C’est quoi ce … bordel ?

magnets oursonOn en parle,
on y pense,
on pèse le pour et le contre…

On réfléchit
à la règlementation,
au statut :
artiste
ou
auto entrepreneur
(s’inscrire à la maison des artistes implique une première vente) (auto entrepreneur semble être un engagement plus lourd) pas évident tout cela…
pampilles coeurQuant à ouvrir
officiellement
l’Atelier de l’Éléphant Gris
s’est un peu prématuré…

Alors le temps passe

Difficile de se décider,
par quoi commencer
Quelles démarches entreprendre
Offrir est une chose, vendre en est une toute autre !

Et pourtant
il n’y a pas de secrets pour se faire connaître il faut se montrer…,
exposer,
accepter le regard de l’autre sur son travail.

Les questions affluent où, quand, comment…

Et un jour
une petite annonce retient votre attention
et les questions passent au second plan
on se dit c’est parti…
étalage de pièces

Voilà le pourquoi de l’état « bordélique » de mon salon
j’étale pour imaginer un rendu de stand (des petites choses accessibles à tout un chacun, des pièces plus fragiles et uniques, des réalisations plus « standard » pour faire Noël…)
faire des essais de mise en valeur
Je rêve

et c’est la panique : prévoir les emballages, les cartes de visite, les prix, le transport, l’installation…
(pas évident de mettre un prix sur les choses !)
mais la date est fixée, le chalet réservé et payé
il n’y a plus qu’à se remuer et essayer d’être à la hauteur
d’espérer rencontrer des gens tolérants et sympathiques auxquels mes créations feront de l’œil.
objectif : marche de noël

Car le monde virtuel avec vos gentils commentaires et constants encouragements est une chose, la réalité sera elle aussi sympathique…
(c’est clair avec une boutique en ligne, je prendrai peut être moins de risques, mais la poste et la céramique, c’est encore un autre problème…)
Et vous cela vous a fait quoi quand vous avez fait le grand saut ?
Pour ma part résultats d’ici peu 🙂

Vendre ses créations

Se mettre en règle pour vendre occasionnellement ses réalisations
Déclarer son activité en tant qu’ auto-entrepreneur (depuis le 1er janvier 2009)
Condition pour bénéficier de ce statut : être français (sans distinction de situation, exemple : chômeur, étudiant, retraité, fonctionnaire, cadre…), et déclarer un chiffre d’affaire toujours inférieur à 80000 Euros
ce qui laisse de la marge 🙂
Un site : le portail des auto-entrepreneur

Voilà mes préoccupations du jour,
franchir le cap ou non…
that is the question !

Et si je m’inscris parce que parfois je pense à la vente
et que au final je ne me lance pas dans l’aventure…
il se passe quoi ?