Australie, terre d’accueil pour les éléphants

Une nouvelle terre d’accueil pour les éléphants…
l’Australie Australia
pays de l’hémisphère sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l’Océanie
pourrait adopter des pachydermes.
Ne rêvons pas, l’acte est intéressé
mais qui sait…
si tout le monde peut y trouver son bonheur pourquoi pas
Allier économie, écologie et survie d’un de mes animal préféré…

L’éléphant s’engagerait à manger toutes les broussailles qui sont la cause des feux de brousse sur cette ile-continent qu’est l’Australie.

Accueillir des éléphants au pays des kangourous semble irréelle
mais les problèmes qui se posent à l’Australie avec les feux de brousse et leurs incendies durant toute l’année et ils n’épargnent ni le nord ni le sud.

Une variété de graminée africaine géante appelée « l’herbe de Gambie » (Andropogon gayanus – grande graminée supportant 5 à 6 mois de sècheresse poussant en touffe) a envahi le nord de l’Australie .
Cette herbe est trop haute pour les herbivores marsupiaux dont les kangourous et autres animaux australiens (bovins d’élevage ou buffles) qui ne consomment pas cette graminée géante atteignant jusqu’à 4 mètres de haut ; de fait elle sèche sur pied durant l’été et alimente ainsi les feux de brousse..

L’éléphant et le rhinocéros connus pour leur appétit pourraient être une réponse.
La voracité de ces herbivores permettrait de nettoyer l’espace limitant ainsi les risques d’incendie sachant que L’herbe de Gambie est la nourriture préférée des éléphants et des rhinocéros.
Des éléphants en Australie contre les feux de brousse, un bon moyen d’offrir un peu de répis aux pompiers australiens.
Après Josh Donlan, voila que David Bowman préconise l’introduction de l’éléphant en Australie pour manger cette graminée au lieu de la faire faucher par l’homme ou plus ennuyeux d’utiliser des herbicides polluant l’environnement.
« Recourir à des géants pour lutter contre une graminée géante « pourrait au bout du compte être plus efficace et rentable, et cela contribuerait à protéger des animaux menacés par le braconnage dans leur environnement d’origine » »

Qui sait, demain on ira peut être en Australie voir les koalas, les kangourous, et les éléphants australiens …

4 réponses sur “Australie, terre d’accueil pour les éléphants”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *