Les endormies

« L’absence… c’est quand tu arrives à regretter même ce qui t’énervait… »

1 – ébauche , mise en forme, avant séchage !
2 – les endormies avant cuisson

 

L’Endormie

 

 

 

Sans complainte
Ou plainte
Comme une Sainte
Abstraction de la douleur
être voyageur
sans frayeur
Plus de mort
Sans métaphore
Jusqu’à l’aurore

3 – après baptême du feu

Suspension des ennuis
Et de l’ennui
court-circuit
Pallier aux défaillances
En confiance
Bienveillance
Evasion du corps
Sans effort
Tu dors

Devenir l’endormie
tout finit
Tu souris
Répit

© Michèle RUFFIN – États d’âme « L’endormie » –  mars 2018

les Charlottes paradent

"les charlottes" © Michèle Ruffin
Parce que l’histoire continue…
Que rien ne s’oublie…
charlotte © Michèle Ruffin
et qu’à défaut de mettre des mots sur leurs maux
il fallait bien
que
ces dames
revêtent leur couleur…

voici les Charlottes
après baptême
et confirmation par
le feu

(sculpture céramique hauteur environ 38 cm)
"les charlottes" © Michèle Ruffin
"les charlottes" © Michèle Ruffin

Les Charlottes

Sculptures céramique
Sculptures céramique

les Charlottes © Michèle Ruffin
Quand mettre des mots sur les maux de la planète devient trop difficile…
on se mure dans le silence, on baisse les bras…
et pourtant …
est ce le bon choix …
Etre là, contraints et forcés, témoins de choses qu’on ne peut cautionner…
lescharlottes 1&2

Où sont les femmes… avec leurs airs plein de charme…
Petit bain de soleil
en attendant le baptême du feu
et une dernière mise en beauté (émaillage) … à suivre … lol

P.S.: le 7 janvier 2015 un attentat contre la liberté d’expression a eu lieu à Charlie Hebdo…
face à cette tuerie… on ne peut qu’être stupéfait, incrédule, horrifié !

Femmes, femmes, femmes…

Femmes, femmes, femmes…
assise ou debout …tout un programme
en tout cas c’est le thème retenu lors de mon dernier stage
femmes___

femme assise
Créer son personnage, respecter un thème et tenir compte de la réalité des proportions est une sacrée aventure surtout quand le regard expert du maître se pose sur votre oeuvre…
Travail guidé s’appuyant sur quelques bases de proportionnalité
Travail personnel au niveau des expressions, des vêtements…
Inspiration des sculptures de Jean-Philippe Richard pour la femme debout

Quand enfin la posture est approuvée et que la première cuisson peut être envisagée
le dilemme de la mise en beauté arrive
mettre sa pièce en couleur pour la sublimer est une autre épreuve…
certaines couleurs ne se révèlant qu’après cuisson
D’où l’intérêt des stages où conseils avisés sont donnés pour arriver à ce résultat…
femmes © Michèle Ruffin aka Eléphant Gris
Merci Suzanne, un stage chez Toi, c’est que du bonheur…
l’une est partie chez Francine, l’autre chez Christine…
Christine - sculpture céramique  © Michèle Ruffin
christine © Michèle Ruffin

abstraction

Un thème de stage : Abstraction de la tête humaine d’après Modigliani et Brancusi

Je me dis génial !
je me documente sur Brancusi, fais quelques recherches sur Modigliani et … je m’inscris.
Le temps passe et arrive enfin le week end du stage.
Les stages chez Karine sont toujours pleins presque un an à l’avance. Il faut dire qu’essayer c’est adopter, c’est toujours un moment de travail, découverte et détente superbe.
NWP_140125_0001_

abstraction ça vous parle ?
moi qui suis trop tout,
trop famille,
trop expansive,
trop dépensière,
ou peut être de trop tout court…
je ne vous raconte pas le challenge

WP_001607_dire les choses avec un minimum de mots
se réduire à l’essentiel,

mais d’abord c’est quoi l’essentiel !

un exercice qui n’a rien eu d’évident pour moi.

personnage_abstractionneBrancusi et Modigliani,
artistes pionniers de la chose, peuvent dormir tranquillement sur leurs lauriers,
je ne suis pas prête d’assurer la relève 🙂
abstrasction
abstrasctiondapresmodigglianni
mon abstraction à moi façon Modiglianni … !
____________________________________
abstrasction_
Et mon personnage inspiration Brancusi
qui sera finalement
monté sur un support
brut
en pierre de taille
grès des Vosges

baptisé

« Abstraction Brancusienne »

(il fallait
au moins
cela 🙂 )

abstractionbrancusienne

Femmes enceintes

Mes sculptures de la « femme enceinte » sont enfin terminées.
Après cuisson, elles ont été patinées
et les voilà prêtes à prendre place au salon…
Femmes enceintes © Michèle Ruffin
Voilà ma première expérience de patine que j’ai faite en prolongation de mon stage nu toujours sous les conseils et directives de mon génial professeur.
L’intérêt de la patine est que si on n’est pas satisfait, on recuit le tout
et on peut recommencer
maintenant il est clair que cela atténue moins le travail de détails d’une pièce que si elle est émaillée.

Pour ne pas trahir les secrets d’atelier de mon professeur, je ne vous en dirai pas plus mais sur le forum de céramique.com toutes les réponses aux questions sur la patine par des céramistes bien généreux avec leur savoir.