L’éléphant Hussein ne rencontrera pas Kai-Mook

Agé de 40 ans, Hussein était né en Inde et vivait depuis déjà 25 ans à Hambourg.
Quatorze éléphanteaux l’ont comme père.
Hussein, L’éléphant reproducteur devait se rendre aujourd’hui à Planckendael à Malines pour rencontrer l’éléphante Kai-Mook et sa famille, en provenance, elle, du zoo d’Anvers.
La rencontre n’aura pas lieu…
Le déménagement d’un éléphant est toujours un processus délicat.
Il vient de mourir au parc animalier Hagenbeck d’Hambourg Allemagne juste avant son départ.
La cause du décès est encore inconnue mais Hussein aurait eu au moment d’embarquer un « épisode aigu de détresse respiratoire et se serait effondré ».

Kai-Mook et sa famille rejoindront tout de même ce lundi 18 juin
le zoo de Planckendael.
Pour préparer Kai-Mook (née en 2009 et dont nous avions suivi la naissance) au déménagement elle a reçu un entraînement spécifique et a appris à entrer et à sortir sur commande du container.
Espèrons qu’elle aura plus de chance que Hussein et verra son nouveau zoo.
Chaque jour jusqu’au 29/6 des images exclusives du nouveau temple des éléphants à Planckendael

Et quand on parle de mort
la vie n’est jamais loin
une petite éléphante est née
Une petite éléphante (éléphant d’Asie) de 70 kg qui a fait attendre 641 jour le zoo de Pont-Scorff.

5 réponses sur “L’éléphant Hussein ne rencontrera pas Kai-Mook”

  1. Cela me rend triste mais c’est comme les humains ,il faut laisser la place aux jeunes;En tous les cas il a bien travaillé et j’espère que ses progénitures donneront de beaux éléphanteaux.Amicalement,Mamymail.

  2. Déménagement réussi pour l’éléphante Kai-Mook, sa soeur aînée May Tagu et sa mère Phyo Phyo. Elles sont arrivées au parc animalier de Planckendael hier (lundi 18) en bonne santé.
    Afin de les accueillir ce parc animalier de Planckendael a érigé un temple flambant neuf dans le cadre d’un programme international d’élevage des éléphants dans les parcs animaliers.
    Hussein, un éléphant résidant dans le zoo de Berlin, aurait pu, si la mort ne l’avait pas frappée, devenir le mâle reproducteur de ce troupeau d’éléphants femelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *