faire sa sortie du dimanche et ne s’attarde pas sur le travail, reste à un mètre du stand de peur d’être alpagué et d’avoir à dépenser quelque chose.
Des pampilles à 2,50 semblent être un luxe ou une abbération…
Une suspicion quand à la nature des pièces, c’est de la peinture, de la fimo… et il vous appartient d’expliquer ce que vous faîtes devant le regard narquois du gars qui a déjà tout vu et auquel on ne la fait pas…
marche de noel AchenheimMais aussi des gens émerveillés et quelques passionnés , fascinés qui semblaient s’en mettre plein les yeux , n’hésitaient pas à toucher, dire des mots encourageants voir gratifiants et voulaient mes coordonnées.marche de noel achenheim

Les amis
bien sur se sont tous donnés le mot et ont par leur passage ensoleillé ma bien froide journée marche de noel achenheim

même
s’il m’était difficile d’accepter de les laisser dépenser leurs sous pour moi mais ces coquins ont du caractère….

Mes enfants ont été merveilleux
et
ont bien assumé
le stand que, moi, je fuyais dès que je voyais du monde arriver.

marche de noel : le soir tombe...Et oui !
j’ai aussi pu prendre conscience de la grandeur de ma lâcheté ou soyons indulgent de mon extrême timidité…

Après :

fatigue,
plus qu’une envie plonger dans un bain chaud et se mettre sous la couette

rangement,
là c’est dur car les pièces sont fragiles, il faut tout remettre dans les caisses et éviter la casse, les doigts gelés ce n’est pas facile

l’heure des comptes.
financièrement,
j’ai eu de la chance, j’ai amorti ma location et les frais annexes d’emballages des pièces
et j’ai même fait de la marge (si je ne tiens pas compte de la matière première).
Les exposants qui auraient voulu que je me révolte car j’avais la plus mauvaise place en ont été pour leur frais, mon stand avait beaucoup de monde, pas forcément des acheteurs, mais des gens curieux, intéressés et ça c’est que du bonheur…

moralement
Que du bonheur, oui, même si je ne ferai pas cela tous les dimanches,
les gens que j’aime semblaient très fiers de moi et les “clients” ravis de leurs achats, quelques passants très encourageants….
Et comme j’étais partie dans l’idée d’une expérience et que je n’en attendais rien de particulier, j’en suis repartie riche de tous ces enseignements…
Petit bémol, deux objets cassés… mais pas des pièces maitresses…

voilà vous savez tout…
marche de noel au profit du Burkina FasoUn stand
très sympa
qui
bénévolement
essayaient de faire rentrer des fonds pour
“Les enfants de Djibasso”
Association pour le soutien au développement autonome dans le département de Djibasso au Burkina Fasso
Malheureusement, la crise aidant, ils n’ont malheureusement pas fait les bénéfices escomptés…

P.S. :
merci mes enfants qui me soutenez dans mes délires et… les assumez !
merci Jean-Mi, Lucie, Laura et Frank
merci Brigitte, Charly, Dany, Martine, Simone, Arnaud, Aurélien, Christian, Christine, Jean-Louis, Marcelle, Alain, Axel, Sylvie, Michèle, Agathe et ses parents…. merci de votre amitié, merci d’avoir fait le déplacement pour moi.
Et merci Madame la passante amie d’une collectionneuse de masques qui avez presque réussi à me faire pleurer avec vos éloges…
Quand à vous la blogosphère, vous ne saurez jamais combien vos sympathiques messages m’ont mis du baume au cœur
Eléphantesque merci à tous

mon premier stand
Clic pour voir en grand (spécialement pour Carole) 🙂