Danse africaine

Dans les sociétés africaines, les événements même s’ils affectent plus particulièrement tel individu ou telle famille sont considérés comme étant l’affaire de tous.

Il en résulte une codification des moyens d’expression qui sont intégrées dès l’enfance.
La pose du pied au sol est une caractéristique de la danse africaine, suite à l’observation et à l’imitation des animaux.
La danse africaine se pratique pieds nus, (pas glissés, pas traînés) on frappe des pieds dans la terre, les genoux sont fléchis, le dos en avant et on frappe des mains.
La dynamique des appuis au sol varie : légère, lourde, rapide, lente et traînante.
C’est une danse qui requiert une grande agilité du corps.

Ces danses sont toujours inspirées par l’observation et l’imitation des animaux, et ont engendré toute une gamme de danses diverses

exemple :  » le Camelwalk  » la marche du chameau qui inspira James BROWN
puis Michael JACKSON pour finalement prendre le nom de « Moonwalk ».

art postal "danse africaine" © AF FERRET
Voilà la recherche que m’a inspirée cette superbe carte « art postal »
que m’a gentillement adressé Anne Frédérique Ferret dont le talent ne se discute plus…
(rappel de son premier envoi lors du petit jeu « éléphantesque mail art »)
Merci l’artiste, voilà une carte qui a tout de suite trouvé sa place dans ma collection de cartes postales à thème éléphant…
et maintenant… j’en ai deux signées AF Ferret 🙂

7 réponses sur “Danse africaine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *