Tamil Nadu

epice_ayurveda
ArunachalashwaraElephant_at__TempleL’Inde du Sud….
La tendance actuelle étant au bien-être et la bonne santé possibles grâce à l’Ayurveda, à la méditation, le joga etc…
Quoi de mieux qu’une petite escapade pour aller jouer les jogis, sortir du gris ambiant et aller vers ce pays dit si riche en couleurs…
(cela dit en passant, 40 ans plus tôt, je sais cela ne me rajeunit pas,
j’étais déjà adepte du yoga mais la vie m’en a détournée… ne revient on pas toujours à ses premières amours…
Depuis, je découvre que yoga couvre une multitude de yogas : le hatha, le hatha sivananda, le vinyasa, le hot, l’ashtanga, l’iyengar, le yin, le kundalini… j’en passe et des meilleurs.. il y en a pour tous les goûts, donc… plus d’excuses…)

Inde Tamil Nadu _Kerala
Pour une première, pour moi ce sera le Tamil Nadu dans le sud de l’Inde..
Escapade qui débute avec un atterrissage à l’aéroport international de Chennai (Madras).

Mahabalipuram ou Mamallapuram (district de Kanchipuram sur la côte de Coromandel)
mamallapuram
véritable trésor de sculptures et d’architecture de la culture dravidienne et de l’ancienne civilisation des Tamouls.
Au Moyen Âge, Mamallapuram servait de port à Madras…

Kanchipuram, l’une des 7 villes sacrées de l’Inde, aux nombreux et imposants temples mais aussi haut lieu de la fabrication de saris en soie.
Les tisserands y tissent depuis des années, la soie la plus fine, c’est parait il un bon endroit pour acheter foulards, châles ou saris…
Kanchipuram

Pondichéry (Puducherry),le comptoir Français
pondichery

Auroville (13 km de Pondichéry) province du sud-est de l’Inde qui borde le Golfe du Bengale.
Auroville fondée en 1968 ; fruit de la rencontre d’un philosophe indien, Sri Aurobindo, et d’une française, Mirra Alfassa, surnommée la Mère et
construite par un architecte français Roger Anger.
Visitor’s center, Matri Mandir, lunch à la solar kitchen,
ashram de Sri Aurobindo, massages, achats…

Tiruvannamalai
Tiruvannamalai
Tiru : shri, marque de respect envers ce qui est sacré.

Anna : innaccessible.

Malai : montagne.

Parmi les cinq temples qui sont associés aux cinq éléments, celui de Tiruvannamalai représente le feu : seul endroit où Lord Shiva s’est manifesté sous la forme d’une colonne de Feu.

Ramana-Maharshi
Ashram
de
sri Ramana Maharshi
pour 3 nuits.

méditations à Arunachala mountain dans les grottes où Ramana Maharshi a vécu

visite d’orphelinat…

Arunachala 865 mètres,
circonférence de base : 12 km
Arunachala
Circuit de la montagne appelé ‘Giripradakshina’ ; chaque pleine lune,
des milliers de pèlerins viennent marcher pieds nus (en signe de vénération ou en appel à la grâce divine) et font le tour de la montagne sacrée (association des symboles du masculin (la montagne)
et de la lune,
la composante féminine).
arunachalaLa sainte montagne considérée comme l’un des lieux les plus sacrés de l’Inde est, parmi les ‘Lingas’ des cinq éléments, le Linga de feu (Teja Linga); elle est aussi appelée le Kailas du sud et est plus ancienne que le mont Kailas. Les évidences traditionnelles et géologiques montrent qu’elle existait bien avant l’Himalaya et serait un vestige de la Lémurie (volcan à présent éteint).

Méditation dans les grottes, derniers achats, massages.

louisevoilà un avant programme… non exhaustif et modifiable au vu de…
l’instant présent 🙂
mais qui me fera peut être revenir
avec l’envie de donner
une petite soeur à « Louise » … allez savoir !
inde
Et promis… à mon retour, quelques photos et impressions … merci de votre fidélité à toutes et tous … « namasté »
epice_ayurveda
« Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester.» (proverbe indien)

Quinze jours dans le Quintana Roo au Mexique

Un voyage c’est l’aventure
Un voyage c’est un départ, mais aussi un retour
alors me revoilà dorée par le soleil mexicain et les yeux encore remplis de chauds paysages….

Voici le partage promis…
Après 12 heures de vol, nous nous posons sur Cancun. l’aéroport est petit et faire les formalités d’usage pour en sortir est bien laborieux (3h30) mais c’est les vacances, le prix à payer pour découvrir le Quintana Roo et vérifier que nos valises ont bien fait le même voyage que nous…


L’hôtel Bahia Principe Tulum se situe à 60 minutes de l’aéroport de Cancun, trajet que nous effectuons en bus en passant à mi chemin par Playa del Carmen hautement sécurisé.
Surprise de dernière minute, on nous propose d’accepter de nous installer dans L’hôtel Bahia Principe Coba prétextant des chambres plus confortables et la possibilité d’être plus regroupé (nous sommes un petit groupe)… donc pas de vue sur la mer…
Nous ne saurons jamais si nous avons bien ou mal fait d’accepter, les trois hôtels (3000 chambres) qui constituent cet ensemble partagent tous les équipements bars, piscine, spa, hobby, restaurants et chacun, en formule all inclusiv est libre d’aller ou bon lui semble (des petits trains circulent en continu et vous véhiculent d’un ensemble à l’autre selon vos souhaits, bien qu’on se rend rapidement compte qu’à pied rien n’est très loin non plus si on aime marcher et lire un plan)

Pour le reste, je ne peux que confirmer tout ce qui se dit sur les forums parlant de cet hôtel, personnel charmant, endroit propre, nourriture variée et abondante….

Ma surprise
a été de voir
le matin,
de mon balcon,
à quelques mètres de moi,
Sarcelle à ailes bleues,

pizote ou coati,
et Agouti ou Cotuza,
je crois…
___________________________________________

sans parler des iguanes qui grouillent de partout…. impressionnant !

Donc entre le repérage des lieux, visite des échoppes que l’on trouve partout dans le complexe, dégustation de coktails divers et variés et bien sur les temps plages, piscine et pour certains biafine,
les journées farnientes ont passé chaudement et vite.

un petit mot sur la mer qui est très peu accessible si vous voulez faire un cent mètre car nous sommes dans une zone de protection des récifs de corail, donc interdiction de dépasser les bouées tendues ce qui limite sur place de beaucoup l’utilisation de palmes et tuba que pour ma part j’ai emmené pour rien.
lors de mes excursions ou diverses visites l’organisme que nous avions sollicité H&L Tours, agence francophone, nous a tout fourni gracieusement car compris dans le prix de ces excusions.

Quelques sorties du complexe en collectivo pour le folklore car les taxis savent taxer le touriste (Playa del Carmen, le village qui bouge…, Akumal plage connu car les tortues viennent y pondre chaque année),
à leur décharge, cette région vit exclusivement du tourisme et 5 dollars américains représentent pour eux le salaire d’une journée de travail, nous passons donc assez justement pour des nantis.


On découvre le calendrier
maya
(le passeur du temps et les 19 signes astrologiques maya dont les dates diffèrent un peu de celles des aztèques ),

l’aztèque
plus élaboré ou compliqué

mais tous deux seront représentés partout….


Il faut dire que les interprétations de fin du monde
dues à l’alignement des planètes
prévu par le calendrier maya
ont redonné un bon coup de pouce au tourisme dans le Yutacan
🙂

En ce moment, après les Ceh jusqu’au 12 mars, on fêtera les Mac du 13 mars au 1er avril.



une virée dans la jungle mexicaine en quad
ou vous découvrez des sensations que vous n’aurez jamais en France
sécurité oblige…
et visite d’une première cenote
(gouffre ou puit d’eau douce du à l’érosion du calcaire)
Un moyen de communication avec les dieux de l’infra-monde vous affirmeront les mayas, la bouche (le goufre) recevait les offrandes pour les Dieux.


une luminosité différente
pour des plantes différentes… plus grandes, plus colorées…

de l’artisanat, des croyances, un style…


et la mer… et ses hôtes visibles ou non !

Quant à mes excursions Sian Ka’an, CHICHEN ITZA et COBA , elles seront l’objet de prochains articles…

Tulum


Amérique du Nord,
Amérique Latine,
Mexique,
Yucatan…
j’arrive !

Décalage horaire ou l’art de remonter le temps…
Je pars de Francfort (Allemagne) à 9h25, je vole 11h55 et j’arrive à 14h20….

(compter 7h de décalage avec la France quand il est 24h à Mexico, il est 7h à Strasbourg ou Paris)

sur le vol Condor DE 6156 qui m’amène dans le Yucatán via Cancún, État situé dans le sud-est du Mexique, une petite pensée pour Vous.
Pour les Européens ; aucun visa n’est nécessaire.
Mes euros ne me seront guère utiles (bien que visiblement acceptés chez certains), la monnaie mexicaine est le peso indexé sur le dollar américain…
en ce moment
1.00 MXN = 0.0587900 EUR = = 0.0772315 USD
1.00 EUR = 17.0149 MXN = 1.31366 USD

A moi l’incontournable Cancun,
la mer des Caraïbes
et
les plages de sable blanc…

La péninsule du Yucatán est,
dit on,
un des endroits les plus intéressant au monde pour sa flore et sa faune et bordée par la mer des Caraïbes à l’est
(où je compte bien faire trempette à mes petits petons)…

Pour me trouver, il vous faudra aller vers les temples mayas, les haciendas mexicaines , les cénotes,
les anciennes villes coloniales et leurs églises …

Situé à Akumal, à 60 min de l’aéroport de Cancun et 35 min de Playa del Carmen
Tulum, quel que soit l’hôtel choisis,
permet de conjuguer loisirs et culture, les sites Mayas sont très proches…

Pour ma part
j’ai retenu le Gran Bahia Principe Hotels & Resorts et sa végétation tropicale

Etablissement All Inclusive en bord de plage -plage privée de deux kilomètres de long- dans le quartier Akumal – Kantenah, près de Plage d’Akumal.
(j’ai déjà testé cette chaîne d’hôtels à Punta Cana en République Dominicaine en 2010)

Il est clair que cela n’offre pas la même vision ou approche du pays que loger chez l’habitant, mais à chaque âge ses joies…

A mon programme : exploration des fonds marins…,
Snorkeling (mes palmes et tuba sont dans la valise) 🙂
en espèrant ne pas me trouver nez à nez avec un dauphin ou je ne sais trop quel animal sous l’eau…
site archéologique de Chichen Iza, Coba , Tulum et Ek Balam (Jaguar noir en maya) , temple le plus ancien et un Cénote, chasse aux souvenirs et tester les bus « collectivo »…
pour le reste, on improvisera…
Je vous promets si j’en reviens
de vous faire partager ce voyage à mon retour,
pour l’instant regardez par

en attendant dans ma valise
Photocopies de mes papiers d’identité
mon p’tit bikini, mes palmes et mon tuba, des sandales pour marcher dans l’eau et ne pas me couper sur le corail, un adaptateur pour utiliser leurs prises… et mes lunettes de soleil…


Un merci aux éléphants d’Ursu qui se sont prêtés à mon jeu de montage photo…

Et pour ceux qui veulent à tout prix entendre le son de ma voix
– De la France vers le Mexique : 00 + 52 + indicatif de la ville + numéro du correspondant.
– Du Mexique vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant (sans le 0 initial).

Djerba

djerba

je t’emmènerai…

Article spécial
dédicacé
à
Juliana

Rattachée depuis l’époque romaine par un viaduc,
Djerba
est une île plate sans relief dans le sud de la Tunisie
dont le climat désertique tempéré par la mer a fait
sa
renommée.

un petit coin de paradis
Palmiers, Oliviers, jasmin, soleil, sable chaud et mer…
Un petit 522 km2 !
En juillet,
les températures sont en moyenne de 27° avec un minimum de 22 et un maximum de 32°.

Une petite semaine exotique
pour un dépaysement assuré… à prix encore abordable.
Une île me direz vous, oui mais quelle île !

hannibal Djerba fut au XVIème siècle le pied-à-terre de pirates célèbres tels Dragut et Barberousse et bien d’autres…
Et la Tunisie a tout de même vu naître en 247 av. J.-C. à Carthage (au nord-est de l’actuelle Tunis en Tunisie) Hannibal
guelala
Hannibal Barca qui traversera le Rhône à la tête de trente-huit mille hommes et de trente sept éléphants !

On commence le tourisme par la découverte (sommaire certes !) de Djerba
Départ
par la chaussée romaine
pour
un
des derniers village berbérophone de Tunisie,
le village de Guellala (Gallala),
réputé pour ses poteries

et visite du musée ethnologique.
perché à 52 m d’altitude (point culminant de l’île)
dans un élégant mausolée élevé à la fin du 18e siècle.
Présentation de la culture et des traditions tunisiennes et djerbiennes.

Bordj-el-Kebir
Continuation vers le nord
Houmt Souk,
centre d’artisanat et capitale de l’île.
Houmt-Souk
signifie
« quartiers des marchés »
.
petit centre piéton avec des ruelles fraîches et des places ornées de bougainvillées

Visite
de

Borj Ghazi Mustapha, ancien fort jouxtant le port de pêche
édifié en 1289 et réaménagé au XVe
mosquee
et
de
la
pittoresque
mosquée Fadhloun
monument daté du XIVe siècle

Prestation
proposée
par Marmara
pour 32 €

________________________________________________

TATAOUINE / CHENINI
tataouine_ksar-ouled-soltaneDépart pour Tataouine, la ville la plus au sud
visite du marché aux épices.
Visite de Ghorfas
et
du musée Ksar Ouled Dabbab.
Découverte des villages berbères de montagne
et
du village semi-troglodytique de Chenini
aussi connu
pour sa vue panoramique ..chenini
Aux portes du désert, bien loin de l’implantation touristique, la région des ksour, des berbères et des bédouins montre une Tunisie différente, authentique.

Prestation proposée sur 1 jour par Marmara pour 35 €

Et pour finir
bateau_pirate
Balade
en
mer

A
Houmt Souk,
embar-
quement sur un voilier de style espagnol du XVe siècle.
Démonstration de pêche au filet durant la traversée jusqu’à la presqu’île des Flamants Roses.
Déjeuner de spécialités sur la plage et temps libre.
Prestation proposée par Marmara pour 25 € la journée

________________________________________________

club-marmara-dar-jerbaPour le reste formule all inclusive
activités ludiques et sportives, jeux,
spectacles, cabarets, soirées karaoké, dansante et folklorique, dîners à thème.
et surtout…
soleil, sable chaud et mer…. la plage !

________________________________________________
sahara 2007
Départ annoncé le 16 juillet pour une semaine !
Il reste juste le temps de faire les valises 🙂

Voilà un aperçu de mes préoccupations du moment et de ce que sera ma première escapade seule avec ma fille…
sur cette île où je suis déjà allé il y a 4 ans avec le même organisme… et dont j’ai gardé de charmants souvenirs même si je n’y ai pas croisé d’éléphants…
La Tunisie regorge de tels trésors, les gens sont si gentils , que même si Djerba est un peu corrompue par le tourisme l’on peut y retourner à l’infini…
A noter à ce jour 1 € pour 1.9755 dinar tunisien ou 1 Dinar Tunisien = 0.5062 €