Animaux du Botswana

Les livres du voyage « Botswana, lumière d’un delta » est un ouvrage au cœur de l’Afrique Australe, entre photographies animalières et dessins au trait.

Quatre ans après « Kenya », la collection « Espaces Sauvages » des éditions Cacimbo se
déplace vers l’Afrique australe avec cet ouvrage d’ Olivier Michaud et de Bertrand Martel, tous deux photographes et explorateurs depuis plus de 20 ans.

Les images d’Olivier Michaud saisissent la beauté des paysages et d’étonnantes scènes de
la vie sauvage.

Lions, antilopes, éléphants et babouins ont la part belle.

En écho, Bertrand Martel dresse le portrait des figures animalières pour recréer les sensations fugitives des grands espaces africains mais aussi suggérer aux lecteurs les ambiances mythiques de l’Afrique : larges étendues, aridité de la savane, troupeaux d’éléphants s’abreuvant au soleil couchant !

Enclavé entre la Namibie, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud, d’une taille similaire à celle de la France ou du Kenya, le Botswana est devenu l’une des destinations les plus prisées des amateurs de safari photographique en raison des bonnes conditions d’observation de la faune et de la préservation de ses écosystèmes.

Botswana, lumières de delta, par Olivier Michaud et Bertrand Martel, aux Editions Cacimbo , 240 pages – 178 photographies et 31 dessins : 52 euros.

Vietnam: deux tigres, passagers insolites d’une voiture à Hanoï

Il y a 5 joursHANOI (AFP) — La police, sur la piste d’un trafic d’animaux, s’est trouvée nez à nez avec deux tigres lors du contrôle d’un véhicule à Hanoï, a rapporté mercredi la presse officielle vietnamienne.

Les deux félins, qui avaient été endormis par les trafiquants à l’aide de sédatif, avaient commencé à se réveiller et à s’attaquer à coups de dents à l’intérieur de la voiture.

Les policiers ont dû de nouveau administrer un sédatif aux animaux de 50 kg pour les transporter dans un refuge, selon le journal An Ninh Thu Do.

En perquisitionnant le domicile des trafiquants dans la banlieue de Hanoï, les policiers ont découvert quatre carcasses de tigres dans un frigo, sept ours vivants, des cornes de rhinocéros et des défenses d’éléphants.

Deux personnes ont été arrêtées.

Plaque tournante du trafic d’animaux sauvages entre le Laos, le Cambodge et la Birmanie, le Vietnam alimente notamment le marché chinois.

Texte Intégral

des éléphants menacés par les opérations d’APP dans la forêt de Bukit Tigapuluh

Des tigres, des éléphants et des orangs-outans, qui vivent encore à l’état sauvage dans l’île de Sumatra, sont menacés par les opérations d’APP dans la forêt de Bukit Tigapuluh ont précisé dans un communiqué les organisations, dont le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Le groupe Asia Pulp and Paper (APP), un des géants mondiaux de la production de papier et de pâte à papier, est en train de raser de façon illégale une immense forêt indonésienne où vivent des espèces en voie dec, a affirmé une coalition de cinq ONG écologistes.Selon des défenseurs de l’environnement l’Indonésie perd en surface boisée l’équivalent de quatre à six terrains de football chaque minute.

08.01.08 | 10h49

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-33819713@7-50,0.html texte integral

Lettre à l’absente – Michèle RUFFIN

Lettre à l’absente

“Le grand vide est fait pour être remplacé.”
C’est bien là ce que tu, toujours, lui répétais
sans autoriser aucune ambiguïté
L’été terminé, et le soleil envolé
Il est las, là tel un jouet cassé, jeté
Plus qu’à tout, pour lui, encore, recommencer.

L’éléphant bien désemparé tire un trait
Lui faudra t-il ses joyeuses années archiver
Les classer tel un papier, un vieil objet ?
L’ œil subrepticement de la trompe essuyé
Il rumine, aligne ses candides pensées.
Non, pas de rancœur, d’abord c’est quoi l’amitié
Un court instantané, simplement partagé ,
Moment – illusion créé, se sentir aimé
Ou souffrir seul de la nostalgie du passé.

Il sourit ; le vide, juste là pour être comblé !
Ne l’as tu pas rien qu’un peu trompé, abusé,
Un éléphant naïf énormément trompé
voilà le gros éléphant qu’il se sentait !
Le vide, l’absence est un gouffre sacré
Qui t’appelle, te harcèle pour rappeler
qu’on ne peut justement rien mais rien oublier.

Comme le Petit Prince tu l’a apprivoisé
et pareil au Renard, tout seul il est resté
Toute à toi dans tes rusés projets d’envolée
Préoccupée à tout quitter, déménager
Ton bleu regard l’a – t -il seulement effleuré ?
Pauvre animal révolté, abandonné !
“Donner, c’est donner et reprendre c’est volé”
Toi, sans te retourner, tu as tout emporté
et n’a rien laissé qu’un éléphant abîmé.


Vers le grand troupeau l’éléphant s’en est allé
Désire- t- il seulement vraiment s’intégrer
Le vide il en fera son unique allié
Dans son éternelle quête de l’amitié.
Recommencer : Si solitude existait,
les gris éléphants le sauraient et barriraient !

 

© Michèle RUFFIN -octobre 2001 – États d’âme “Lettre à l’absente”

Bon anniversaire Sylvie

 

Le beau Noël de l’Éléphant sur l’Île de Nantes

L’Éléphant, qui part en vacances, a vécu une fin d’année très entouré.
Des milliers de visiteurs l’ont rejoint autour d’animations sous les Nefs.

Noël aux Nefs, sur l’île de Nantes, s’est taillé un vrai succès. Mais l’heure des congés est arrivéepour l’Éléphant. Il reviendra le 16 février pour promener de nouveaux passagers.
Le grand Éléphant y habite à l’année. Sous les Nefs de l’île de Nantes, le rêve s’est invité pour une édition spécial Noël. Autour de cornets de châtaignes, de braseros et de tasses de vin chaud, des milliers de visiteurs se sont réchauffés en compagnie du pachyderme articulé. Pierre Orefice, cofondateur avec François Delarozière des Machines de l’île de Nantes, nous parle de cette première édition, franchement réussie. L’équipe part en vacances. Réouverture du site le 16 février.

Texte Intégral

Afrique / odorat de l’éléphant

Les éléphants d’Afrique suivent leurs congénères “à la trompe” – PARIS (AFP)

Un groupe d'éléphant dans une réserve en Afrique du Sud (© AFP/Archives - Alexander Joe)

Les éléphants d’Afrique sont capables de garder en mémoire l’odeur d’au moins dix-sept congénères et de garder leur trace dans la savane, selon une étude réalisée dans le Parc national d’Amboseli, au Kenya, et publiée mercredi dans les Biology Letters de la Royal Society britannique.

En effet, indiquent les auteurs de ce travail dirigé par Richard Byrne, de l’université britannique de Saint Andrews, les pachydermes observés ont su identifier d’autres membres de leur troupeau, apparentés ou non, en reniflant des échantillons de terre auxquels était mélangée l’urine de ces derniers. Et cela, quel que soit l’emplacement de ces traces olfactives, dans des endroits prévisibles ou totalement inattendus.L’étude des chercheurs de l’université écossaise semble indiquer qu’ils gardent la trace de leurs compagnons en reniflant avec leur trompe les odeurs abandonnées lors de leur marche à travers la savane.

Les éléphants d’Afrique vivent en société matriarcale. Les deux sexes, une fois adultes, se séparent. Ils forment donc des groupes sous la dominance de la femelle la plus âgée, plus ou moins apparentés avec les autres, et ces groupes familiaux se scindent et se reforment régulièrement.

Publié le: 05/12/2007 à 09:59:00 GMT source AFP

Texte Intégral

Michèle

Si je ne profitais pas du jeu des calendriers

pour en profiter pour souhaiter la “Saint Michel” à toutes les Michèle

ou irions nous ?


The Beatles( Paul McCartney ) – Michelle (live)

Michelle, ma belle.
These are words that go together well,
My Michelle.

Michelle, ma belle.
Sont des mots qui vont tres bien ensemble,
Tres bien ensemble.

I love you, I love you, I love you.
That’s all I want to say.
Until I find a way
I will say the only words I know that
You’ll understand.

Michelle, ma belle.
Sont des mots qui vont tres bien ensemble,
Tres bien ensemble.

I need you, I need you, I need you.
I need to make you see,
Oh, what you mean to me.
Until I do I’m hoping you will
Know what I mean.

I love you.

I want you, I want you, I want you.
I think you know by now
I’ll get to you somehow.
Until I do I’m telling you so
You’ll understand.

Michelle, ma belle.
Sont des mots qui vont tres bien ensemble,
Tres bien ensemble

I will say the only words I know that
You’ll understand, my Michelle. (2x)

A propos, pour vous c’est Michèle ou Michelle ? et ne me répondez pas Michel, ça ne compterait pas !

Ganglion

Le chemin…. 25 Ans
Noces d’argent

Ganglion est planté !
chamaecyparis lawsoniana “Haute Noblesse”
Le chamaecyparis est très voisin par ses caractères botaniques des Cupressus, et est souvent appelé « cyprès » ou « faux cyprès » .
Il fait partie de la famille des Cupressaceae.
Baptisé Ganglion en souvenir des déboires de Jean-Mi, comprenne qui pourra 🙂

On a parcouru les chemins
On a tenu la distance
Et je te hais de tout mon corps
Mais je t’adore

le chemin – Kyo !

j’envoie valser les preuves d’amour en or plaqué…

J’en vois des qui s’donnent, donnent des bijoux
dans le cou
c’est beau mais quand même
ce ne sont que des cailloux

des pierres qui vous roulent, roulent
et qui vous coulent
sur les joues
j’aime mieux que tu m’aimes
sans dépenser des sous

moi je m’en moque
j’envoie valser
les truc en toc
les cages dorées
toi quand tu m’serres très fort
c’est comme un trésor
et ça
et ça vaut de l’or

j’en vois des qui s’lancent des regards
et des fleurs
puis qui s’laissent quelque part
ou ailleurs
entre les roses et les choux
j’en connais des tas qui feraient mieux de s’aimer un peu
un peu comme nous
qui nous aimons beaucoup

et d’envoyer
ailleurs
valser
les bagues et les
cœurs
en collier
car quand on s’aime très fort
c’est comme un trésor
et ça
et ça vaut de l’or

moi pour toujours
j’envoie valser
les preuves d’amour
en or plaqué
puisque tu m’serres très fort
c’est là mon trésor
c’est toi
toi qui vaut de l’or


Zazie – j’envoie valser

Elle – Michèle Ruffin

Elle JeSuisMoi

Elle barrit pour mieux en sourire
Elle barrit à défaut d’en rire…
Ordonner les maux
Donner en cadeaux tous ces bobos
dont elle a plein le dos
Et qui lui font le cœur gros.
Dépasser ce sentiment de rejet,
Assumer de n’être point désirée.
Sortie du matriarcat comme un éléphanteau pubert,
Toujours, encore, elle erre avec sa misère.
Elle barrit pour ne plus souffrir
Tant d’injustice ne peut que la faire barrir.
Aller chez Mireille Dumas, tout mettre à plat !
Ou s’empiffrer de chocolat….
A quoi bon faire état de ces états d’âmes !
Mais, se taire, la brûle comme une flamme
Elle voudrait tout dire et ne plus barrir
Elle aimerait en rire et ne rien dire
Alors elle boit du rouge
Pour ne plus voir rouge jusqu’à ce que tout bouge….
Elle barrit pour mieux en sourire
Elle barrit à défaut d’en rire.

© Michèle RUFFIN États d’âme “Elle” – janvier 2003

Elle barrit pour mieux en sourire
Elle barrit à défaut d’en rire…