Magnets – aimants

magnets_coeurs_alphabetDans la série
je ne fais plus que cela…
Comme d’autres préparent
leurs petits gâteaux de Noël
(bredele dirait on par ici)
magnets_oursons
Eléphant Gris fait des magnets…
magnets_papillons_
Il étale sa pâte, pardon sa terre !
Attend d’avoir la bonne texture
Découpe des formes avec ou sans emporte pièces
magnets_coeurs_animaux
Les laisse sècher
Les affine
Puis viens le temps de la première cuisson au four.
magnets_elephants
magnets_oiseaux
Sortis du four ces biscuits
Sont ternes
Pour leur donner couleurs
pas de jaune d’œufs ou d’huile,
mais de l’émail…
Deuxième cuisson
magnets_elephantsmr
Attente du refroidissement complet
Pour pouvoir juger du résultat.
Et pour leur permettre de trouver une place,
sur un frigidaire, un pèle mèle
ou tout autre support métallique

magnets_hippopotames
magnets_papillons
il joue avec la colle
en essayant de ne pas s’en mettre plein les pattes…
Exercice difficile !
La minutie est un art éléphantesque quand on a de grosses pattes…
magnets_maisonsMes magnets en céramique,
émaillés dans différents tons
sont fixés avec un aimant en terre rare néodyme (NdFeB),
revêtu de Nickel, au grand pouvoir de fixation.
Tellement puissants qu’ils sont à manipuler avec précaution…
C’est bien connu les aimants s’attirent…
Et voilà le résultat
j’en ai plein la maison…
je vais enfin pouvoir répondre à la demande !
magnets_ours
Cela n’a l’air de rien
Et pourtant, c’est des heures de boulot
Rien de bien compliqué,
mais du temps et un peu de patience
l’avantage est que comme ils ne se mangent pas
il en reste quelque chose…
si on ne les laisse pas tomber bien entendu !

Modelage d’un oiseau poule pigeon féérique…

Ma petite poule oiseau magique, ou mon grand oiseau poule pigeon féérique…
(Non, Philippe, je n’ai pas fumé… 🙂 )

On part d’une envie
puis l’envie prenant forme, on rajoute des détails…
on y croit,
on crée,

on est content,
et on en rajoute…
l’art rentre en toi… 🙂
cela fait tout de même moins prétentieux
que de se dire que l’art est en soi…
l’oiseau poule devient pigeon,
le pigeon devient poule oiseau,
et si c’était un petit grand oiseau poule merveilleux, un peu magique…
le fabuleux dans le « jeu de la terre » est que tout est permis ou presque
on se fait son cinéma avec les doigts,
on a le rêve plein la tête,
on crée son personnage
et si les règles de travail de la terre sont respectées,
la magie opère…
même si on est tout seul à la voir, elle opère…

Il restera en continuant de le (la) fignoler
de lui trouver un nom
le temps ne presse pas
puisqu’il faut encore
la (le) travailler, (elle/il est déjà évidé),
puis compter le séchage premier,
les dernières retouches design,
la première cuisson,
et, enfin, l’émaillage avec le choix des couleurs,
des nuances qui lui donneront toute sa personnalité…
et, là, la pièce parlera d’elle même !
à moins qu’il faille prévoir une troisième cuisson pour finaliser !!!


le petit oiseau de toutes les couleurs – Gilbert Bécaud

J’espère que vous aurez tous apprécié que je n’ai pas essayé de vous le (la) placer comme un éléphant oiseau ou une poule éléphantesque…