Eléphants de poudre

Toujours dans le programme « Fusing thermoformage » de l’atelier Verre à part d’Anne Gravalon
Mon deuxième choix de création grâce aux enseignements d’Anne…
Petites coupelles pour une initiation au travail avec de la poudre de verre colorée.
Et voilà mes coupelles « Poudre d’éléphant » après une première cuisson (version bleue)
Coupelle - Poudre d'éléphant - première cuisson
Et le pli pris,
la collection s’aggrandit…Poudre d' elephants
Je varie l’emplacement de l’éléphant,
tantôt à droite, tantôt à gauche, j’ose même le milieu…
et oui,
il ne faut pas croire,
il y a de la recherche…
ma place
Poudre elephants rouge et vert avant cuissonJe saupoudre…
Dose, surdose…
Je passe au rouge….
puis au vert
le tout en racontant ma vie….
c’est du « sport » ce genre de stage,
on ne se rend pas compte…
Mais on en ressort, ressourcé.

Dire qu’il y en a qui paye pour voir un psy… !

Et après deux passages au four,
une première
pour fixer la poudre de verre
et une deuxième
pour la forme,

(il y a des histoires de température en fonction de ce que l’on veut obtenir,
mais là,
je suis l’élève, « vacances, j’oublie tout ! »
donc Anne se débrouille avec tous les problèmes techniques pendant que, moi, je me la joue  » Artiste  » avec un grand A tant qu’à faire…)

on obtient…
un original service de coupelles en verre unique et à mon image…
un produit éléphantesquement alsacien
elle n’est pas belle la vie !
elephants de poudre sur fond alsacien
Parce que ces petits éléphants alsaciens bas-rhinois ne renient pas leurs origines.
Nés en Alsace, à Barr, dans l’ atelier Verre à Part,
ils trônent sur une nappe ancienne brodée main représentant la cathédrale de Strasbourg et une alsacienne.

MR gravé en bas à droite… pour pouvoir dire qu’elles sont signées mais surtout que j’ai testé l’appareil à gravure… !
Merci Anne pour cette nouvelle expérience.

Elmer de verre

Infidélité à la terre…
Mais superbe découverte que le verre !

stage fusingL’atelier verrier
Verre à part d’Anne Gravalon
a plein de programmes à sa carte
Alors
parce que l’artiste est super sympathique
et que l’expérience « pâte de verre » m’a ravie
parce que Anne me fait entrer dans son monde
j’ai opté pour un stage de 5 séances de fusing thermoformage.

Le fusing est une technique millénaire consistant à assembler par superposition des morceaux de verre collés à froid, puis de les porter à leur point de fusion pour former une pièce homogène, lisse et translucide.

Pour ma première création (première séance fusing)
et mon initiation à la découpe du verre,
j’ai opté pour un plat à cake avec une copie grossière de l’éléphant multicolore de David Mc Kee.
J’ai coupé mes morceaux de verre à la roulette, choisi mes couleurs et essayé de faire « mon » Elmer.
J’ai appris que le verre avait un endroit et un envers !
On encolle à froid les morceaux superposés.
Et voici mon plat, prêt à prendre place dans le four.Elmer - fusing - pose et collage des découpes
elmerfourC’est donc avec beaucoup d’impatience que je suis arrivée à Barr, la semaine suivante pour découvrir le résultat de « ma » création…
Elmer après fusion
gros plan
sur
Elmer
posé sur une nappe blanche…

Et voici mon plat à cake
ou à…
je ne sais pas quoi encore !

j’adore le fusing chez Anne Gravalon, mais cela, vous l’aviez compris
__________________________________________ 🙂
Plat à cake "Elmer"
elmer
j’ai un peu de mal
à vous le restituer
tel qu’il est, mais… l’intention y est !

Sculpture en pâte de verre

Le temps d’un stage, « intitulé Pâte de verre »,
j’ai squatté l’atelier
Verre à part
d’Anne Gravalon
pour être initiée à la technique de la pâte de verre en réalisant en 5 étapes une création de sculpture en pâte de verre.
Une expérience superbe
que je ne peux que vous encourager à tenter si Barr est dans vos environs.
Nous étions 4 « élèves » avec une connaissance du modelage très différente,
l’une d’entre nous était totalement novice…. et pourtant chacune a eu un spectaculaire résultat.
Il faut dire qu’ Anne veille au grain 🙂

étape 1 - modelageCinq séances de 2h30 pour me faire une pièce.
Anne nous laissant le choix de la création à réaliser, j’ai opté pour…
au hasard, … un éléphant !
préparation pour le moulage
La technique utilisée au cours de ce stage de pâte de verre est la « technique de la cire perdue ».
Cette technique est utilisée pour la réalisation de pièces uniques en verre (ou en métal).
Deux séances pour le modelage et
un premier contact
pour moi
avec la cire….

et bien,
c’est une découverte !

au premier abord
je me suis demandée
dans quoi je m’étais lancée

puis à force de manipulation et avec les conseils d’Anne, on en arrive à se faire à ce toucher et contact si différent de celui de l’argile.

fabriquer le mouleLa troisième séance, après quelques finitions sur la pièce, consiste au moulage de l’oeuvre créée…
faire un moule en plâtre et prévoir les évents
une technique que gère Anne à merveille
l’éléphant est placé dans cette boîte dans laquelle on coule du plâtre réfractaire pour constituer le moule.

Le moule fait
il sèchera puis
la cire sera chauffée pour fondre et laisser place à un réceptacle prêt à recevoir
le verre.

ambre ou parme ?Quatrième séance
choisir son verre, sa couleur….
calculer la quantité de verre nécessaire à la sculpture,
puis piler les gros morceaux de verrre de façon à les faire pénétrer dans le moule (les pattes de l’éléphant sont finalement assez fines…)
remplir le moule qui semble trop petit pour accueillir la quantité nécessaire de verre…
Si j’étais ravie de ne pas à avoir à évider ma pièce comme je l’aurai fait pour la cuisson d’une pièce en céramique
je me rends compte que remplir son moule à partir des pattes de l’éléphant n’est pas forcément de la tarte
la difficulté évitée en temps 1 se retrouve au temps 4….

Le moule sera ensuite positionné dans le four avec la quantité de verre nécessaire placé dans l’entonnoir d’alimentation. Le four sera monté à la température permettant au verre de se ramollir pour qu’il descende remplir l’espace disponible au sein du moule.
Le temps passé au four chauffe + refroidissement en respectant des paliers de température peut atteindre 4 jours…

elephantCinquième et dernière séance
la découverte de l’œuvre….
Suspense
as t’on fait le bon choix de couleur ?
la pièce sera t elle fidèle à l’image que je m’en suis faite ?

Pour le savoir il faut :
dégager sa pièce du plâtre qui l’habille
la nettoyer….
et encore travailler la pièce par meulage et polissage pour obtenir l’état de surface souhaité (mais ça c’est Anne qui nous le fera…)

et voilà le résultat….
un éléphant en cristal couleur ambre !
Eléphant en cristal couleur ambre - pièce unique © Michèle Ruffin

En conclusion
je suis emballée
je sens que je vais retenter l’expérience
j’ai encore tant de choses à voir et la compagnie d’Anne est un régal !
mais d’abord je vais passer par un stage fusing, puis chalumeau….
j’ai encore tant de choses à découvrir…